Le réveil de la France réactionnaire

Tous nos reportages, enquêtes, portfolio...

La droite réac fait plier le gouvernement

Au lendemain d'une manifestation de la Manif pour tous, le gouvernement a cédé. La loi famille, initialement prévue pour avril, ne sera pas déposée avant 2015. Quant à la procréation médicalement assistée, le président du Comité consultatif national d'éthique estime qu'il devrait rendre son avis sur le sujet « d'ici un an ». Une nouvelle illustration du désintérêt de François Hollande pour les questions de société. 

Au parlement européen, la Manif pour tous met l'UMP et l'UDI au pas

Par

En décembre, l'UMP avait soutenu, au parlement européen, les grandes lignes d'un rapport contre l'homophobie. Deux mois plus tard, les eurodéputés français de droite ont préféré s'opposer au même texte. Cette volte-face qui a surpris au sein du groupe PPE conservateur n'a pas empêché l'adoption haut la main d'un texte qui cristallisait les tensions depuis plusieurs semaines.

Recul du gouvernement : une faute majeure

Par

Pourquoi François Hollande a-t-il reculé lundi, après la manifestation de dimanche ? Si certains élus socialistes approuvent en raison du « moindre mal », d'autres s'exaspèrent face à cette « connerie irréparable ». Mais les courants se rejoignent sur un constat : « De toute manière, ces élections, on est en train de les perdre »…

Après la rue, la France réac veut peser dans les urnes

Par

Après les anti-avortement et l'extrême droite, la « Manif pour tous » a défilé dimanche à Paris et Lyon contre la politique familiale du gouvernement. Cette frange réactionnaire et ultra-conservatrice, dans laquelle militants de droite et d'extrême droite se côtoient, veut peser sur les partis et les élections.

Dominique Bertinotti : «Nous n’avons pas à nous excuser d’être de gauche»

 © Reuters © Reuters

Dimanche, la « Manif pour tous » manifeste. Après le mariage des couples de même sexe, elle conteste l'enseignement d'une prétendue « théorie du genre ». Dans un contexte troublé où l'extrême droite alimente les rumeurs les plus folles, la ministre de la famille Dominique Bertinotti s'en prend à ceux « qui veulent diviser la société française ». Mais décèle aussi un « manque de pédagogie » du gouvernement.

Amendements sacrilèges

Par

On attendait, selon les règles de la démocratie parlementaire, un projet de loi sur la famille, avec son débat, ses amendements, et son vote. Au bout du compte, les marcheurs de la Manif pour tous auront imposé leur dogme.

Au parlement européen, la Manif pour tous met l'UMP et l'UDI au pas

Par

En décembre, l'UMP avait soutenu, au parlement européen, les grandes lignes d'un rapport contre l'homophobie. Deux mois plus tard, les eurodéputés français de droite ont préféré s'opposer au même texte. Cette volte-face qui a surpris au sein du groupe PPE conservateur n'a pas empêché l'adoption haut la main d'un texte qui cristallisait les tensions depuis plusieurs semaines.

Le lobby réactionnaire sévit aussi en Europe

Par

À l'automne, ils étaient parvenus à enterrer un texte sur le droit à l'avortement. Les mêmes, à commencer par les troupes françaises de La Manif pour tous, font aujourd'hui campagne contre un rapport sur les droits LGBT, soumis au vote mardi à Strasbourg. À l'approche des européennes, certains élus de droite se montrent de plus en plus sensibles aux pressions.

Ce que le genre veut dire

Par

Tous nos articles sur les recherches sur le genre et la polémique attisée par une certaine droite.

Dossier : Le mariage pour tous

Par

Nos reportages, analyses, articles sur six mois de débats sur le mariage pour tous.

La Manif pour tous et les réseaux d'une “Internationale catholique”

Par
Des Français dans la marche du NOM le 26 mars à Washington Des Français dans la marche du NOM le 26 mars à Washington

En regardant de près les liens tissés autour de la Manif pour tous, on trouve l'Américain Brian Brown, patron de la National Organization for Mariage aux financements opaques, un informaticien travaillant pour Opus Fidelis et nombre de membres de la Communauté de l'Emmanuel. Loin de l'image d'un mouvement spontané.

Le M. sécurité du FN dans les débordements d'une manif anti-mariage pour tous

Par

Le 16 avril, à la fin de la manifestation des anti-mariage pour tous, un homme encourage les débordements : Axel Loustau, ancien du GUD et président de Vendôme Sécurité, prestataire de service du Front national. Le site antifasciste REFLEXes l'a repéré sur des images de Canal Plus.

Homophobie: la droite pousse-au-crime

Par et

Dans son combat contre le mariage pour tous, la droite se livre à un jeu dangereux : utiliser la rue pour faire pression sur le gouvernement, condamner les débordements tout en les justifiant par l'inflexibilité du pouvoir. À la lumière des événements de mercredi soir, il n'y a qu'un seul gagnant : l'homophobie.

Contre le mariage pour tous, le défilé des droites

Par et

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont défilé à Paris ce samedi contre le droit pour les homosexuels de se marier et d’adopter des enfants. Dans le cortège, élus UMP et d'extrême droite se retrouvent côte à côte, comme au temps des mobilisations de 1984 pour l’école privée ou de 1999 contre le Pacs. (vidéo dans l'article)

Manif anti-mariage: les réseaux catholiques montrent leur puissance

Par

Frigide Barjot, l’égérie des anti-mariage, sait bien capter la lumière. Mais que l’on ne s’y trompe pas : ce sont bien les réseaux catholiques très organisés, bien plus discrets mais mobilisés comme jamais qui, dimanche, battront le pavé à Paris contre le mariage pour tous. Des centaines de milliers de personnes sont attendues. Une enquête de Mathieu Magnaudeix et Julien Massillon (Yagg.com)

Manif des anti: la photo de famille des droites

Par

Dimanche, les anti-mariage pour tous manifestent à Paris. Quasiment toutes les droites seront présentes, de l'UMP aux groupuscules d'extrême droite. Qui défilera, dans quel cortège, et avec quel objectif?

Mariage pour tous: la galaxie des “anti” dans la rue

Par et
 © M.T. © M.T.

Élus locaux, figures du FN et de l’UMP, intégristes, Français venus de toute la France en bus ou en train… Les différentes familles anti-mariage pour tous ont défilé ce dimanche. Mais le gouvernement ne compte pas revenir sur cette promesse de campagne. Récit (vidéo dans l'article).

Dans la «manif pour tous», le «peuple de droite» et l'extrême droite

Par

La manifestation de dimanche contre le mariage pour tous a été transformée par l'UMP en mobilisation contre la politique du gouvernement. Des centaines de milliers de personnes ont défilé à Paris: le «peuple de droite», selon des ténors UMP, mais aussi des militants de l'extrême droite la plus radicale.