« La démocratie, c’est beau sur le papier »

Jeunesse rime souvent avec abstention, a fortiori dans les quartiers populaires. À Saint-Fons, dans le Rhône, la situation sociale extrêmement précaire affaiblit année après année la participation électorale. Mais le retrait des urnes peut être une démarche politique.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Saint-Fons (Rhône).– Zoulikha Tounsi s’est décidée et sait pour qui elle ira voter, le 10 avril 2022 (lire le premier épisode de notre série sur la ville de Saint-Fons). Mais la présidentielle passe furtivement dans la conversation. La sœur de cette Saint-Foniarde de 72 ans est gravement malade et réside en Algérie. Depuis la crise du Covid, le prix des billets d’avion vers ce pays a littéralement flambé, privant de voyage et de contacts familiaux des milliers de franco-algérien·nes, en nombre dans cette ville du Rhône.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal