Affaire Griveaux-Pavlenski : un paparazzi de l’agence de Mimi Marchand mis en examen

Le paparazzi de Bestimage présent lors de l’arrestation de l’artiste russe Piotr Pavlenski a été mis en examen pour « recel de violation du secret professionnel », vendredi 18 juin. Tout comme un policier pour des faits présumés de corruption dans ce dossier.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

L’empire Bestimage craque de partout. Au lendemain du placement en détention de la papesse de la presse people Mimi Marchand dans un volet de l’affaire libyenne, les méthodes de son agence de presse sont également mises en cause dans une autre affaire judiciaire inflammable : l’affaire Pavlenski-Griveaux, qui avait poussé, en février 2020, l’ancien porte-parole du gouvernement à renoncer à sa candidature à la mairie de Paris.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal