Mathilde Mathieu

44 ans. J'ai d'abord travaillé au Monde de l'éducation et au Monde, avant d'intégrer le magazine La Vie pour des reportages et la rubrique Éducation. Depuis 2008 à Mediapart, j'ai suivi le Parlement, puis rejoint le service Enquêtes. Mes sujets de prédilection pendant des années: la transparence, l'argent des élus et des partis (Bygmalion, Fillon, Balkany, détournements de fonds au Sénat...), les conflits d'intérêts, etc. De 2018 à 2019, je me suis consacrée à des sujets sur les migrations. Je suis aujourd'hui responsable du pôle Société.

Contacts

Twitter
@mathildemathieu

Déclaration d’intérêts

Par souci de transparence vis-à-vis de ses lecteurs, les journalistes de Mediapart remplissent et rendent publique depuis 2018 une déclaration d’intérêts sur le modèle de celle remplie par les parlementaires et les hauts-fonctionnaires auprès de la Haute autorité de la transparence et de la vie publique (HATVP), instance créée en 2014 après les révélations de Mediapart sur l’affaire Cahuzac.

Consultez ma déclaration d’intérêts

Tous ses articles

OGM : le calvaire de Nathalie Kosciusko - Morizet

France

La secrétaire d'Etat à l'Ecologie a dû s'excuser mercredi 9 avril auprès de Jean-Louis Borloo et de Jean-François Copé, pour des propos acides tenus en marge du débat sur les OGM. Poussé par les parlementaires, François Fillon a lâché Nathalie Kosciusko-Morizet, accusée d'avoir assoupli le projet de loi. La bataille doit se poursuivre le 16 avril au Sénat, mais NKM l'aborde exsangue.

Les élus UMP étrillent la secrétaire d'Etat à l'Ecologie

France

«C'est la première fois que je vois une secrétaire d'État ne pas défendre le projet du gouvernement», s'insurge le vice-président du groupe UMP. Ce qui, chez un député socialiste, se traduit par: Nathalie Kosciusko-Morizet «confirme qu'elle est ministre de l'Environnement et pas de la choucroute. L'UMP sort donc la kalachnikov». Ambiance à l'Assemblée alors que la discussion sur le projet de loi OGM s'achève mercredi.

Réforme des institutions: le PS fait monter les enchères

France

Le Parti socialiste doit discuter, mardi 4 avril dans la soirée, de la réforme des institutions présentée par le gouvernement. Après avoir martelé son opposition au droit d'allocution du Président de la République devant les parlementaires, il semble hésiter. Certains suggèrent de céder sur ce sujet, pour mieux négocier sur le reste du texte. Le secrétaire d'Etat aux relations avec le Parlement, Roger Karoutchi, embraye et déclare: "On doit pouvoir finir par trouver un accord".

La réforme du français au collège organise-t-elle l'ennui?

France

Les nouveaux programmes de français destinés aux trois millions de collégiens, dont Mediapart a dévoilé jeudi 3 avril une version provisoire, ont fait protester ce week-end les principaux syndicats enseignants. Concoctés par un groupe de travail restreint, ils seront soumis à la consultation des enseignants dans les prochaines semaines.

Collège : Mediapart dévoile le projet de réforme du français

France

Le ministère de l'Education nationale doit rénover les programmes de français du collège. Mediapart vous propose de consulter l'avant-projet, encore confidentiel. Et surtout d'en débattre, alors que la rue de Grenelle tarde à lancer la phase de consultation avec la communauté éducative.

Nouveaux programmes de l’école primaire : les députés socialistes chargent Darcos

France

Les députés PS se sont opposés, mardi 1er avril, au ministre de l'Education nationale, Xavier Darcos, auditionné par l'Assemblée nationale sur les nouveaux programmes de l'école primaire, prévus pour la rentrée 2008. Certains élus ont dénoncé le manque de concertation et le «populisme scolaire» des contenus.

Crédits immobiliers : l'idée dangereuse de Sarkozy

France

C'était un cheval de bataille de Nicolas Sarkozy lorsqu'il était à Bercy. L'hypothèque rechargeable allait doper la consommation. Dans un rapport parlementaire rendu fin mars, l'un de ses fidèles, le député UMP Frédéric Lefebvre, critique le dispositif. Aux Etats-Unis, un mécanisme de crédit similaire a accentué la crise du «subprime».

A l'Assemblée: «Cessez de taper TEPA !»

France

Les députés socialistes ont voulu mener une "opération vérité" sur l'état des finances françaises en organisant, jeudi 27 mars, un débat sur le budget à l'Assemblée. Ils ont stigmatisé le "paquet fiscal" voté à l'été (projet de loi Tepa), accusé de plomber les marges de manoeuvre du gouvernement. "Cessez de taper Tepa!", a répliqué la majorité.

Afghanistan: l'Elysée concède un débat aux députés

France

Après avoir annoncé lors de sa visite à Londres l'envoi de troupes supplémentaires en Afghanistan, le président de la République a dû céder à la pression de sa majorité parlementaire, qui regrettait de n'avoir pas été consultée. Il a déclaré jeudi 27 mars qu'un débat serait finalement organisé à l'Assemblée nationale.

Plan Banlieues: les limites du «busing» contre les ghettos scolaires

France — Enquête

Pour déjouer la ghettoïsation scolaire, le plan « Espoir banlieue » présenté par Nicolas Sarkozy ce vendredi 8 février, prévoit d’expérimenter le «busing» dans les écoles primaires d’une cinquantaine de quartiers classés en zones urbaines sensibles (ZUS). Le concept est, en apparence, frappé au coin du bon sens.

L'audition tenue secrète de la commission d'enquête sur les infirmières bulgares

France

La Commission d’enquête sur les conditions de libération des infirmières bulgares détenus en Libye, créée pour éclairer les coulisses du coup d’éclat français de cet été, présente aujourd'hui son rapport définitif. A cette occasion, la presse va découvrir que les députés n’ont pas bouclé leurs auditions le 13 décembre, comme annoncé, mais qu’une ultime « séance » s’est déroulée jeudi dernier, en toute discrétion et à huis clos.

L'Etat va aider l’école privée en banlieue

France — Enquête

Le ministère de l'Education nationale va créer, puis alimenter, un fonds spécifique pour les établissements privés qui ouvrent des classes en banlieue difficile. Ce nouveau dispositif, dont Mediapart dévoile des détails, fait bondir les militants laïques à l'heure où les professeurs du public essuient d'importantes restrictions budgétaires.

Tous ses billets de blogs

Les journalistes de Mediapart utilisent aussi leurs blogs, et participent en leurs noms à cet espace de débats, en y confiant coulisses d’enquêtes ou de reportage, doutes ou réactions personnelles à l’actualité.

Mathilde Mathieu
Journaliste à Mediapart

50 Billets

2 Éditions

Balkany et son ancien bras-droit flashés à Saint-Tropez

Billet de blog

Et de trois. Une fois de plus, Patrick Balkany et son ancien bras-droit, Jean-Pierre Aubry, tous les deux mis en examen pour « blanchiment de fraude fiscale » (entre autres) et soumis à un strict contrôle judiciaire qui leur interdit de se rencontrer, se retrouvent au même moment, au même endroit, sur la même photo. Par hasard, sans aucun doute.

Frais des députés : l'appel de Londres

Billet de blog

Pour Pièces à conviction, le journaliste Stéphane Girard a fait le reportage que Mediapart aurait dû réaliser depuis cinq ans. Consacrée aux abus dans les coulisses de l’Assemblée nationale, son enquête, diffusée ce mercredi à 23h10 sur France 3, nous embarque à Londres pour une plongée dans le (contre)-modèle britannique. 

Le député Tian et son compte en Suisse : déjà une semaine, ne les oubliez pas

Billet de blog

Voilà déjà une semaine que le député UMP Dominique Tian a reconnu publiquement, contraint et forcé, avoir planqué un compte en Suisse pendant des années. Voilà déjà une semaine que ce pourfendeur patenté de la fraude sociale (celle des autres, celle des « gagne-petit » qui grugent le RSA ou les allocs) a confessé avoir soustrait plus de 1,5 million d’euros au fisc français, avant de profiter d’une circulaire indulgente pour rapatrier discrètement ses billes en 2014. Et rien ne se passe ou presque.

Argent du candidat Sarkozy : Mediapart défend la transparence devant le conseil d'Etat

Billet de blog

Mediapart ne lâchera rien. Les citoyens ont le droit de savoir comment le financement des campagnes électorales est contrôlé en France. Avec quelle ardeur, quelle légèreté ou quel aveuglement. Alors que les révélations se multiplient sur les trucages opérés lors de diverses présidentielles, les documents relatifs aux instructions menées par la Commission nationale des comptes de campagne (CNCCFP) sont toujours tenus au secret. En ce vendredi 13 mars, les choses pourraient basculer.

A Balkany-city, le monde est petit

Billet de blog

La fortune les abandonne. Hier, Patrick Balkany (mis en examen pour « corruption » et « blanchiment de fraude fiscale ») et son bras-droit Jean-Pierre Aubry (mis en examen pour « complicité de corruption » et « blanchiment de fraude fiscale ») ont manqué de chance : ils ont été repérés discutant devant L’Anjou, un restaurant de Levallois-Perret, alors que le contrôle judiciaire auquel est soumis le second lui interdit de rencontrer le premier –précisément pour éviter qu’ils n’échangent sur l’information judiciaire en cours, menée par les juges Renaud van Ruymbeke et Patricia Simon.