Les dix boulets du candidat Fillon

Par Michel Deléan
François Fillon, le 29 janvier 2017. © Reuters François Fillon, le 29 janvier 2017. © Reuters

L’actuel candidat de la droite à la présidentielle apparaît aujourd’hui comme un homme d’argent et un dissimulateur. Un homme politique en même temps qu’un homme d’affaires, aussi soucieux d’exercer le pouvoir que de s’enrichir discrètement. Revue de détail.

Croquis. Le Roux s’en va mais Fillon reste

Par Hubert Huertas
Le ministre de l'intérieur Bruno Le Roux, le 22 décembre 2016. © Reuters Le ministre de l'intérieur Bruno Le Roux, le 22 décembre 2016. © Reuters

Cette fois, la rechute s’appelle Bruno Le Roux. Le ministre de l’intérieur a démissionné. Il avait embauché ses deux filles adolescentes comme assistantes parlementaires. Des faits qui ravivent l’affaire Fillon, mais soulignent une différence : Le Roux a quitté ses fonctions, quand Fillon s’accroche à sa candidature.

Un parfum de Françafrique s'empare de l'affaire Fillon

Par Fabrice Arfi et Michel Deléan
Robert Bourgi. © Reuters Robert Bourgi. © Reuters
Avec la confirmation par Le Monde de l’identité du généreux donateur du candidat de la droite à la présidentielle pour ses costumes de luxe – en l’occurrence l’avocat Robert Bourgi –, l’affaire Fillon vient désormais percuter le monde des réseaux occultes de la Françafrique.

Le milliardaire libanais qui embarrasse Fillon

Par Mathilde Mathieu et Ellen Salvi
François Fillon avec Fouad Makhzoumi lors d'un dîner organisé à Beyrouth par l'homme d'affaires en 2014 © DR François Fillon avec Fouad Makhzoumi lors d'un dîner organisé à Beyrouth par l'homme d'affaires en 2014 © DR

Mediapart révèle qu'un homme d'affaires libanais figure parmi les clients de François Fillon. À quelques mois de la primaire, le candidat à l'élection présidentielle a signé un contrat, via sa société « 2F Conseil », avec le milliardaire Fouad Makhzoumi.

François Fillon est mis en examen

Par Michel Deléan

Suspecté dans l’affaire des emplois présumés fictifs de son épouse Penelope à l’Assemblée nationale et à la Revue des Deux Mondes, le candidat de la droite et du centre à l'élection présidentielle doit par ailleurs faire face à une cascade de nouvelles révélations.

Le «candidat de fait divers» ou l’affaissement de la politique

Par François Bonnet

Mis en examen, le candidat Fillon prend la présidentielle en otage pour régler ses déboires avec la justice. Le choix de la droite de le maintenir est le carburant du désastre à venir.

L’affaire Fillon, une honte française

Par Fabrice Arfi
Rassemblement du Trocadéro, le 5 mars © Reuters Rassemblement du Trocadéro, le 5 mars © Reuters

Mediapart a sollicité une douzaine de journalistes étrangers (Angleterre, Italie, Allemagne, Israël, Roumanie, Norvège, Canada…) dans le but de recueillir leurs impressions sur l’affaire Fillon. Le constat ? Accablant.

Le réquisitoire des journalistes étrangers

Par Fabrice Arfi

Mediapart a sollicité une douzaine de journalistes étrangers (Angleterre, Italie, Allemagne, Israël, Roumanie, Canada…) dans le but de recueillir leurs impressions sur l’affaire Fillon. Ils évoquent une « honte » pour la France.

Le «peuple du Trocadéro» enterre quinze ans de cycle politique

Par Ellen Salvi
Au Trocadéro, le 5 mars. © Reuters Au Trocadéro, le 5 mars. © Reuters

Ce qui s’est joué autour du maintien de François Fillon dépasse la valse des défections, des retournements de vestes, des grandes déclarations et des bruits de couloir. Le rassemblement du Trocadéro, l’abandon d’Alain Juppé et les atermoiements des centristes, marquent la fin définitive de l’UMP (devenue LR) telle qu’elle avait été conçue en 2002, comme une fusion des « droites républicaines ».

Après l’abandon d’Alain Juppé, François Fillon crie victoire

Par Ellen Salvi

Après l’abandon d’Alain Juppé et alors que les sarkozystes cherchaient encore une solution pour sortir de la crise historique que traverse la droite, François Fillon a coupé court aux « discussions vaines » lors du comité politique de son parti. Ragaillardi par le rassemblement du Trocadéro, le candidat LR s’estime désormais le plus « légitime » pour rassembler son camp.

Fillon s'accroche, Juppé abandonne et les tractations se poursuivent

François et Penelope Fillon, le 5 mars 2017, place du Trocadéro. © Reuters François et Penelope Fillon, le 5 mars 2017, place du Trocadéro. © Reuters

Devant des dizaines de milliers de personnes réunies ce dimanche 5 mars, sous la pluie, place du Trocadéro à Paris, François Fillon a remercié « le peuple qui ne fait pas de bruit, qui a du bon sens », venu le soutenir. Au 20 heures de France 2, il a répété que « personne ne [pouvait] aujourd’hui [l]’empêcher d’être candidat ». En coulisses, les tractations se poursuivent pour tenter de trouver une sortie de crise. Ce lundi matin, Alain Juppé annonce depuis Bordeaux qu’il renonce à être un candidat de remplacement.

Fillon, candidat somnambule à Aubervilliers

Par Lucie Delaporte
Au meeting de François Fillon, samedi 4 mars à Aubervilliers. © Reuters Au meeting de François Fillon, samedi 4 mars à Aubervilliers. © Reuters

À la veille du rassemblement de la dernière chance, ce dimanche au Trocadéro, le toujours candidat François Fillon a livré devant la salle clairsemée des docks d’Aubervilliers un discours programmatique des plus irréels. Les Républicains annoncent un comité politique dès lundi pour « évaluer la situation ».

Rassemblement du Trocadéro: la «cathosphère» veut sa revanche

Par Lucie Delaporte
Virginie Tellenne, alias Frigide Barjot Virginie Tellenne, alias Frigide Barjot
Ce dimanche, la nébuleuse issue de la Manif pour tous mobilise ses troupes pour soutenir la candidature de plus en plus fragile de François Fillon. Le dernier carré de fidèles autour du candidat mise sur une levée en masse du « peuple de droite », comme aux grandes heures des défilés anti-mariage gay de 2013.

Croquis. Derrière François Fillon, la grande braderie présidentielle

Par Hubert Huertas

Quel que soit le sort de François Fillon, son affaire illustre la déroute de nos institutions. Dans la course présidentielle, la politique est totalement évacuée.

Penelope Fillon vole au secours de son mari

Penelope et François Fillon © Reuters Penelope et François Fillon © Reuters

L'épouse de François Fillon a accordé un entretien calibré au millimètre au JDD, pour défendre la réalité de son travail d'assistante parlementaire et de collaboratrice à la Revue des Deux Mondes.

Justice: ce qui attend François Fillon

Par Michel Deléan
François Fillon © Reuters François Fillon © Reuters

François Fillon est convoqué pour être mis en examen le 15 mars. Une mesure qui ne l’empêcherait pas de se présenter à l’élection présidentielle, ni d’être élu. Il pourra en revanche attaquer la procédure à partir de cette date.

Fillon: révolution de palais en cours à droite

Par Ellen Salvi
Alain Juppé et François Fillon au soir du second tour de la primaire, le 27 novembre 2016. © Reuters Alain Juppé et François Fillon au soir du second tour de la primaire, le 27 novembre 2016. © Reuters
François Fillon s’obstine, et joue son va-tout sur la manifestation de dimanche, pendant que les proches d’Alain Juppé s’activent en coulisses. Départs en série autour du candidat, dont celui de son directeur de campagne, Patrick Stefanini, et de son porte-parole, Thierry Solère, organisateur de la primaire. Récit des grandes manœuvres à droite.

Pour couvrir le bruit des défections et des casseroles, Fillon surexcite les militants

Par Ellen Salvi
François Fillon en meeting à Nîmes, le 2 mars. © Reuters François Fillon en meeting à Nîmes, le 2 mars. © Reuters

Alors que les défections et les appels au retrait s’enchaînent à droite, François Fillon mobilise la base de son parti. Il veut multiplier les démonstrations de force d’ici à ce week-end. Tout se jouera dans les trois jours.

