Bolsonaro élu, le Brésil plonge dans l’inconnu

Par

Avec qui gouvernera le candidat d’extrême droite élu dimanche 28 octobre au Brésil ? Si Jair Bolsonaro a remporté l’élection avec plus de 55 % des voix, une trentaine de partis seront représentés au Congrès, et le Parti des travailleurs, grand perdant, a tout de même rassemblé 47 millions de votes au second tour, soit 16 millions de plus qu’au premier tour.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Rio de Janeiro (Brésil), de notre correspondant.-  Dès les premiers résultats, depuis les hauteurs de Rio, pétards, feux d’artifice et klaxons se font entendre. Les chiens gémissent. Au loin, la musique résonne au milieu des cris de joie. Dans la zone nord, au complexo do Alemão, les policiers basés sur place tirent en l’air pour célébrer la victoire. Cette fois, c’est la bonne pour ses supporters : Jair Bolsonaro, candidat du Parti social-libéral (PSL), est élu plus de 55 % des voix. 58 millions de Brésiliens l’ont soutenu, soit presque 10 millions de plus qu’au premier tour. Devant sa maison à Rio de Janeiro, les manifestants en délire scandent : « Lula, voleur, tu vas mourir en prison. »