Ludovic Lamant

Passé par l'agence Reuters et la rédaction des Cahiers du Cinéma, j'ai couvert, en poste à Bruxelles de 2012 à 2017, le feuilleton des crises européennes pour Mediapart. De retour à Paris fin 2017, pour coordonner la campagne des européennes (2019), au sein de la direction éditoriale du journal.

J'ai publié un guide sur l'Argentine (La Découverte, 2011), un essai sur les nouvelles politiques espagnoles (Squatter le pouvoir, Les mairies rebelles d'Espagne, Editions Lux, 2016) et un autre sur l'architecture du quartier européen à Bruxelles, révélateur des crises sur le continent (Bruxelles chantiers, Une critique architecturale de l'Europe, Lux, 2018). Un temps chroniqueur au micro de Foule Continentale (France Inter, 2019-2021).

Déclaration d’intérêts

Par souci de transparence vis-à-vis de ses lecteurs, les journalistes de Mediapart remplissent et rendent publique depuis 2018 une déclaration d’intérêts sur le modèle de celle remplie par les parlementaires et les hauts-fonctionnaires auprès de la Haute autorité de la transparence et de la vie publique (HATVP), instance créée en 2014 après les révélations de Mediapart sur l’affaire Cahuzac.

Consultez ma déclaration d’intérêts

Tous ses articles

  • Bruxelles révise en très forte baisse ses prévisions de croissance pour 2009 (document)

    Économie et social — Lien

  • Ecrits d’un «outsider» sur la grande crise

    Économie et social — Note de veille

    Sortie, ce lundi 3 novembre, d'un livre écrit à chaud sur la débâcle financière, le bien nommé La Crise. Principal intérêt: Paul Jorion, son auteur, fin connaisseur du marché immobilier américain, croise des notions d'économie et d'anthropologie pour raconter les remous des derniers mois.

  • DSK propose une «nouvelle gouvernance mondiale» (Le Monde)

    Économie et social — Lien

  • Quels indicateurs pour comprendre une crise démesurée?

    Économie et social — Entretien

    C'est l'un des mérites de la crise financière: nous avons appris à compter en milliards de dollars. Mais comment prendre la mesure de ces volumes vertigineux? Les indicateurs boursiers sont-ils si révélateurs de l'évolution de la crise? Dans un entretien à Mediapart, l'économiste Jean Gadrey, membre de la «commission Stiglitz» pour l'élaboration d'instruments alternatifs de mesure de la croissance, décrypte cette avalanche de «méga-chiffres».

  • En attendant la sortie de Milk, de Gus Van Sant, avec Sean Penn (Reuters)

    Culture-Idées — Lien

  • Peu de stars, cette année, au festival de cinéma de Rome (Guardian)

    Culture-Idées — Lien

  • Crise: plusieurs pays «émergents» sont en train de s'effondrer

    International

    Le Pakistan et la Biélorussie ont tous deux appelé au secours le FMI, le 22 octobre, pour faire face à la tourmente économique. Vendredi matin, les bourses asiatiques plongeaient à nouveau. Ce sont les derniers exemples des turbulences des pays émergents face à la crise mondiale. Personne n'est épargné. Si l'Inde et le Brésil semblent limiter la casse, le Mexique et la Chine inquiètent. Mais c'est l'Europe centrale et orientale, et surtout l'Ukraine, la Hongrie et les trois Etats baltes, qui pourraient être les plus touchés.

  • Bernanke préfère le plan de relance des démocrates (WSJ)

    International — Lien

  • Bernanke préfère le plan de relance des démocrates (WSJ)

    International — Lien

  • La récession menace-t-elle l'industrie du film ? (Times)

    Culture-Idées — Lien

  • FMI: l'affaire Strauss-Kahn

    International

    Arrivé il y a un an à la tête du Fonds monétaire international (FMI), Dominique Strauss-Kahn se retrouve au cœur d'un scandale. DSK fait l'objet d'une enquête interne au FMI pour abus de pouvoir, selon les informations du Wall Street Journal du samedi 18 octobre. Dimanche 19 octobre, Anne Sinclair, sa femme, certains de ses proches du parti socialiste, et le porte-parole du gouvernement, Luc Chatel, ont pris sa défense.

  • Après le G-20 de Washington: au fait, Bretton Woods, c'était quoi?

    Économie et social

    Les dirigeants des grands pays développés et émergents (G-20), réunis à Washington, se sont engagés, samedi 15 novembre, à relancer l'économie mondiale, tout en lançant une réforme du système financier international. Mais on est encore loin du Bretton Woods appelé par Nicolas Sarkozy. Au fait, Bretton Woods, c'était quoi? Décryptage d'une conférence internationale vieille de 64 ans, dont l'esprit est bien vivant. Lire aussi:G-20: la dernière fête du roi NicolasPour comprendre le G-20, un dossier de Mediapart

Tous ses billets de blogs

Les journalistes de Mediapart utilisent aussi leurs blogs, et participent en leurs noms à cet espace de débats, en y confiant coulisses d’enquêtes ou de reportage, doutes ou réactions personnelles à l’actualité.

Ludovic Lamant
Journaliste à Mediapart

49 Billets

6 Éditions

  • «La Nation et ses fictions», à Beaubourg

    Billet de blog

    La 13e édition du festival multidisciplinaire Hors Pistes, qui s’ouvre ce vendredi à Paris, s’attache aux manières de « dire la nation » à distance du discours national identitaire.

  • Débat sur l’Espagne vendredi à Paris

    Billet de blog

    Quentin Ravelli est l’auteur d’un diptyque remarqué sur la crise espagnole : d’un côté, « Bricks », film qui vient de sortir en salle, et de l’autre, un livre, « Les briques rouges », publié aux éditions Amsterdam.

  • Aux Halles de Schaerbeek, le fond de l’air va rougir

    Billet de blog

    A Bruxelles, « L’assemblée d’avril » organise durant onze jours un « campement artistique et citoyen » en réaction aux crises des démocraties européennes.

  • En Espagne, les « mairies indignées » en bataille contre la « dette illégitime »

    Billet de blog

    Leur conférence de presse est passée inaperçue, tandis que les médias n’avaient d’yeux que pour les cérémonies romaines de la fin de semaine. Mais les conseillers municipaux espagnols, passés par le Parlement européen mi-mars, s’emploient, eux aussi, à défendre une certaine conception, plus sociale, de l’Europe. Ils en appellent à la désobéissance.

  • «Une lettre de protestation et de solidarité» au cinéma portugais

    Billet de blog

    Ils sont plus de 500 à dire leur inquiétude. Des réalisateurs, techniciens, programmateurs de festivals et critiques ont adressé une lettre ouverte au gouvernement socialiste d’Antonio Costa, pour l’inciter à annuler une réforme du financement qui menace la diversité du cinéma portugais.