«D'acier», le roman d'une Italie sans futur

Par

Retour sur l'un des plus beaux romans étrangers de l'année: D'acier, qui apparaît comme un renouveau de la littérature italienne. Rencontre avec Silvia Avallone, qui parle sans détour de l'Italie de Berlusconi, d'une jeunesse sacrifiée, des rêves creux que véhicule la télévision, d'un pays que l'on pourrait presque qualifier de «médiéval». Entretien et extraits audio.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.