Dan Israel

J’ai rejoint le service Economie de Mediapart en novembre 2012, pour m'intéresser aux entreprises au sens large. Après avoir développé une certaine obsession pour l'évasion fiscale, je me consacre désormais au monde du travail et à ses enjeux. Coordinateur du service économie-social.

Contacts

Twitter
@dan_mdpt

Déclaration d’intérêts

Par souci de transparence vis-à-vis de ses lecteurs, les journalistes de Mediapart remplissent et rendent publique depuis 2018 une déclaration d’intérêts sur le modèle de celle remplie par les parlementaires et les hauts-fonctionnaires auprès de la Haute autorité de la transparence et de la vie publique (HATVP), instance créée en 2014 après les révélations de Mediapart sur l’affaire Cahuzac.

Consultez ma déclaration d’intérêts

Tous ses articles

  • Le groupe FagorBrandt ne sera pas liquidé

    Entreprises — Note de veille

    Le tribunal de commerce de Nanterre a validé l'offre de reprise du groupe algérien Cevital, qui avait failli jeter l'éponge parce que la justice espagnole lui demandait de payer trop cher pour racheter les marques du groupe. La situation est débloquée, plus de 1 400 emplois sur 1 800 devraient être sauvegardés.

  • Le dumping fiscal, cette « compétition » qui ruine l'Europe

    Europe: dumping social et paradis fiscaux

    Le livre Dumping fiscal. Enquête sur un chantage qui ruine nos États en détaille les mécanismes, et donne les clés pour dénoncer l'absurdité d'un système qui mine la souveraineté politique et le pouvoir des citoyens.

  • Pinault a lâché La Redoute pour baigner dans le luxe

    Entreprises

    Après Conforama, Le Printemps, la Fnac..., l'ex-groupe PPR (aujourd'hui Kering) se débarrasse de La Redoute pour parachever sa mue en mastodonte du luxe. Une transformation radicale, motivée avant tout par la recherche de profits immédiats. Et ce n'est pas la première fois dans l'histoire de l'entreprise, où le fils reproduit la stratégie du père.

  • La banque UBS condamnée pour avoir licencié les gêneurs

    UBS, chasse aux riches et aux lanceurs d’alerte

    Deux commerciaux remerciés par la filiale française de la banque suisse viennent de voir reconnaître que leur licenciement était infondé. Ils avaient dénoncé en interne la manière dont UBS organisait l'évasion fiscale vers la Suisse de ses riches clients. Mise en examen, la banque nie toute pratique illégale et va faire appel.

  • FagorBrandt: 3000 salariés français menacés par une filiale irlandaise

    Entreprises

    L'entreprise, en cessation de paiement depuis novembre, pensait avoir trouvé un repreneur, le groupe algérien Cevital. Mais ce dernier doit aussi racheter une filiale irlandaise qui détient les marques du groupe électroménager. Au risque d'envoyer jeudi FagorBrandt en liquidation judiciaire.

  • Secret bancaire : le grand bond en avant de l'Union européenne

    Europe: dumping social et paradis fiscaux

    Après des années de résistance acharnée, le Luxembourg et l'Autriche ont accepté de renoncer à leur secret bancaire. Une nette victoire dans le cadre de la lutte contre la fraude fiscale. Mais il reste bien des combats à mener.

  • Les douaniers ne veulent pas être seulement les amis des grandes entreprises

    Entreprises

    Des milliers de douaniers participent ce jeudi à une journée d'action. Ils s'inquiètent notamment de la réorganisation annoncée de leur administration, censée désormais convaincre les grandes entreprises de choisir la France comme porte d'entrée en Europe. Quitte à fermer les yeux sur les fraudes potentielles, assurent les syndicats.

  • Jean-Claude Juncker, l'erreur de casting de la droite européenne

    Europe: les enjeux politiques des élections — Analyse

    L’ancien premier ministre luxembourgeois a été élu ce vendredi chef de file du Parti populaire européen pour les élections européennes de mai prochain. Un choix contestable, tant l’homme représente une Europe à bout de souffle, qui fait la part belle à l’opacité financière.

  • Visite sous tension pour Moscovici en Suisse

    Fiscalité — Analyse

    Le ministre de l'économie va tenter de faire avancer le chantier de la transparence fiscale avec notre voisin. Mais les parlementaires suisses voient d'un très mauvais œil les demandes françaises, et le pays retarde au maximum la transition vers la coopération fiscale, qu'il sait pourtant inéluctable.

  • Comment une filiale de la SNCF a viré son lanceur d'alerte

    L’indispensable protection des lanceurs d'alerte — Enquête

    Cadre dirigeant d'une filiale de la SNCF, Geodis BM, Loïc R. a été licencié en 2009. Quatre ans plus tard, les prud'hommes ont jugé qu'il avait été écarté pour avoir dénoncé des pratiques illégales. Et l'on découvre les coulisses peu reluisantes du transport routier, dumping social, sociétés au Luxembourg...

  • L'actionnaire de “Libé”, Bruno Ledoux, gagne contre le fisc

    France — Brève

    L'administration réclamait 40 millions d'euros à l'actionnaire principal de Libération, tout nouveau président du conseil de surveillance du journal, et à ses associés. Elle a été déboutée.

  • Les cachotteries luxembourgeoises des nouveaux maîtres de «Libé»

    Fiscalité — Enquête

    Bruno Ledoux vient de s'emparer de la présidence du conseil de surveillance du journal, secondé par son fidèle allié François Moulias, désormais président du directoire. Les deux hommes ont souvent eu l'occasion de travailler ensemble, en toute discrétion : le second dirige plusieurs sociétés luxembourgeoises détenues par le premier. Leur utilité exacte et leur actionnariat précis restent abscons.