Enquetes

  • Nouvelles migrations (2/4) L'Europe du Sud, au centre du monde

    Par

    L'Espagne, l'Italie et la Grèce vivent une révolution migratoire. Terre d'immigration récente où affluent les clandestins, l'Europe du Sud est l'une des zones du monde où la circulation humaine est la plus intense en ce début de XXIe siècle. Sa position géographique et le manque de main-d'œuvre en font une destination phare pour les candidats à l'exil. Après des siècles d'émigration, la transition peut paraître brutale. Deuxième volet d'une série sur la mobilité croissante des migrants.

  • Nouvelles migrations (1/4) Les allers-retours des émigrés polonais

    Par

    Premier volet d'une série sur la mobilité croissante des migrations. Citoyens de l'Union européenne depuis 2004, les Polonais profitent pleinement de leur droit à aller et venir pour travailler à l'Ouest sans s'y installer définitivement. La moitié de ceux qui ont choisi le Royaume-Uni ces dernières années sont déjà revenus chez eux.

  • Affaire Mecili: le juge, le prénom et l'assassin

    Par et
    Les autorités françaises ont-elles arrêté et mis en examen la semaine dernière le vrai commanditaire de l’assassinat, en avril 1987 à Paris, de l’avocat André Ali Mecili (photo), l’un des plus actifs opposants au régime algérien de l’époque? Y a-t-il confusion d'identité? Aujourd’hui, une seule chose est sûre: rien n’est certain. Explications.
  • Des idées neuves pour un autre monde (2/5) - «S'intéresser aux besoins, et non aux désirs»

    Par

    Face aux crises climatique et alimentaire, émergent de nouveaux modèles agricoles, financiers, militants, experts. Ils se projettent dans un futur pas forcément anxiogène, où la partie n'est pas perdue d'avance. Deuxième volet de notre série : la permaculture. Conçue à l'origine comme une forme d'agriculture écologique, elle est devenue un système de pensée utilisée pour repenser l'habitat, le développement urbain ou encore le consulting.

  • Des idées neuves pour un autre monde (1/5)- La dette écologique

    Par

    Une autre fin du monde est possible. Face aux crises climatique et énergétique, émergent de nouveaux modèles agricoles, financiers, militants, experts. Ils se projettent dans un futur pas forcément anxiogène, où la partie n'est pas perdue d'avance. Premier volet de notre série : la dette écologique. L'Equateur réclame 350 millions de dollars par an aux pays industrialisés pour ne pas exploiter un gisement de pétrole du sous-sol amazonien. Mais les sociétés riches sont-elles redevables aux Etats pauvres? Et qui peut quantifier ce que le développement économique a coûté à la nature?

  • Au cœur du scandale de l'UIMM (4/5) -Un parfum de corruption politique

    Par et

    Quatrième volet de notre série sur l'un des plus importants scandales financiers français, l'affaire de l'UIMM. Mediapart remonte aujourd'hui la piste d'un éventuel financement occulte de la vie politique avec l'argent de la "caisse noire" de la fédération patronale, la plus importante du pays.

    Et si vous avez manqué le début de la série, cliquer ici.

  • Au cœur du scandale de l'UIMM (3/5) -Ils se sont nourris sur la bête

    Par et
    Troisième volet de notre série sur l'un des plus importants scandales financiers de ces dernières années, l'affaire de l'UIMM. Ou comment, pendant des décennies, la plus puissante fédération patronale du pays a rémunéré ses «fidèles serviteurs» en leur remettant, en guise de primes, des enveloppes bourrées d'argent liquide, au mépris du fisc et sans le moindre contrôle.
  • Au cœur du scandale de l'UIMM (2/5) -Les syndicats en ligne de mire

    Par et
    Deuxième volet de notre série sur l'un des plus gros scandales financiers français, l'affaire de l'UIMM. A la recherche de plus de 16 millions d'euros prélevés sur la caisse noire de la principale fédération patronale du pays, le juge Roger Le Loire a réuni plusieurs témoignages qui confortent la piste du financement syndical occulte. Mediapart révéle notamment celui de l'ancien directeur général, Dominique de Calan, qui a, pour la première fois, admis que l'UIMM avait remis des enveloppes en liquide aux principaux syndicats universitaires.
  • Avant les vacances, les «grandes manœuvres» se précisent au PS

    Par
    A un mois de l'université d'été du parti socialiste à La Rochelle, les stratégies s'affinent. Alors qu'un rassemblement des amis de Pierre Moscovici et de Martine Aubry se concrétise, et tandis que François Rebsamen appelle à un rassemblement des contributions Royal et Hollande, Mediapart a interrogé les différentes sensibilités du PS et tente d'y voir plus clair dans la recomposition du paysage d'avant-congrès de Reims (du 14 au 16 novembre). Où l'on constate que la présidentialisation du parti et du mode de désignation font de plus en plus clivage (lire aussi ici).
  • Au cœur du scandale de l'UIMM (1/5) -107 ans de manœuvres et d'intrigues

    Par
    Révélée en septembre 2007, l'affaire UIMM est une bombe à fragmentation. A qui étaient destinés les 16 millions d'euros retirés en liquide par Denis Gautier-Sauvagnac entre 2001 et 2007? La justice s'est emparée du dossier. Certains anciens ont parlé. Mais dix mois après les premières révélations, les zones d'ombre restent gigantesques. Mediapart a choisi de consacrer une série, en cinq volets, à cette affaire incroyable où il est question de retraits secrets, de billets donnés en liquide mais aussi de l'état, délabré, du dialogue social dans notre pays. Premier volet, un retour sur la toute-puissante Union des industries métallurgiques et minières.