Fabien Escalona

Docteur en science politique, auteur d'une thèse sur la reconversion partisane de la social-démocratie européenne. Rédacteur et analyste pour Mediapart pendant la campagne présidentielle de 2017. Désormais responsable éditorial des Live hebdos. Un passé de metteur en scène.

Consultez ici ma déclaration d'intérêts

Voir ses activités dans le club

Ses Derniers articles

  • Le PS s'approche d’une nouvelle «phase critique»

    Par
    Benoît Hamon, victorieux de la primaire PS © Reuters Benoît Hamon, victorieux de la primaire PS © Reuters

    L’investiture de Benoît Hamon pourrait marquer l’ouverture d’une nouvelle « phase critique » pour le PS. L’aile gauche se voit offrir une occasion historique, mais dans un environnement hautement incertain et conflictuel. Quelle que soit l’issue de ce moment décisif, ses conséquences pèseront sur le futur de la vie politique française aussi bien que sur celui de la social-démocratie européenne. 

  • Thibaut Rioufreyt: «Le social-libéralisme est minoritaire en France»

    Par
    À la droite de Lionel Jospin, Jacques Chirac s'adresse aux promoteurs de la « troisième voie », Gerhard Schröder et Tony Blair © Reuters À la droite de Lionel Jospin, Jacques Chirac s'adresse aux promoteurs de la « troisième voie », Gerhard Schröder et Tony Blair © Reuters

    Dans un ouvrage paru aux PUG, le chercheur en science politique Thibaut Rioufreyt décrypte les ambivalences du PS par rapport à la référence néotravailliste. L’occasion de revenir avec lui sur la difficulté à porter un discours social-libéral assumé dans le contexte français.  

  • Valls: les raisons d’un échec

    Par
    Manuel Valls à l'Assemblée nationale © Reuters Manuel Valls à l'Assemblée nationale © Reuters

    Porteur d’un projet en décalage avec l’électorat de la primaire et la bipolarisation droite-gauche, plombé par un bilan et une image dégradée dans l’opinion, trop peu organisé pour mobiliser suffisamment l’appareil socialiste, Valls a échoué à développer une stratégie « externe » au parti. 

  • Hamon-Valls: l’éclatement final de la deuxième gauche

    Par
    Benoît Hamon et Manuel Valls, à l'enterrement de Michel Rocard. © Antoine Perraud Benoît Hamon et Manuel Valls, à l'enterrement de Michel Rocard. © Antoine Perraud

    Le duel Hamon-Valls marque le brouillage, voire l’éclatement final des cultures traditionnellement distinguées dans la gauche française. Dans une primaire qui confirme le crépuscule européen du social-libéralisme, aucune des alternatives n’est en tout cas exempte de faiblesses ou de contradictions.