Amandine Alexandre

Ses Derniers articles

  • Brexit: le Royaume-Uni risque la paralysie

    Par
    Boris Johnson devant le 10 Downing Street à Londres, le 3 juillet 2018. © Reuters Boris Johnson devant le 10 Downing Street à Londres, le 3 juillet 2018. © Reuters

    La démission de David Davis dimanche soir, suivie de celle de Boris Johnson, lundi après-midi, relance la crise dans laquelle la cheffe du gouvernement Theresa May s’est engluée : le parti conservateur est incapable de surmonter ses divisions sur le Brexit. Au-delà des ambitions politiques personnelles de Johnson, le pays semble plus que jamais dans l’impasse.

  • Dans la banlieue de Manchester, des réseaux de solidarité tentent de parer à la baisse des aides sociales

    Par
    Charlotte Hugues à Ashton-under-Lyne. © Amandine Alexandre Charlotte Hugues à Ashton-under-Lyne. © Amandine Alexandre

    Plus de 1,5 million de Britanniques ont vécu dans la grande pauvreté en 2017, selon un rapport publié début juin par le Joseph Rowntree Foundation. Cet institut craint que ce nombre n’augmente encore à cause de l’introduction du « crédit universel », une mesure qui fusionne six aides sociales. Reportage dans la banlieue de Manchester, où le « crédit universel » a été introduit dès 2013.

  • A Londres, les accusations de complaisance avec l’antisémitisme fragilisent Corbyn

    Par
    Des militants dénoncent ce qu'ils perçoivent comme l'antisémitisme de Jeremy Corbyn, lors d'un rassemblement devant le siège du Labour à Londres le 8 avril 2018. © Reuters/Simon Dawson Des militants dénoncent ce qu'ils perçoivent comme l'antisémitisme de Jeremy Corbyn, lors d'un rassemblement devant le siège du Labour à Londres le 8 avril 2018. © Reuters/Simon Dawson

    Accusé d’antisémitisme, l’ancien maire de Londres Ken Livingstone a démissionné lundi 21 mai du Parti travailliste. La polémique sur l’antisémitisme dans les rangs du Labour s’est intensifiée en 2018. Jeremy Corbyn assure ne tolérer aucun « racisme ». Mais son manque de fermeté face à la banalisation de propos antisémites chez quelques responsables du Labour pose question. Ses proches dénoncent une tentative de déstabilisation orchestrée par l’aile droite du parti.

  • Scandale du «Windrush»: Amber Rudd démissionne, Theresa May en première ligne

    Par

    Discréditée par sa gestion du scandale des « enfants du Windrush », la ministre Amber Rudd a fait office de fusible et a remis sa démission à Theresa May, puis a été remplacée par Sajid Javid, premier ministre de l’intérieur d’origine pakistanaise de l’histoire. Mais qu’adviendra t-il de la politique très hostile aux immigrés mise en œuvre depuis 2012 ?

  • Les habitants de Sheffield en passe de remporter la bataille des arbres

    Par
    Maggie pose avec Chris Rust devant «son» arbre. © A. A. Maggie pose avec Chris Rust devant «son» arbre. © A. A.

    Située au sud du Yorkshire, en bordure d’un parc national, Sheffield se prévaut d’être la ville la plus verte d’Europe. Pourtant, depuis cinq ans, la municipalité a lancé une campagne massive d’abattage des arbres situés le long des routes. Plusieurs milliers d’habitants s’opposent à une entreprise qu’ils jugent nuisible au bien-être, absurde et antidémocratique. 

  • En Angleterre, le cauchemar des «enfants du Windrush»

    Par
    capture-d-e-cran-2018-04-22-a-10-46-40

    Pendant plusieurs décennies, des Antillais originaires des ex-colonies britanniques ont vécu au Royaume-Uni en toute légalité. Mais, récemment, ils sont devenus la cible de la chasse aux immigrés lancée par Theresa May en 2012.

  • Chemins de fer britanniques: les failles béantes de la privatisation

    Par
    Un cheminot britannique à la gare de Brighton, au sud de Londres, le 2 septembre 2016. © Reuters Un cheminot britannique à la gare de Brighton, au sud de Londres, le 2 septembre 2016. © Reuters

    Au Royaume-Uni, plus de 20 ans après la privatisation des chemins de fer, une majorité de Britanniques veut faire machine arrière. Exploité par vingt entreprises privées, le réseau ferroviaire est l’un des plus chers d’Europe pour les passagers. Il est également fortement subventionné.

  • A Londres, Uber est en difficulté

    Par
    Un taxi traditionnel à Londres, le 24 septembre 2017. © Reuters / Eddie Keogh Un taxi traditionnel à Londres, le 24 septembre 2017. © Reuters / Eddie Keogh

    La justice britannique a donné raison à un groupe de chauffeurs contre l’entreprise californienne, à deux reprises depuis octobre 2016. Au centre de l’action en justice se trouve le droit des chauffeurs à un salaire minimum et à des congés payés. Deuxième volet de notre série sur les batailles de l'ubérisation en Europe.

  • La liste des Russes morts en Grande-Bretagne s’allonge

    Par

    Nikolai Glushkov a été retrouvé mort chez lui à Londres lundi. Les causes du décès de cet exilé russe, proche de Boris Berezovski disparu en 2013, sont encore inexpliquées. Entre 2003 et 2016, on recense 14 morts suspectes de Russes et de Britanniques liés à Moscou.

  • L’empoisonnement d’un ancien espion russe jette un froid entre Londres et Moscou

    Par
    Des policiers à proximité du banc où ont été retrouvés les Skripal, le 6 mars 2018 à Salisbury (Royaume-Uni). © Reuters / Toby Melville. Des policiers à proximité du banc où ont été retrouvés les Skripal, le 6 mars 2018 à Salisbury (Royaume-Uni). © Reuters / Toby Melville.

    Sergueï Skripal et sa fille ont été retrouvés à l'agonie, dimanche 4 mars, dans le sud-ouest de l’Angleterre, victimes d’une « tentative de meurtre par l’administration d’un agent innervant ». L’affaire rappelle l’empoisonnement au polonium qui a coûté la vie d’Alexander Litvinenko en 2006.