Mathilde Mathieu

44 ans. J'ai d'abord travaillé au Monde de l'éducation et au Monde, avant d'intégrer le magazine La Vie pour des reportages et la rubrique Éducation. Depuis 2008 à Mediapart, j'ai suivi le Parlement, puis rejoint le service Enquêtes. Mes sujets de prédilection pendant des années: la transparence, l'argent des élus et des partis (Bygmalion, Fillon, Balkany, détournements de fonds au Sénat...), les conflits d'intérêts, etc. De 2018 à 2019, je me suis consacrée à des sujets sur les migrations. Je suis aujourd'hui responsable du pôle Société.

Contacts

Twitter
@mathildemathieu

Déclaration d’intérêts

Par souci de transparence vis-à-vis de ses lecteurs, les journalistes de Mediapart remplissent et rendent publique depuis 2018 une déclaration d’intérêts sur le modèle de celle remplie par les parlementaires et les hauts-fonctionnaires auprès de la Haute autorité de la transparence et de la vie publique (HATVP), instance créée en 2014 après les révélations de Mediapart sur l’affaire Cahuzac.

Consultez ma déclaration d’intérêts

Tous ses articles

Un millier de perquisitions administratives, à quel prix?

Etat d'urgence, état d'exception

En dix jours, une salve de 1 200 perquisitions administratives ont été opérées en France, sur ordre des préfets, aiguillés par les services de renseignement. Permises par l'état d'urgence, ces opérations soulèvent nombre de questions. Sont-elles efficaces ? Suffisamment respectueuses des libertés publiques ?

Une enquête des juges au Maroc accable les Balkany

Les Balkany et les affaires — Enquête

Des investigations menées de l’autre côté de la Méditerranée par la justice anticorruption ont permis d’accumuler des documents et des témoignages inédits qui accablent (un peu plus) Patrick et Isabelle Balkany dans l’affaire de leur patrimoine caché. L'associé historique de Nicolas Sarkozy, l'avocat d'affaires Arnaud Claude, est également confondu par de nouveaux éléments.

Bygmalion: l'autre agence de com' et sa facture cachée

Notre dossier: le scandale Bygmalion

Dans l'affaire « Sarkozy 2012 », l'enquête s'élargit au-delà de Bygmalion, sur la piste d'autres dépenses cachées. Une facture d'Agence Publics, co-organisatrice du meeting géant de Villepinte, a disparu du compte du candidat. Mediapart a mis la main sur cette facture à 1,5 million d'euros.

Patrick Balkany affirme avoir bénéficié sous Sarkozy d'une « transaction » avec le fisc

Les Balkany et les affaires — Enquête

D'après ses propres écrits, Patrick Balkany a bénéficié en 2008 d'une « transaction » avec le fisc, alors qu'Éric Woerth était ministre du budget. L'élu avait été lourdement redressé sur son impôt sur le revenu à la fin des années 1990.

Présidentielle 2017 : les socialistes veulent raccourcir le contrôle des comptes

Comptes de campagne 2017: un contrôle illusoire

Les députés socialistes veulent raccourcir, de douze à six mois, la période pendant laquelle les candidats à la présidentielle doivent tenir leurs comptes. Le contrôle sur leurs dépenses serait du même coup abrégé. Une proposition de loi est sur les rails, au nom de la « simplification ». 

Un adhérent des Républicains demande l'exclusion de Balkany

Les Balkany et les affaires — Confidentiel

D'après un courrier récupéré par Mediapart, un militant Les Républicains, ancien élu de Levallois-Perret, réclame l'exclusion de Patrick Balkany du parti. « Nous devons être exemplaires », écrit-il à Nicolas Sarkozy.

Le fisc estime la fortune des Balkany à 16,5 millions d'euros

Les Balkany et les affaires — Enquête

Alors que Patrick Balkany a été mis en examen pour « fraude fiscale » jeudi 15 octobre, Mediapart dévoile une première estimation du patrimoine amassé par le couple. D'après le fisc, il atteignait 16,5 millions d'euros d'actifs taxables en 2013. Les élus vont devoir s'acquitter de l'ISF, dont ils s'étaient dispensés, au moins pour les années 2008 à 2013.

Dans les coulisses du Conseil constitutionnel, cible des lobbies

France — Enquête

C'est une pratique en pleine expansion. D'après nos informations, de plus en plus de lobbies s'adressent directement aux membres du Conseil constitutionnel pour les convaincre de censurer une loi. Ces interventions, des « portes étroites » dans le jargon, n'ont jamais été réglementées, ne font l'objet d'aucune publicité. Des voix s'élèvent pour exiger la transparence.