François Fillon, désormais candidat malgré eux

Par Ellen Salvi
François Fillon à Nîmes, jeudi 2 mars. © Reuters François Fillon à Nîmes, jeudi 2 mars. © Reuters

Plusieurs soutiens ont réclamé ce mercredi 1er mars le retrait du candidat LR. Convoqué par les juges en vue d’une mise en examen, il a décidé de se maintenir, faisant prendre un immense risque politique à l’ensemble de son camp.

Convoqué par les juges, Fillon maintient sa candidature

Par Lucie Delaporte

Confirmant sa convocation prochaine par les juges d'instruction en vue d'une mise en examen, François Fillon, qui fustige un « assassinat politique » et une enquête « menée exclusivement à charge », a annoncé qu'il restait candidat à l'élection présidentielle. Bruno Le Maire annonce sa démission de l'équipe de campagne du candidat LR.

Les deux directeurs adjoints de la campagne de Fillon démissionnent

Par Ellen Salvi

Les deux directeurs adjoints de la campagne de François Fillon ont décidé de mettre fin aux fonctions qu’ils occupaient dans l’équipe de campagne du candidat LR, après la décision de ce dernier de maintenir sa candidature.

Avec son programme, Fillon tente de mettre la poussière sous le tapis

Par Ellen Salvi

François Fillon ne veut plus entendre parler des affaires. Persuadé que son projet finira par éclipser ses démêlés judiciaires, le candidat LR s’appuie sur le noyau dur de la droite, tout en « évitant les Français ». Une stratégie adoptée en son temps par Nicolas Sarkozy, mais qui avait fini par l’enfermer dans une bulle dont il n’est jamais sorti… jusqu’à la défaite.

Transparence: l’entêtement mortifère des parlementaires

Par Mathilde Mathieu

Au-delà d’une faute personnelle, l’affaire Fillon est aussi le produit d’un écosystème parlementaire qui favorise l’abus d’argent public au lieu de l’empêcher. Scandale après scandale, sénateurs et députés refusent que leurs enveloppes soient contrôlées.

Le sulfureux employeur du porte-parole de François Fillon

Par Lucie Delaporte

Le député des Hauts-de-Seine, Thierry Solère, porte-parole de François Fillon, est rémunéré depuis 2011 par l'entreprise Chimirec, condamnée pour traitement frauduleux de déchets pollués.

Le «Monsieur Primaire» des Républicains est visé par une plainte pour fraude fiscale

Par Mathilde Mathieu
Le député des Hauts-de-Seine Thierry Solère © Reuters Le député des Hauts-de-Seine Thierry Solère © Reuters

Mediapart révèle qu'une plainte pour fraude fiscale a été déposée par Bercy à l'encontre du député Thierry Solère, l'homme auquel Les Républicains ont confié l'organisation de leur primaire.

François Fillon est loin d’être tiré d’affaire

Par Michel Deléan

L'enquête du parquet national financier sur les salaires de la famille Fillon se poursuit, et un classement sans suite est exclu. Que l'affaire soit confiée au tribunal correctionnel ou à un juge d'instruction, le candidat à la présidentielle n'est plus maître de son destin.

Fillon n’en finit pas de colmater les brèches

Par Lucie Delaporte et Ellen Salvi
 © Reuters © Reuters

De nouveau confronté à la fronde d’une partie des parlementaires LR, François Fillon a rappelé à ses troupes qu’il n’y avait « pas de solution alternative » à sa candidature. Un peu court, pour remobiliser son camp en plein désarroi.

L’affaire Fillon ou la destitution de la Ve République

Par christian salmon
François Fillon © Reuters François Fillon © Reuters

L’affaire Fillon est un naufrage. Le naufrage d’un homme et le naufrage d’un système politique auquel il appartient depuis 35 ans. Car aujourd'hui, l’élection au suffrage universel ne suffit plus à donner la légitimité pour gouverner.

