Donald Trump, saison 2 : notre dossier

Le 45e président des Etats-Unis a entamé la deuxième année de son mandat par un « shutdown », un bref blocage des administrations dû au désaccord parlementaire sur le budget fédéral. Mediapart poursuit son récit de cette présidence hors norme, et des dangers qu'elle fait courir aux Etats-Unis comme au reste du monde.

C’est officiel: Donald Trump devient un épouvantail à électeurs

Par

L’élection partielle de Pennsylvanie dans une terre acquise au Parti républicain paraissait jouée d’avance. Donald Trump y avait gagné haut la main en 2016. Un an et demi plus tard, son candidat est devancé par un démocrate.

A la Maison Blanche, la purge contre les modérés a commencé

Par

Le président des États-Unis se radicalise à vue d'œil. Il remplace son secrétaire d’État, jugé trop tiède, par l’actuel patron de la CIA, un trumpiste convaincu. Et nomme à la tête de la CIA une espionne qui a supervisé des séances de torture dans une prison secrète après le 11-Septembre.

Wanted. Trump, roi des affaires

Par
Le 31 décembre 2017, Donald Trump reçoit à Mar-a-Lago (Floride). © Reuters Le 31 décembre 2017, Donald Trump reçoit à Mar-a-Lago (Floride). © Reuters

Dans cette nouvelle série, Mathieu Magnaudeix, correspondant de Mediapart aux Etats-Unis, chronique les multiples conflits d'intérêts, affaires et autres soupçons de corruption qui concernent le président Donald Trump, ses proches ou son administration.

Mar-a-Lago, l’autre Maison Blanche de l’oligarque Trump

Par
Mar-a-Lago, en février 2018 © Reuters Mar-a-Lago, en février 2018 © Reuters

Dans la somptueuse villégiature de Floride où il passe ses week-ends d’hiver, Donald Trump parade, tweete, joue au golf, reçoit des chefs d’État et rentabilise sa présidence. Argent, conflits d’intérêts, alliance avec les puissants d’Amérique : enquête sur un lieu symbolique du populisme milliardaire où le show « Trump 2020 » débute samedi 3 mars.

Acier: Trump n’a pas les moyens de son protectionnisme

Par

Alors qu’il a signé jeudi 8 mars le texte instaurant les taxes sur les importations d’acier et d’aluminium – qui entreront en vigueur dans 15 jours –, le président américain attise la crainte d’une guerre commerciale. Mais ses capacités d’action sont en réalité limitées.

Avec l’acier et l’alu, Trump dégaine une arme de provocation massive

Par
Le 1er mars à la Maison Blanche, Trump annonce la hausse des droits de douane. © Reuters Le 1er mars à la Maison Blanche, Trump annonce la hausse des droits de douane. © Reuters

En annonçant des taxes sur l’acier et l’aluminium importés aux États-Unis, le président américain tente de rejouer la partition de sa campagne, fâche les grandes puissances et se plaît à choquer son parti. Il relance aussi le débat lancinant autour du protectionnisme économique. De la pire des façons. Son conseiller économique a démissionné.

Pourquoi Washington veut asphyxier l’Iran

Par

Plus que la Corée du Nord, c’est Téhéran qui est désigné comme l’ennemi n° 1 par les États-Unis. Fini, la politique tout en souplesse d’Obama. Place à une nouvelle stratégie qui repose sur une volonté de contrer la République islamique en Syrie et de l’asphyxier économiquement.

Trump décrète la guerre aux pauvres

Par

Le budget 2019 présenté par la Maison Blanche a peu de chances d’être voté en l’état. Il mérite pourtant examen, tant sa violence sociale illustre l’extrémisme idéologique du parti républicain et l’hypocrisie d’une présidence qui prétend défendre les classes moyennes et populaires.

L’environnement aux mains des climatosceptiques américains

Par
Un des sites charbonniers de la Murray Energy Corporation à Powhatan Point (Ohio). © Reuters Un des sites charbonniers de la Murray Energy Corporation à Powhatan Point (Ohio). © Reuters

Cible du secteur de l’énergie et de la frange dure républicaine, la puissante agence américaine de l’environnement (EPA) est désarmée un an après Trump, influencée  par les lobbies et les amis du président.

Pour son anniversaire, Trump s’offre un «shutdown»

Par
capture-d-e-cran-2018-01-21-a-09-51-12

Faute d’accord au Sénat vendredi 19 janvier entre les républicains et les démocrates sur le financement du budget de l’État, et pour la première fois depuis 2013, une partie des administrations américaines risque de fermer. Mais Donald Trump s'en soucie-t-il seulement?

«Pentagon papers»: un remontant pour la presse

Par

Aux États-Unis, le film de Steven Spielberg, conçu et produit à toute vitesse, doublement nommé aux oscars, a été reçu comme une réponse à Donald Trump. Dès sa campagne, le président américain a désigné la presse comme une ennemie. Et il continue de plus belle.

Trump 2017 : chaos à la Maison Blanche

Par

Tous nos articles, analyses et reportages sur la première année d’exercice du pouvoir par Donald Trump, officiellement devenu le 20 janvier 2017 le 45e président des États-Unis d’Amérique. De Wall Street à Houston en passant par Charlottesville, il y est question des conséquences de son action à la tête du pays sur la population américaine ; mais aussi sur le reste du monde.

Notre dossier: Trump et la Russie

595f19f0-65bc-11e7-8c62-a4e96ec97c09-780x536

Le procureur spécial Robert Mueller a été nommé en mai 2017 pour rechercher « tout lien et/ou coordination entre le gouvernement russe et des individus associés à la campagne de Donald Trump » dans la présidentielle 2016. Il aura aussi à se prononcer sur une éventuelle obstruction de la justice par le président des Etats-Unis. Son enquête pourrait déboucher sur la révélation de crimes fédéraux, la mise en cause de proches de Donald Trump ou du président lui-même, voire sur un impeachment du 45e président des États-Unis, une hypothèse encore peu probable. À coups de tweets et de déclarations tonitruantes, Donald Trump dément depuis des mois toute « collusion » et dénonce une « chasse aux sorcières ». Tous nos articles.