Chroniques

  • Découvrir la voix de Mario Rigoni Stern, survivant des carnages du XXe siècle

    Mario Rigoni Stern. © DR Mario Rigoni Stern. © DR

    Un recueil d’entretiens, Le Courage de dire non, donne à entendre la voix singulière de l’écrivain italien Mario Rigoni Stern, survivant des camps de travail nazis, chantre de la montagne et de ses habitants. « Je suis resté pour raconter ce dont j’ai hérité, ce que j’ai écouté et ce que j’ai vu, ce que je vois et ce que j’éprouve », expliquait-il.

  • Pour un autre Ozu, cinéaste japonais de l’hétérogène et du divers

    Par
    Yasujiro Ozu sur le tournage de « Fin d'automne » (1960), en compagnie des actrices Mariko Okada, Yoko Tsukasa et Noriko Maki. © Carlotta Films Yasujiro Ozu sur le tournage de « Fin d'automne » (1960), en compagnie des actrices Mariko Okada, Yoko Tsukasa et Noriko Maki. © Carlotta Films

    Dix films de Yasujiro Ozu ressortent en salle mercredi 1er août, dont les éternels Bonjour, Le Goût du saké et Le Voyage à Tokyo. À cette occasion, Mediapart a soumis quelques extraits à Mathieu Capel. Live from Tokyo, le chercheur et traducteur plaide pour une vision du cinéaste japonais en rupture avec les idées reçues.

  • Une famille d’origine algérienne entre dans l’histoire de France

    Par
     © Pierre Boulat / Cosmos © Pierre Boulat / Cosmos

    Les Belhoumi incarnent à merveille les familles algériennes venues en France dans les années 1970. Le sociologue Stéphane Beaud a écouté cinq ans durant, entre 2012 et 2017, la fratrie et les parents lui raconter leur vie de ces trente dernières années. Le récit foisonnant et entraînant grave dans la banalité leur destin dans l’histoire française. 

  • Sebastian Rotella, du trafic de clandestins aux grands groupes financiers

    Par Claude Grimal (En attendant Nadeau)
    Sebastian Rotella. © Philippe Matsas/Opale/Editions Liana Levi Sebastian Rotella. © Philippe Matsas/Opale/Editions Liana Levi

    L'auteur américain de Triple Crossing et du Chant du converti, est « senior reporter » (la version anglo-saxonne, plus précise et moins prétentieuse que le « grand reporter » français) spécialisé dans le terrorisme, le crime organisé et l’immigration.

  • «Blood Simple», le baptême de sang des frères Coen, sort en version restaurée

    Par
    Dan Hedaya dans « Blood Simple » © River Road Productions (1984) Dan Hedaya dans « Blood Simple » © River Road Productions (1984)

    Trente-quatre ans après, le premier film des frères Coen ressort en restauration 4K dans une quinzaine de salles françaises. Sang pour sang retrouve son titre original : Blood Simple, ou comment traiter le film noir à la façon d'une nature morte.

  • Aux amis de la «Negro Anthology»

    Par Pierre Benetti (En attendant Nadeau)

    Pour la première fois depuis sa parution en 1934, la Negro Anthology, éditée par la formidable figure d’avant-garde artistique et politique Nancy Cunard, reparaît en version originale : un livre monumental, qui documente les violences contre les Noirs et célèbre les cultures héritées d’Afrique à travers le monde.

  • «Paul Sanchez est revenu!»: Patricia Mazuy entre retour et détour

    Par
    Zita Hanrot et Laurent Lafitte dans « Paul Sanchez est revenu ! ». Zita Hanrot et Laurent Lafitte dans « Paul Sanchez est revenu ! ».

    La grande Patricia Mazuy revient en salle après six ans d’absence. L’histoire d'un retour, entre polar et comédie, France et Amérique, désir de fiction et vraie colère sociale. Paul Sanchez est revenu ! : un beau film.

  • Vingt ans après

    Par
    capture-d-e-cran-2018-07-15-a-23-32-49

    Après la victoire, chacun est invité par la télévision à déserter son poste, pour manifester sa joie sur les places, dans les rues et sur les parvis, où la télévision filme cette communion nationale en formation. Les vases communiquent : vive la France !

  • Champions du monde: heureux mais lucides

    Par
    Dimanche soir, dans les rues de Paris © Rachida El Azzouzi Dimanche soir, dans les rues de Paris © Rachida El Azzouzi

    Les Bleus sont champions du monde (4-2 contre la Croatie) et la France exulte. Une France unie comme un seul homme, un homme de toutes les couleurs. Mais attention : ce moment de bonheur collectif, à déguster, ne réglera aucun problème.  

  • La Syrie, foyer de poésie

    Par Alain Roussel (en attendant nadeau)

    Les poètes syriens ont joué un rôle essentiel dans l’histoire de la modernité de la poésie arabe contemporaine, élaborant des territoires poétiques nouveaux. Ils restent pourtant méconnus. C’est tout l’intérêt de l’anthologie de Saleh Diab, Poésie syrienne contemporaine, de nous les faire découvrir.