Krishan Singh: «Si Modi est élu, il n’y aura plus d’élections libres en Inde»

Par

Romancier indien, K.P. Singh s'est lancé dans l'écriture car il voulait raconter l'Inde contemporaine telle qu'elle devrait être. Il est l'auteur d'une trilogie de romans politiques qui, bien que fiction, livrent les clefs de ce qui se passe au sommet de la plus grande démocratie au monde. Les élections s'achèvent ce 12 mai.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

New Delhi, de notre envoyé spécial. Krishan Partap Singh a le sourire malicieux et le rire facile. Il donne rendez-vous au très chic Delhi Golf Club, un de ces endroits où la tradition britannique a été reprise avec enthousiasme par les Indiens. C’est son milieu, celui dont il est issu, celui des grandes familles qui dirigent l’Inde. À 37 ans, Krishan Singh a pris une voie différente de celle de ses aïeux. Après s’être essayé sans grande conviction à une carrière de banquier, il est devenu écrivain. Et, dans un pays où les grands auteurs ne manquent pas, il a là aussi choisi un chemin de traverse : il s’est lancé dans le roman politique, à la limite du thriller, un genre jusqu’alors inconnu en Inde.