Quand Pierre Giacometti, conseiller à l'Elysée, enfilait sa casquette de lobbyiste

Notre dossier : l’affaire des sondages de l’Élysée

En même temps qu'il conseillait le président Sarkozy, Pierre Giacometti mettait son entregent au service d'entreprises privées. Pour qu'un client décroche un contrat à Abidjan, le communicant a mobilisé le conseiller « Afrique » de l'Élysée, d'après des mails consultés par Mediapart. Un troublant mélange des genres.

Affaire des sondages: le système Sarkozy cerné par les juges

Notre dossier : l’affaire des sondages de l’Élysée

L'ex-conseiller de Nicolas Sarkozy, Pierre Giacometti, a été mis en examen ce mardi pour « recel de favoritisme » dans « l’affaire des sondages ». Mediapart décortique par le menu comment l’Élysée a pu lâcher 7,5 millions d’euros de fonds publics en cinq ans, également au profit de Patrick Buisson. Sur les PV auxquels nous avons eu accès, Claude Guéant et Emmanuelle Mignon se renvoient la responsabilité.

Des documents suisses laissent Patrick Balkany sans voix

Les Balkany et les affaires — Enquête

Pour la première fois, Patrick Balkany apparaît comme bénéficiaire direct d’une société off-shore et d’un compte caché au Liechtenstein. À la clé : des millions de dollars. Face au juge, le député et maire de Levallois-Perret a invoqué le « droit au silence ». Sans rire.

Yamina Benguigui reconnue coupable de fausses déclarations de patrimoine

France — Confidentiel

Le tribunal correctionnel de Paris a condamné Yamina Benguigui, mercredi 23 septembre, pour une série de mensonges ou d’omissions dans ses déclarations de patrimoine et d’intérêts. Mais elle est dispensée de peine.

Tous ses billets de blogs

Les journalistes de Mediapart utilisent aussi leurs blogs, et participent en leurs noms à cet espace de débats, en y confiant coulisses d’enquêtes ou de reportage, doutes ou réactions personnelles à l’actualité.

Mathilde Mathieu
Journaliste à Mediapart

50 Billets

2 Éditions

Balkany et son ancien bras-droit flashés à Saint-Tropez

Billet de blog

Et de trois. Une fois de plus, Patrick Balkany et son ancien bras-droit, Jean-Pierre Aubry, tous les deux mis en examen pour « blanchiment de fraude fiscale » (entre autres) et soumis à un strict contrôle judiciaire qui leur interdit de se rencontrer, se retrouvent au même moment, au même endroit, sur la même photo. Par hasard, sans aucun doute.

Frais des députés : l'appel de Londres

Billet de blog

Pour Pièces à conviction, le journaliste Stéphane Girard a fait le reportage que Mediapart aurait dû réaliser depuis cinq ans. Consacrée aux abus dans les coulisses de l’Assemblée nationale, son enquête, diffusée ce mercredi à 23h10 sur France 3, nous embarque à Londres pour une plongée dans le (contre)-modèle britannique. 

Le député Tian et son compte en Suisse : déjà une semaine, ne les oubliez pas

Billet de blog

Voilà déjà une semaine que le député UMP Dominique Tian a reconnu publiquement, contraint et forcé, avoir planqué un compte en Suisse pendant des années. Voilà déjà une semaine que ce pourfendeur patenté de la fraude sociale (celle des autres, celle des « gagne-petit » qui grugent le RSA ou les allocs) a confessé avoir soustrait plus de 1,5 million d’euros au fisc français, avant de profiter d’une circulaire indulgente pour rapatrier discrètement ses billes en 2014. Et rien ne se passe ou presque.

Argent du candidat Sarkozy : Mediapart défend la transparence devant le conseil d'Etat

Billet de blog

Mediapart ne lâchera rien. Les citoyens ont le droit de savoir comment le financement des campagnes électorales est contrôlé en France. Avec quelle ardeur, quelle légèreté ou quel aveuglement. Alors que les révélations se multiplient sur les trucages opérés lors de diverses présidentielles, les documents relatifs aux instructions menées par la Commission nationale des comptes de campagne (CNCCFP) sont toujours tenus au secret. En ce vendredi 13 mars, les choses pourraient basculer.

A Balkany-city, le monde est petit

Billet de blog

La fortune les abandonne. Hier, Patrick Balkany (mis en examen pour « corruption » et « blanchiment de fraude fiscale ») et son bras-droit Jean-Pierre Aubry (mis en examen pour « complicité de corruption » et « blanchiment de fraude fiscale ») ont manqué de chance : ils ont été repérés discutant devant L’Anjou, un restaurant de Levallois-Perret, alors que le contrôle judiciaire auquel est soumis le second lui interdit de rencontrer le premier –précisément pour éviter qu’ils n’échangent sur l’information judiciaire en cours, menée par les juges Renaud van Ruymbeke et Patricia Simon.