«La régulation bancaire est plus efficace que la monnaie pleine»

Par

Troisième volet de notre série consacrée au vote suisse, le 10 juin, qui vise à déterminer si les banques commerciales pourront encore émettre de la monnaie. Entretien avec Jézabel Couppey-Soubeyran, économiste spécialiste de la régulation bancaire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’initiative qui sera soumise au vote populaire en Suisse le 10 juin sur l’établissement d’une « monnaie pleine » intégralement créée par la banque centrale pose la question de la sécurité du secteur bancaire (voir aussi l'onglet Prolonger). Les défenseurs de l’initiative assurent qu'ils proposent un système qui renforcera les banques en brisant leurs excès et en les incitant davantage à irriguer l’économie réelle de crédits.