Fillon règle son pas de campagne sur celui de Sarkozy

Par Ellen Salvi
capture-d-e-cran-2017-02-10-a-18-14-45

En meeting à Poitiers, François Fillon a de nouveau dénoncé « l’attaque impitoyable » dont il se dit victime, devant une salle chauffée à blanc contre les journalistes. Empêtré dans les affaires, mais déterminé à poursuivre sa campagne, le candidat LR renoue avec les grandes heures du sarkozysme.

Payé par Axa, Fillon en plein conflit d'intérêts

Par martine orange
François Fillon et Henri de Castries © DR François Fillon et Henri de Castries © DR

François Fillon a dû révéler le 6 février qu’Axa avait été client de sa société 2F Conseil. Embarrassé, le groupe d’assurances a reconnu lui avoir versé 200 000 euros entre mi-2012 et mi-2014. L’ancien premier ministre l’aurait aidé « à ouvrir des portes à Bruxelles et à Berlin » dans le cadre de la discussion concernant la directive de régulation sur les assurances. Comment justifier une telle activité avec un mandat parlementaire ? Le conflit d’intérêts est patent.

La permanence parlementaire: l’autre mensonge de Fillon

Par Antton Rouget

Pour justifier le travail de Penelope Fillon, l’avocat du candidat LR a assuré que la permanence du député de la Sarthe se trouvait à son domicile. Faux, c'est à l'hôtel de ville que travaillaient les attachés parlementaires locaux.

Fillon à la droite: c’est moi ou le chaos

Par François Bonnet et Ellen Salvi

« Droit dans ses bottes » comme l’était Juppé en 1995, Fillon a voulu démontrer à son camp qu’il n’y avait pas d’autre choix possible : ce sera lui et personne d’autre. Qui dit plan B dit « plan Bérézina », assure-t-il.

Les incohérences d’une défense à marche forcée

Par Lucie Delaporte et Mathilde Mathieu
capture-d-e-cran-2017-02-06-a-20-10-56

Emploi de sa femme et de ses enfants, commissions occultes perçues lorsqu’il était sénateur, activités de conseil... François Fillon n’a pas levé, loin de là, tous les doutes sur les affaires autour de sa candidature.

Fillon veut discréditer le parquet national financier

Par Michel Deléan
François Fillon lors de sa conférence de presse © Reuters François Fillon lors de sa conférence de presse © Reuters

François Fillon a mis en question la neutralité et l'impartialité du parquet national financier, créé après l'affaire Cahuzac. Un contre-feu qui n'ira pas loin.

La droite patriarcale tombe les masques

Par Lucie Delaporte
Le couple Fillon au meeting de la Villette © Reuters Le couple Fillon au meeting de la Villette © Reuters

Dans l’affaire Fillon, une certaine droite a révélé ce qu'elle s’emploie si bien à dissimuler : une culture patriarcale si profondément ancrée qu’elle semble n’en avoir même plus aucune conscience.

Affaire Fillon: «Les gens ont pris un grand coup dans la tronche»

Par Ellen Salvi
Martine, militante filloniste, sur le marché de la rue Poncelet, le 5 février © ES Martine, militante filloniste, sur le marché de la rue Poncelet, le 5 février © ES

Ce week-end, en pleine affaire Fillon, des militants LR se sont mobilisés pour dire : « Non à la chasse à l’homme ! » Mediapart a suivi une équipe en plein tractage dans le XVIIe arrondissement de Paris. Réactions entre soutien, colère et inquiétude.

Argent public détourné au Sénat: les chèques secrets de François Fillon

Par Mathilde Mathieu
Exemple d'un chèque illégal perçu par le sénateur François Fillon © Mediapart Exemple d'un chèque illégal perçu par le sénateur François Fillon © Mediapart

Quand il était sénateur, François Fillon a bénéficié d’un vaste système de détournement de fonds publics mis en place au sein du groupe UMP. Mediapart a retrouvé la trace des chèques signés à son nom et en publie deux.

L'enquête judiciaire s'élargit aux enfants Fillon

Par Michel Deléan

Les enquêteurs ne trouvent pas trace d'un vrai travail effectué par Penelope Fillon comme assistante parlementaire. L'enquête est élargie aux salaires versés à deux de leurs enfants.

C'est la foire aux plans B et Fillon fait le dos rond

Par Ellen Salvi
François Fillon à Charleville-Mézières, le 2 février © Reuters François Fillon à Charleville-Mézières, le 2 février © Reuters


Écrasé par le poids des révélations, embourbé dans ses mensonges et pressé par les parlementaires, François Fillon poursuit sa campagne. Mais dans l’ombre, on s’agite pour trouver une alternative et éviter la catastrophe annoncée.

Croquis. Fillon: l’admettre et s’en aller

Par Hubert Huertas
capture-d-e-cran-2017-02-03-a-07-28-08

« Coup d’État institutionnel ». Plus François Fillon s’enfonce et plus il invoque une attaque contre l’État et les institutions au travers de sa personne. Le problème, c’est qu’à brandir les grands principes, il les piétine en même temps.

Retour sur nos enquêtes: François Fillon, le sens des affaires

Par La rédaction de Mediapart
Vidéo dans le corps de l'article Vidéo dans le corps de l'article

Le candidat LR à la présidentielle est embourbé dans un scandale qui révèle cette tendance bien française à user de l'argent public en toute discrétion et sans rendre de comptes. Explications en vidéo avec Mathilde Mathieu, Lucie Delaporte et Fabrice Arfi.

Affaire Fillon, la semaine du chaos

Par La Parisienne Liberee
Affaire Fillon : la semaine du chaos © Mimoso / LPL Affaire Fillon : la semaine du chaos © Mimoso / LPL

Retour en images sur une semaine de défense tous azimuts dans le camp des Républicains – pour le meilleur et surtout pour le pire…

C’est quoi l’oligarchie? Le milliardaire derrière Fillon

Par Osons Causer
 © Mediapart © Mediapart

Qui est Marc Ladreit de Lacharrière, le milliardaire qui a payé Penelope Fillon? C'est la chronique vidéo d'Osons causer.

Comment ont été recasés proches et collaborateurs de Fillon

Par Ellen Salvi et Donatien Huet
 © Mediapart © Mediapart

François Fillon s’est entouré depuis toujours d’une fidèle garde rapprochée. Après 2012, nombre de ses collaborateurs ont été « placés un peu partout chez ses amis ».

Le micro-parti de François Fillon siphonne les dons

Par Mathilde Mathieu
 © Reuters © Reuters

Les dons collectés par le site du candidat LR à la présidentielle sont en fait captés par le micro-parti de François Fillon. « C’est fou ! », lâche un parlementaire sarkozyste à Mediapart.

Le job en or caché du candidat Fillon

Par Lucie Delaporte
François Fillon et René Ricol, lors d'un comité interministériel à Matignon, en mai 2010. © Reuters. François Fillon et René Ricol, lors d'un comité interministériel à Matignon, en mai 2010. © Reuters.

François Fillon est depuis 2012 senior advisor et membre du comité stratégique du groupe Ricol Lasteyrie. Ce job lui a rapporté au moins 200 000 euros en quatre ans et demi. Il n'en a toujours pas démissionné.

L'affaire François Fillon se monte maintenant à un million d'euros

Par Michel Deléan

Les enquêteurs ne trouvent aucune trace d'un travail effectué par Penelope Fillon comme assistante parlementaire de son époux. Le Canard enchaîné, à l'origine de l'affaire, revoit dans son édition du 1er février les sommes perçues à la hausse : un million d'euros en tout, pour l'épouse et les enfants Fillon.

A Sablé-sur-Sarthe: «Tant qu'à ne rien faire, autant être bien payé!»

Par Antton Rouget

À Sablé-sur-Sarthe, élus et habitants sont sous le choc des révélations sur l'emploi hautement rémunéré de Penelope Fillon, plus connue comme « la femme du maire qui ne travaille pas ». Et personne ne se souvient d'une quelconque activité politique de l'épouse de l'ex-premier ministre.

Un pilier de l’équipe Fillon salarié par Ladreit de Lacharrière

Par Antton Rouget
Marc Ladreit de Lacharrière, le 11 juillet 2016 sur le parvis de l’Élysée. © Reuters Marc Ladreit de Lacharrière, le 11 juillet 2016 sur le parvis de l’Élysée. © Reuters

Chargée de mission à la Fondation Culture et diversité de mars 2015 à mars 2016, Alexia Demirdjian n’a pas laissé de trace publique de son passage dans cette structure fondée par le milliardaire. Elle s’est en revanche engagée à cette même époque dans la campagne numérique de François Fillon.

François Fillon a bénéficié de fonds publics détournés au Sénat

Par Mathilde Mathieu
François Fillon sur le plateau du 20 heures de TF1, le 26 janvier. © Reuters François Fillon sur le plateau du 20 heures de TF1, le 26 janvier. © Reuters

Mediapart révèle que François Fillon, quand il était sénateur, a empoché une partie des crédits réservés à la rémunération d’assistants, grâce à un système de commissions occultes.

Au meeting de François Fillon, «on attend des explications»

Par Lucie Delaporte et Ellen Salvi

Pour son premier grand meeting parisien, François Fillon a tenté de balayer les affaires qui le visent pour recentrer le débat sur le fond de son programme. Mais le contexte a rendu son discours parfaitement inaudible. Dans la salle, les militants oscillaient entre théorie du complot politique, franche expectative et sincère inquiétude.

L’affaire Fillon tétanise la droite

Par Ellen Salvi

À la veille du grand meeting parisien censé lancer sa campagne, François Fillon ne parvient toujours pas à sortir du tourbillon dans lequel l’ont plongé les révélations sur l’emploi présumé fictif de sa femme. La défense du candidat LR n'a guère convaincu. Dans les rangs de la droite, l’inquiétude est grande. Et l’idée de changer de candidat fait son chemin.

De Xavière Tiberi à Penelope Fillon, un même soupçon

Par Michel Deléan

François Fillon avait sévèrement critiqué Jean Tiberi, quand l’épouse du maire de Paris, Xavière Tiberi, était jugée pour son emploi fictif. Par un curieux retour de bâton, le candidat à la présidentielle est aujourd’hui rattrapé par l’affaire des salaires de son épouse, Penelope Fillon.

La laborieuse défense de François Fillon

Par Ellen Salvi

Jeudi 26 janvier, 48 heures après les révélations du Canard enchaîné sur l’emploi présumé fictif de sa femme, François Fillon s’exprimait au 20 heures de TF1 pour assurer sa défense. Exprimant son « dégoût » face à ce qu’il a qualifié de « calomnies », l’ancien premier ministre n’a pas franchement répondu sur le fond de l’affaire, mais a tout de même précisé qu’il lui était aussi « arrivé de rémunérer » deux de ses enfants.

L'affaire est un accident industriel pour la droite

Par Ellen Salvi

François Fillon, qui avait construit sa campagne sur l’exemplarité, voit ses contradictions et ses prétendus alliés se retourner contre lui.

Ladreit de Lacharrière, le mécène riche et puissant

Par Lucie Delaporte

Le milliardaire qui a fait embaucher l’épouse de François Fillon à La Revue des Deux Mondes en 2012 et 2013 est un patron qui sait se montrer généreux.

Ces 600 000 euros qui ruinent la campagne Fillon

Par Mathilde Mathieu
capture-d-e-cran-2017-01-25-a-18-10-54

Le parquet national financier a ouvert une enquête pour « détournement de fonds publics » et « abus de biens sociaux ».

L'Assemblée a rémunéré 52 épouses, 28 fils et 32 filles de députés en 2014

Par Mathilde Mathieu

Mediapart a épluché la liste, désormais publique, des collaborateurs de députés, complétée de nos propres informations. En 2014, au moins 20 % des députés ont rémunéré un membre de leur famille proche.

Assistants parlementaires européens: une belle cagnotte pour les partis

Par Ludovic Lamant et Marine Turchi

Piocher dans la manne européenne soulage les finances de leur parti. Mediapart détaille plusieurs cas d'eurodéputés français qui utilisent l'enveloppe du parlement pour rémunérer des militants.

Les députés ne sont pas franchement de bons employeurs

Par Mathilde Goanec

Désabusé sur la capacité des députés à respecter la loi, le syndicat national des collaborateurs parlementaires (FO) lance jeudi 24 novembre une série d’alertes sur leurs conditions de travail. La qualité du dialogue social entre ces élus et leurs employés est mise à mal.