Sergueï Khodorovitch, l’un des derniers prisonniers de Gorbatchev

Par

En 1987, après des années de camp au nord du cercle polaire, Sergueï Khodorovitch fait partie des derniers groupes de détenus politiques libérés par le régime Gorbatchev. Peu connu, il a joué un rôle essentiel en gérant à Moscou le Fonds d’aide aux victimes de la répression créé par Soljenitsyne en 1974.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est un homme discret, qui n’élève que rarement la voix et a choisi depuis toujours de ne pas se mettre au premier plan. Il n’aime pas les photos et on en trouve bien peu dans les archives. Il n’a pas écrit de livres, de mémoires, de récit de ses douloureuses années de camp.