Thomas Schnee

Ses Derniers articles

  • «Europe: Berlin domine mais ne répond pas»

    Par
    Emmanuel Macron et Angela Merkel, le 15 mai 2017 à Berlin. © Reuters Emmanuel Macron et Angela Merkel, le 15 mai 2017 à Berlin. © Reuters

    Entretien avec l'intellectuel allemand Claus Leggewie qui, dans un ouvrage à paraître ce vendredi, saisit l’occasion des élections pour appeler les dirigeants allemands à cesser leur politique hégémonique sous couvert de discours pro-européen. Il faut, dit-il, que Macron n’hésite pas à faire pression sur Berlin pour que les deux pays se placent à la pointe des réformes de l’Union européenne.

  • A la télévision, Merkel renvoie Schulz dans les cordes

    Par
    « Das TV-Duel », le seul débat télévisé de la campagne législative. © Reuters « Das TV-Duel », le seul débat télévisé de la campagne législative. © Reuters

    Dans un débat dominé par la question des réfugiés et de l’immigration, la chancelière conservatrice n’a pas fait d’étincelle mais a dominé son outsider social-démocrate, incapable de se déployer sur les questions de justice sociale. L’hypothèse d’une reconduction de la grande coalition droite-gauche après le scrutin du 24 septembre en sort renforcée.

  • La dernière chance de Schulz face à Merkel

    Par

    Lors du seul débat télévisé de la campagne électorale, qui aura lieu ce dimanche à 20 h 15, Martin Schulz doit impérativement lancer son ultime offensive contre une chancelière qui se maintient en tête des sondages. Mais comment attaquer alors que le parti social-démocrate a toujours préféré gouverner avec elle plutôt que de lui résister ?

  • Les sorties d’Erdogan pourraient perturber l’élection allemande

    Par

    Le 18 août, le président turc a appelé « ses » citoyens en Allemagne à ne voter ni pour le parti conservateur d’Angela Merkel, ni pour le parti social-démocrate de Martin Schulz, et pas non plus pour le parti écologiste, tous accusés de soutenir le terrorisme en Turquie. Peut-il réellement influencer le scrutin ? Dans les partis et dans le quartier berlinois de Neukölln, aux habitants de toutes origines, l'affaire est prise au sérieux.

  • La dernière bataille contre le diesel a commencé dans les villes allemandes

    Par
     © Reuters © Reuters

    Pour des questions sanitaires ou à la suite de décisions de justice, plusieurs grandes villes allemandes se préparent à interdire les moteurs diesels antérieurs à septembre 2014 dans leurs centres. À terme, 12,35 millions de véhicules pourraient être concernés. Le lobby allemand de l’automobile, c’est-à-dire les constructeurs et le gouvernement fédéral, craignent un effet domino et sont gagnés par la panique.

  • L'Allemagne adopte la loi sur le mariage pour tous

    Par

    Le parlement allemand a adopté le mariage pour tous vendredi 30 juin. En cinq jours. Angela Merkel avait envisagé pour la première fois que les députés conservateurs puissent se prononcer « en leur âme et conscience » sur un tel projet de loi. Elle n’avait pas prévu que le SPD, les Verts et Die Linke lui imposeraient le vote de cette loi.

  • Le SPD veut convaincre les Allemands qu’une alternance est possible

    Par

    Martin Schulz a défendu, dimanche à Dortmund, le programme électoral du Parti social-démocrate, centré sur le rétablissement de la « justice sociale ». Désormais en ordre de bataille, le SPD et son candidat vont devoir se lancer à la poursuite d’Angela Merkel. Mais le courant passe mal entre Schulz et les électeurs.

  • Comment l’Allemagne lutte contre une extrême droite enracinée

    Par

    Bien que les partis d’extrême droite européens battent en retraite et que les survivants de la cellule terroriste NSU soient derrière les barreaux, la « menace brune » et les agressions racistes se maintiennent à un haut niveau outre-Rhin. Berlin vient de lancer un plan national s’appuyant sur la société civile.

  • Helmut Kohl, sa «fille» et son héritage

    Par
    Angela Merkel et Helmut Kohl lors d'une conférence de la CDU en 1991 © (dr) Angela Merkel et Helmut Kohl lors d'une conférence de la CDU en 1991 © (dr)

    En 2000, Angela Merkel sauvait la CDU, noyée dans le « scandale des caisses noires », en « tuant » son père politique Helmut Kohl. À la mort de ce dernier, la chancelière doit encore prouver qu’elle est digne de l’héritage européen, pas forcément solide, que lui a laissé le chancelier de la réunification allemande.

  • Die Linke s’éloigne un peu plus du SPD

    Par

    Un programme électoral résolument social, mais des divisions stratégiques face au parti social-démocrate et aux écologistes, telle est l’image brouillée que renvoie le programme adopté par Die Linke lors de son congrès ce week-end près de Hanovre.