Enquetes

  • En campagne électorale, les leaders israéliens préfèrent ignorer les propos d'Obama

    Par

    Barack Obama l'a dit : il est décidé à «s'engager sur-le-champ» et veut voir «toutes les parties» revenir à la table des négociations. A une semaine des élections législatives du 10 février, les dirigeants politiques israéliens ont d'autres soucis ou se méfient ouvertement du changement de stratégie des Etats-Unis. Ils font campagne sur le thème de la sécurité. Le Likoud secondé par l'extrême droite d'Avigdor Lieberman est en position de favori.

  • Comment Vincent Bolloré s'est taillé un empire en Afrique

    Par
    L'essentiel de la richesse du groupe Bolloré provient d'Afrique. En vingt ans, Vincent Bolloré s'est construit un royaume sur les débris de l'empire colonial français. Des entrepôts aux ports, il contrôle l'ensemble de la chaîne logistique et de transports sur les matières premières produites en Afrique de l'Ouest. Mais son emprise va plus loin. Même s'il n'apparaît qu'au second plan, il est un des actionnaires majeurs de Socfinal, un groupe qui exploite parmi les plus grands domaines de plantation d'Afrique. Deuxième volet de notre enquête sur le groupe Bolloré.
  • Rivaud: à la recherche de l'héritage perdu

    Par
    Depuis plus de dix ans, Micheline de Rivaud, fille d'un des quatre fondateurs du groupe, tente de retrouver une partie de l'héritage de son père. Sa quête l'a amenée à faire de curieuses découvertes: des comptes en Suisse à son nom dont elle ignorait l'existence, des biens cachés. Le tout pour le profit de ses cousins, Jean de Beaumont et Edouard de Ribes, et de sa sœur Claude, mariée un moment avec le secrétaire général de la banque Rivaud. Le tribunal de Paris a jugé que les faits étaient prescrits.
  • Enquête sur la face cachée de l'empire Bolloré

    Par

    On dit Vincent Bolloré à l'affût de tout, des médias, des télécoms, des coups financiers. Pourtant, son groupe ne semble pas de taille à mener de telles batailles. Il pèse à peine six milliards d'euros de chiffre d'affaires. D'où tire-t-il alors cette puissance? Derrière le groupe Bolloré officiel, il y a un autre groupe plus caché. Héritage de l'empire Rivaud, il continue à prospérer au travers d'un écheveau de sociétés discrètes, dont certaines au Luxembourg. Premier volet de notre enquête sur la face cachée de l'empire Bolloré.

  • La SFEF ou l'art discret de l'endettement public hors bilan

    Par
    Les hauts fonctionnaires français sont des créatifs. Produit, dit-on, de la réflexion collective du Trésor, de Michel Pébereau (un grand ancien de la maison) et de François Pérol, ancien et futur banquier d'affaires officiant actuellement à l'Elysée, la Société de financement de l'économie française (SFEF) permet à l'Etat de s'endetter sans gonfler la dette publique officielle afin d'aider les banques et des secteurs fragilisés comme l'automobile ou l'aéronautique. Tout en préservant sa capacité d'emprunt dans un environnement mondial à hauts risques. Un tour de passe-passe mais habile.
  • Logement social: la carte de France des députés hors la loi

    Agrandir le plan

    Alors que le projet de loi Boutin sur le logement est arrivé, mardi 27 janvier, à l'Assemblée nationale, Mediapart a croisé la liste des députés-maires et celle des constructions de logements sociaux entre 2005 et 2007. Il apparaît que 21 élus sont hors la loi: non seulement leurs communes ne disposent pas de 20% de logements sociaux, mais surtout ils ne font pas les efforts nécessaires exigés par la loi pour combler ce retard.

  • Intoxication sur un vol Air France: l'ébouriffante enquête des gendarmes

    Par
    Fait rarissime dans une procédure pénale: Me Didier Parr, l'avocat d'un passager d'Air France qui s'est empoisonné en buvant son café lors d'un vol Bordeaux-Paris en 2006, a demandé à une juge d'instruction de Bobigny le dessaisissement des gendarmes de Roissy chargés de l'enquête. L'avocat dénonce l'enquête «partiale et unilatérale» des gendarmes, qui ont conclu à une tentative de suicide de son client, malgré l'existence d'éléments matériels défavorables pour Air France.
  • Fromantin-Devedjian, les deux bêtes noires de Jean Sarkozy

    Par
    A peine entré en politique, Jean Sarkozy s'est déjà fait des ennemis dans son propre camp. Si avec Patrick Devedjian, le patron (UMP) du département, la guerre est larvée, avec Jean-Christophe Fromantin, le maire (sans étiquette) de Neuilly, elle a lieu au grand jour.
  • L'OPA du fils Sarkozy sur les Hauts-de-Seine

    Par

    Son entourage vante sa «maturité», son «charisme», sa «puissance de travail». Les médias se fascinent pour son «ascension éclair» et son «entrée fracassante» sur la scène politique, la presse people se régale pour la saga de la famille présidentielle. Mais Jean Sarkozy est-il plus qu'une bulle médiatique et qu'un fils bien né? Avec quelles compétences assure-t-il sa double casquette ? Quelle est son influence dans ce département clé ? Enquête.

  • Tarnac: des doutes sur la crédibilité d'un témoin à charge

    Par et
    Selon des informations recueillies par Mediapart, le témoin sous X dans l’affaire des sabotages de TGV, qui a gravement mis en cause sur procès-verbal Julien Coupat – dernier suspect encore incarcéré – ne serait pas crédible et pourrait avoir «inventé» une histoire afin de nuire aux jeunes de Tarnac. Embarrassés, les enquêteurs soulignent toutefois que le dossier ne repose en aucun cas sur ce seul témoignage.