Enquetes

  • France Télévisions : salariés et direction s'affrontent sur la réorganisation en cours

    Par
    Alors que la réorganisation de France Télévisions va débuter concrètement le 4 janvier prochain, soit deux ans jour pour jour après la décision de Nicolas Sarkozy de supprimer la publicité sur les chaînes publiques, les tensions entre la direction et sa base sont importantes. La transformation en une entreprise unique suscite incompréhension et mal-être chez les salariés. Une enquête de David Serfati.
  • Cinq idées reçues sur l'effort «vert» chinois

    Par
    Une usine éolienne de Daqing © Mediapart Une usine éolienne de Daqing © Mediapart
    La Chine est l'un des acteurs clés de la négociation àCopenhague. S'étant lancée avec vigueur dans le solaire comme dans l'éolien, opère-t-elle son «Grand bond en avant écologique» ou est-elle toujours cet «Empire pollueur» dénoncé par beaucoup? Tordons le cou à quelques idées reçuessur l'effort écologique chinois.

  • France Télécom: et si c'était pire encore ?

    Par

    Et si c'était encore pire qu'on croyait? Lundi, le cabinetTechnologia publiait la synthèse des 80.000 réponses des salariés deFrance Télécom sur leur malaise au travail. Accablant. Mais une autreétude remise le même jour, compilant 45 rapports de comités d'hygiène et de sécurité, fait apparaître encore plus crûment l'ampleur de la crise. De 2001 à 2008, France Télécom a détruit 44.700emplois: cela s'est fait à la hache. Mediapart a lu les 169 pages, annexes comprises... Décryptage.

  • «Les Echos» encore à vendre, «La Tribune» en déshérence

    Par
    Bernard Arnault, PDG du groupe LVMH, qui a acquis le quotidien économique Les Echos voici près de deux ans, serait déterminé à s'en séparer. L'information est démentie par le groupe, mais Mediapart a obtenu confirmation d'une source confidentielle que ce projet était à l'étude. L'autre quotidien économique, La Tribune, que le même Bernard Arnault avait cédé à Alain Weill, en lui apportant de surcroît 47 millions d'euros, va affronter un avenir qui s'annonce sombre. Enquête.
  • Diversité: des élus UMP tapent du poing sur la table

    Par

    Le MoDem propulse un militant d'origine antillaise inconnu au bataillon chef de file en Ile-de-France. Le PS confie la tête de liste du Val-d'Oise à un fils d'émigré malien de 29 ans, ancien porte-parole des familles pendant les émeutes de Villiers-le-Bel. Et pendant ce temps-là, l'UMP, qui avait frappé fort en installant le trio Dati-Yade-Amara au gouvernement, s'englue dans les accords avec ses partenaires de la majorité, délaissant ses élus dits «de la diversité». A trois mois des régionales, certains d'entre eux tapent du poing sur la table.

  • En Espagne, Zapatero s'enlise dans le charbon

    Par

    Peu avant le sommet de Copenhague, Jose Luis Rodriguez Zapatero s'est mis les écologistes à dos en acceptant de reconduire, pour 2010, près d'un milliard d'euros d'aide aux mines de charbon. Une décision d'autant plus étonnante que l'Espagne est à la pointe de l'Europe en matière d'énergies renouvelables. Enquête sur une «schizophrénie énergétique» de plus en plus contestée.

  • Flashball à Montreuil: notre enquête sur les violences policières de juillet 2009

    Par

    Mediapart a enquêté sur cette soirée d'été qui a tourné au drame dans une ville de Seine-Saint-Denis où les tensions avec la police sont récurrentes. Dans le collimateur des forces de l'ordre: des Montreuillois engagés contre les arrestations de sans-papiers, les expulsions de logement et la précarité.

  • EPR: enquête sur un fiasco industriel

    Par
    Le monde du nucléaire est en ébullition. Le gouvernement a perçu les difficultés de l'EPR et demande une réorganisation de la filière. François Roussely, ancien PDG d'EDF, a été chargé de mener une étude sur le sujet. Des batailles se profilent entre les différents intervenants, Areva et EDF en tête. Mais est-ce la bonne question? Ne vaut-il pas mieux se pencher sur le sort de l'EPR, qui tourne à la catastrophe industrielle?
  • Comment un député UMP a fait appel au privé pour mieux rédiger sa loi

    Par
    Le président de la commission des lois de l'Assemblée, Jean-Luc Warsmann, s'est appuyé sur des juristes privés pour rédiger sa dernière proposition de loi. Alors que leur société a facturé plus de 80.000 euros ses services, les socialistes dénoncent une méthode inacceptable et pointe le risque de conflits d'intérêts. Enquête sur une procédure inhabituelle.
  • Coca-Cola and Co au soutien de l'ascenseur social en banlieue

    Par
    Pour cette dixième édition de la semaine école entreprise, créée en2000 par l'éducation nationale et le Medef, Mediapart s'intéresse aurapprochement entre ces deux mondes. Qu'est-ce quia changé en quelques années? Pourquoi Coca-Cola par exempleinvestit-il 50.000 euros dans une fondation créée par le recteur del'académie de Créteil? Réponse dans le troisième volet de cette enquête.