Le Sénat, lui aussi, pourchasse les sources des journalistes

La chasse aux sources des journalistes devient une habitude. Après l'affaire Bettencourt, c'est le Sénat qui s'est mis en tête de trouver les informateurs de Mediapart à la suite de nos révélations d'intérêt public sur le train de vie des sénateurs et des notes de frais injustifiées. Une plainte a été déposée qui vise à faire taire les sources des journalistes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le mauvais exemple est-il venu de l'Elysée ? Alors que le scandale de l'espionnage de journalistes dans le cadre de l'affaire Bettencourt a provoqué cette semaine une indignation générale (lire ici et également ici), le Sénat est lui aussi engagé sur une pente dangereuse. Avec un objectif revendiqué : cacher des avantages financiers, turpitudes et malfaçons diverses au Palais du Luxembourg.