«Dimanche, les médecins m’ont coupé la jambe»

Par

Mediapart s'est associé avecplusieurs journalistes haïtiens pour rendre compte des conséquences dutremblement de terre du 12 janvier. Gaby Saget est journaliste à Radio Métropole. Un mois après le séisme, elle nous raconte le choc terrible des amputations, les craintes des blessés et les interrogations d'ONG. Cette «médecine de guerre» était-elle toujours indispensable?

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

A Port-au-Prince, Gaby Saget