Romaric Godin

Journaliste depuis l'an 2000, j'ai rejoint La Tribune en 2002 sur son site web, puis au service marché. Correspondant en Allemagne depuis Francfort entre 2008 et 2011, je suis devenu rédacteur en chef adjoint au service macroéconomie en charge de l'Europe jusqu'en 2017. Arrivé à Mediapart en mai 2017, j'y suis la macroéconomie, en particulier française. 

Déclaration d’intérêts

Par souci de transparence vis-à-vis de ses lecteurs, les journalistes de Mediapart remplissent et rendent publique depuis 2018 une déclaration d’intérêts sur le modèle de celle remplie par les parlementaires et les hauts-fonctionnaires auprès de la Haute autorité de la transparence et de la vie publique (HATVP), instance créée en 2014 après les révélations de Mediapart sur l’affaire Cahuzac.

Consultez ma déclaration d’intérêts

Tous ses articles

Le gouvernement se rallie à une politique économique de droite

Notre dossier: budget 2018, la stratégie du choc — Analyse

Moins d’une semaine après son investiture, l’équation économique tenue par Emmanuel Macron s’est déjà sérieusement simplifiée. En nommant deux ministres de droite à Bercy, le nouveau président de la République opte pour un programme classique de droite, fait de réformes structurelles et d’austérité budgétaire.

Le soutien de l'Allemagne, indispensable au projet Macron

Politique économique — Analyse

Emmanuel Macron a commencé à discuter de la réforme de la zone euro avec la chancelière Angela Merkel. Mais l’enjeu de cette évolution n’est pas seulement la survie de la zone euro à moyen terme, c’est aussi le succès de la politique économique « équilibrée » du nouveau président français.

Thomas Porcher: «Les réformes de Macron menacent de faire entrer la France dans un jeu mortifère»

Politique économique — Entretien

L’économiste Thomas Porcher, coauteur d’un ouvrage critique sur le programme d’Emmanuel Macron, revient sur la logique de la politique économique du nouveau président. Selon lui, cette politique est inadaptée aux défis de l’économie française.

Zone euro: le chômage «caché», un défi pour la BCE

Chômage, par-delà la courbe

La BCE s’est interrogée sur les raisons de la faible croissance salariale en zone euro. Pour elle, le marché de l’emploi est plus préoccupant que ce que les chiffres du chômage laissent penser, notamment en raison du sous-emploi.

La «magie» des réformes structurelles peut-elle fonctionner?

Notre dossier: Loi travail, saison 2 — Analyse

Emmanuel Macron a placé au cœur de son programme les « réformes » de structure de l'économie française. C’est par elles que tous les maux de la France doivent s’apaiser. Mais cette politique est-elle vraiment adaptée à la situation économique française ?

Avec la «monnaie commune», le FN en pleine confusion

Elysée 2017: un entre-deux-tours sous tension — Analyse

Marine Le Pen ne veut plus effrayer avec une éventuelle sortie de l'euro et reprend à présent, avec son nouvel allié Nicolas Dupont-Aignan, une évolution vers une « monnaie commune » qu'elle identifie à l'ancienne « ECU ». Cette confusion cache des idées fondamentalement floues et imprécises qui visent à satisfaire les exigences contradictoires de l'électorat frontiste. 

Tous ses billets de blogs

Les journalistes de Mediapart utilisent aussi leurs blogs, et participent en leurs noms à cet espace de débats, en y confiant coulisses d’enquêtes ou de reportage, doutes ou réactions personnelles à l’actualité.

Romaric Godin
Journaliste à Mediapart

10 Billets

0 Éditions

Modeste réponse sur la garantie d'emploi

Billet de blog

Henri Sterdyniak a discuté de la garantie d'emploi dans un post récent. Je lui réponds ici sur ce qui concerne mon texte qui accompagne celui de Pavlina Tcherneva.

Réfléchir sur la garantie d’emploi

Billet de blog

À l’occasion de la sortie du livre de Pavlina Tcherneva, il peut être utile de réfléchir au potentiel d’une proposition féconde.

Friedrich Engels, 200 ans et toujours jeune

Billet de blog

L'ami et éditeur de Marx est né le 28 novembre à Barmen, aujourd'hui Wuppertal. Sa contribution a toujours été très discutée, mais elle est sans doute plus complexe que celle d'un simple « général » du marxisme.

Gare à l'effet d'optique : un «flash keynésien» n'est pas un changement de paradigme

Billet de blog

Si tous les dirigeants sont soudainement devenus partisans de l'État, il serait illusoire de prétendre que le coronavirus enterre le néolibéralisme.

La farce législative ou le retour à l'an VIII

Billet de blog

En faisant voter sans discussion l'Assemblée et en tolérant les palabres au Sénat, le gouvernement pousse la constitution de 1958 dans sa logique profonde qui la fait fusionner avec celle du Consulat...