En Avesnois (1). Agriculteur, ambulancière, ils ont pu s’adapter à la crise

Dans le département du Nord, à la frontière avec l’Aisne et la Belgique, l’Avesnois ne ressemble en rien au bassin minier voisin. L’agriculture y occupe la plus grande partie de l’espace. Là se côtoient producteurs de lait, de pommes bio, constructeurs de maisons en bois, hôtellerie de luxe, artisanat… et chômage de masse. Durant une semaine, Mediapart donne la parole à ses habitants. Premier volet à Frasnoy, 363 habitants.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

De notre envoyé spécial.-  On l’appelle parfois « la petite Suisse du Nord ». L’Avesnois est l’un des secrets les mieux gardés du département. Blotti au pied des Ardennes, coincé entre l’Aisne et la Belgique, ce territoire, correspondant à la fois à une région naturelle et à l’arrondissement d’Avesnes-sur-Helpe, semble tout mettre en œuvre pour se faire oublier.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal