Laurent Mauduit

Journaliste au Quotidien de Paris (1979), puis à l'Agence centrale de Presse (1979-1984), à La Tribune de l'économie (1984-1990). Chef du service économique de Libération (1991-1994) avant d'entrer au Monde, en charge de la politique économique française (1995-1999), puis rédacteur en chef du service Entreprises (1999-2003), directeur adjoint de la rédaction (2003-2005), éditorialiste (2006). Quitte Le Monde, en décembre 2006, en désaccord avec la politique éditoriale. Cofondateur de Mediapart. Auteur des ouvrages suivants:

 - Histoire secrète des dossiers noirs de la gauche (en collaboration), Éditions Alain Moreau, 1986

- La grande méprise (en collaboration), Grasset, 1996

- La gauche imaginaire et le nouveau capitalisme (avec Gérard Desportes), Grasset, 1999

 - Voyage indiscret au cœur de l’État (en collaboration), Éditions Le Monde-Le Pré aux Clercs, 2000

 - Les stock-options (avec Philippe Jaffré), Grasset, 2002

- L’adieu au socialisme (avec Gérard Desportes), Grasset, 2002

- Jacques le Petit, Stock, 2005

- Petits conseils, Stock, 2007

- Sous le Tapie, Stock, 2008

- Les 110 propositions, 1981-2011 - Manuel critique à l'usage des citoyens qui rêvent encore de changer la vie, Don Quichotte, 2011 (ouvrage collectif de la rédaction de Mediapart) 

- Les imposteurs de l'économie, Editions Gawsewitch, 2012 (Réédité en 2013 par les Editions Pocket, puis en 2016 en version numérique par les Éditions Don Quichotte)

- L'étrange capitulation, Editions Gawsewitch, 2013. Cet ouvrage a été réédité en version numérique en mars 2015 par les éditions Don Quichotte.

- Tapie, le scandale d'Etat, Stock, 2013 - Cette affaire a aussi donné lieu à un documentaire Tapie et la République - Autopsie d'un scandale d'Etat (70', Nova Production), que j'ai co-écrit avec le réalisateur Thomas Johnson et qui a été diffusé la première fois par France 5 le 31 mars 2015.

- A tous ceux qui ne se résignent pas à la débâcle qui vient (Don Quichotte, 2014)

- Main basse sur l'information (Don Quichotte, 2016)

- La Caste. Enquête sur cette haute fonction publique qui a pris le pouvoir (La Découverte, septembre 2018).

- Prédations. Histoire des privatisations des biens publics,  (La Découverte, septembre 2020).

Contacts

Twitter
@LaurentMauduit

Tous ses articles

  • De l’affaire France Télé à l’affaire Europe-1

    France

    Dans l'hypothèse d'un départ d'Alexandre Bompard pour la présidence de France Télévisions, la direction d'Europe-1 serait à pourvoir. Trois candidats sont sur les rangs: leur histoire en dit long sur les mœurs du monde de la radio, de la presse et du capitalisme parisien.

  • Le projet socialiste, entre audaces et habiletés

    France — Analyse

    En prévision de sa conférence nationale du 29 mai sur un «nouveau modèle économique, social et écologique» – première ébauche de ce que sera le programme socialiste pour l'élection présidentielle de 2012 –, Pierre Moscovici vient de mettre la dernière main à un document de travail. Entre audaces et habiletés, Mediapart en fait le décryptage.

  • Gilles Carrez (UMP): pour en finir avec la baisse des impôts!

    France — Entretien

    Le rapporteur général (UMP) du budget à l'Assemblée nationale estime que le dogme, édicté par le chef de l'Etat, de la baisse des impôts est «brisé». Il avance ses propositions pour réformer la fiscalité.

  • La gauche que veut Martine Aubry

    France — Entretien

    La première secrétaire du PS explique dans un long entretien à Mediapart «la société du bien-être et du respect» qu'elle appelle de ses vœux alors que, selon elle, «nous vivons en 2010 avec Nicolas Sarkozy la négation même du débat démocratique». Elle livre aussi sa définition d'«une gauche solide sur ses valeurs», son regard sur les années de gouvernement et sa démarche à la veille des conventions du PS. Enfin, elle détaille son point de vue sur la question démocratique et ses contre-pouvoirs, estimant «qu'il est bien difficile de changer une société en étant élu pour cinq ans».

  • France Télévisions rejette l'oukase de Sarkozy

    Économie et social

    La privatisation de la régie publicitaire de France Télévisions a été suspendue. L'affaire donne donc lieu à une crise entre le groupe audiovisuel public et le chef de l'Etat.

  • France Télévisions: panique et conciliabules à l’Elysée

    France

    La révélation par Mediapart que Nicolas Sarkozy comptait annoncer dès mardi la nomination de l'un de ses proches, Alexandre Bompard, à la tête de France Télévisions a eu un effet boomerang : après de nombreux conciliabules ce week-end, dans un climat d'inquiétude, l'Elysée hésite désormais à suivre le calendrier prévu. Le chef de l'Etat doit fixer sa ligne de conduite dans les prochaines heures, car c'est mardi matin que se tient un important conseil d'administration du groupe public.

