Joseph Confavreux

Journaliste à France Culture entre 2000 et 2011, il a rejoint Mediapart en mai 2011. Joseph Confavreux est membre du comité de rédaction de la revue Vacarme, a codirigé le livre La France invisible (La Découverte, 2006) et a publié deux autres ouvrages, Egypte :histoire, société, culture (La Découverte, 2009), et Passés à l'ennemi, des rangs de l'armée française aux maquis Viet-Minh (Tallandier, 2014). Il est aussi co-rédacteur en chef de la Revue du Crieur.

Consultez ici ma déclaration d'intérêts.

Voir ses activités dans le club

Ses Derniers articles

  • Le cas Laurent Gbagbo souligne les limites de la justice internationale

    Par
    Laurent Gbagbo en 2007 Laurent Gbagbo en 2007

    Avec la comparution de l'ancien président de Côte d'Ivoire devant la Cour pénale internationale réapparaissent les imperfections de la justice internationale. La CPI demeure un outil flou et discutable. Elle est critiquée pour porter une justice des vainqueurs. C'est oublier que cette instance peut devenir un outil novateur pour les droits de l’homme.

  • L’art de ne pas être gouverné

    Par

    En étudiant les peuples qui ont fui ou échappé à l’État, c’est une étonnante contre-histoire de la civilisation que livre l’anthropologue James C. Scott. Et si le nomadisme, l’agriculture itinérante ou l’oralité n’étaient pas les étapes préliminaires de notre monde développé et étatisé mais de vrais choix politiques ?

  • Le Sahara n’est pas une « zone grise »

    Par

    Julien Brachet, chercheur, décrypte une région dont l’équation humaine et politique est bien plus complexe que les données qui nous en arrivent dans la foulée de l’intervention française au Mali.

  • Amiante: l'impossible procès des usines-cercueils

    Par

    Aujourd’hui s’ouvre à Turin le procès en appel de l’usine italienne Eternit, dont les anciens dirigeants ont été condamnés à de lourdes peines de prison. La semaine dernière, la chambre d’appel de Paris a, elle, décidé que les plaintes déposées par les ouvrières de l’usine Amisol de Clermont-Ferrand ne donneront pas lieu à un jugement. Un procès pénal de l’amiante a-t-il encore une chance de se tenir en France ?

  • Les bombardements aériens ont bouleversé les lois de la guerre

    Par

    C’est dans le désert libyen qu’a été inventé le bombardement aérien, il y a un siècle. La reparution d’un essai du suédois Sven Lindqvist, Une histoire du bombardement, et les travaux de l’historien Thomas Hippler examinent les significations politiques de cette technique militaire.

  • Internet: des communautés sous LSD au capitalisme digital

    Par

    Alors qu’on célèbre les trente ans d’Internet, est traduit en français un ouvrage de référence, De la contre-culture à la cyberculture, de Fred Turner. Il permet de jeter un regard neuf sur l’utopie numérique, ses dévoiements comme ses bifurcations.

  • Rudy Ricciotti, un architecte «contre la pornographie du global»

    Par
    © Lisa Ricciotti © Lisa Ricciotti

    L’architecte Rudy Ricciotti est en charge du Mucem, le Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée, dans le cadre de Marseille capitale européenne de la culture 2013, inauguré ce mardi par François Hollande. Ce détracteur des canons de l’architecture mondialisée, comme des relents identitaires des cultures régionales, livre un bâtiment en forme de manifeste pour une architecture politique. Explications.

  • Pinar Selek, sociologue, est accusée de terrorisme pour avoir fait son travail

    Par

    Pinar Selek est une sociologue turque qui a travaillé sur la question kurde. En raison de ce travail, elle a été accusée d’avoir commis un attentat au bazar d’Istanbul et a passé plusieurs années en prison. Elle risque, le 24 janvier prochain, une nouvelle condamnation à perpétuité. Entretien.

  • La belle époque de Jérusalem

    Par
     © DR © DR

    Mardi 22 janvier, les élections en Israël vont sans doute à nouveau porter aux commandes du pays une coalition qui considère que Juifs et Arabes ne peuvent pas vivre ensemble. Un ouvrage d’histoire rappelle pourtant qu’au tournant du XXe siècle, la Jérusalem de la Belle Époque était moins un terrain d’affrontements entre communautés qu’un territoire de rencontres.

  • Virgin Megastore : la fin d’une époque

    Par

    Les magasins Virgin ont été placés en redressement judiciaire lundi dernier. Une décision qui sanctionne à la fois la mauvaise gestion de leur propriétaire, Walter Butler, et les bouleversements de l’économie de la culture. Les salariés risquent de devoir bientôt méditer une des maximes préférées de Richard Branson, fondateur de la marque Virgin : « Débrouillez-vous par vous-même. »