  • Sarkozy veut placer au plus tôt Bompard à la tête de France Télévisions

    Économie et social

    Selon nos informations, Nicolas Sarkozy a décidé d'annoncer rapidement qu'il compte nommer Alexandre Bompard à la présidence de France Télévisions. Le chef de l'Etat cherche à déstabiliser l'actuel président du groupe, Patrick de Carolis, dont le mandat ne prend fin qu'au mois d'août. Alexandre Bompard, patron d'Europe 1, est un proche du chef de l'Etat, mais aussi d'Alain Minc et de Stéphane Courbit, qui sont au centre de la polémique autour de la privatisation de la régie publicitaire de France Télévisions.

  • Revers de fortune en cascade pour Stéphane Courbit

    France

    Même s'il est un ami de Nicolas Sarkozyet un client d'Alain Minc, Stéphane Courbit connaît une cascade de déboires en affaires. La privatisation de la régie publicitaire de France Télévisions tourne court. Auparavant, il avait payé à un prix exorbitant une entrée au capital de Direct Energie. Et il connaît des difficultés, dans les jeux en ligne: alors qu'une alliance avait été annoncée avec le groupe Louis-Dreyfus, celle-ci n'a finalement pas abouti.

  • Régie France Télévisions: Copé s'apprête à donner le coup de grâce à la privatisation

    France

    Selon nos informations, le président du groupe UMP à l'Assemblée nationale, Jean-François Copé, prépare une proposition de loi pour autoriser la publicité avant 20 heures sur les écrans publics même au-delà de 2011. Il doit en faire l'annonce mercredi. L'initiative équivaut à un coup de grâce donné au projet très controversé de privatisation de la régie publicitaire de France Télévisions.

  • Nucléaire: l'entretien d'Obama au New York Times

    International — Lien

  • Louis Maurin analyse l'évolution des hauts revenus

    France — Lien

  • Bernard Tapie: il lui reste 130 millions d'euros net!

    L’affaire Tapie — Enquête

    Après dix-sept ans deconfrontation judiciaire avec le Crédit lyonnais et l'Etat, Bernard Tapie arrache une victoire judiciaire. Et surtout une victoire financière spectaculaire: selon le bilan comptable définitif dont dispose Mediapart, Bernard Tapie a pu garder par-devers lui 130 millions d'euros, sur les 390 millions alloués en 2008 par le tribunal arbitral. Comme le confirme notre enquête, cette double victoire n'aurait pas été possible sans les interventions de l'Elysée et, notamment, de Claude Guéant.

Tous ses billets de blogs

Les journalistes de Mediapart utilisent aussi leurs blogs, et participent en leurs noms à cet espace de débats, en y confiant coulisses d’enquêtes ou de reportage, doutes ou réactions personnelles à l’actualité.

Laurent Mauduit
Journaliste à Mediapart

152 Billets

5 Éditions

  • Échanges volcaniques de SMS avec Bernard Tapie

    Billet de blog

    Enquêtant pendant plus de 13 ans sur l’arbitrage frauduleux, j’ai échangé des centaines de SMS avec Bernard Tapie, pour respecter le contradictoire. Tantôt violents ou menaçants, tantôt moqueurs, ses messages en disent beaucoup sur le personnage volcanique et gouailleur qu’il était. Ils mettent aussi en lumière certaines des difficultés rencontrées par le journalisme d’investigation.

  • Le documentaire qui décrypte l’affaire Tapie

    Billet de blog

    En 2014-2015, j’avais coécrit avec Thomas Johnson pour France 5 et Public Sénat le documentaire « Tapie et la République – Autopsie d’un scandale d’État ». S’il ne prend pas en compte les avancées les plus récentes de la justice, le film décrypte les principaux ressorts de l’affaire Tapie, et les graves dysfonctionnements de notre démocratie qu’elle a mis en lumière.

  • Les sulfureuses éoliennes de la baie de Saint-Brieuc en débat

    Billet de blog

    [Rediffusion] A l’initiative d’Ensemble ! deux débats ont été organisés les 24 et 25 septembre autour du projet de parc éolien dans la baie de Saint-Brieuc. En voici le compte rendu vidéo, avec mon intervention, présentant mes enquêtes sur Mediapart, et les prises de parole de Katherine Poujol (responsable de l’association « Gardez les caps !) ou encore de Lamya Essemlali (présidente de Sea Shepherd France).

  • Confrontations multiples autour des éoliennes de la baie de Saint-Brieuc

    Billet de blog

    Entretien vidéo sur Tébéo avec Hubert Coudurier, directeur de l'information du Télégramme, prochaines réunions à Saint-Brieuc et au port du Légué : le débat autour des éoliennes de la baie de Saint-Brieuc prend de l'ampleur.

  • Le mépris de Bruno Le Maire pour la déontologie de la fonction publique

    Billet de blog

    Signalement tardif au parquet de possibles irrégularités commises lors de la privatisation de GDF Suez en 2014 ; refus de rendre public des avis de la HATVP et de la direction juridique de Bercy : l’affaire Azéma fournit de nombreux indices attestant que le ministre ne se soucie guère de faire respecter la déontologie de la fonction publique par les hiérarques de Bercy. Mediapart saisit la CADA.