Dossier: Calais, au centre de la crise migratoire

L'évacuation et la destruction de la «jungle» de Calais, en octobre 2016, n'ont rien réglé. Des centaines de migrants, dans une extrême précarité, tentent toujours le passage vers l'Angleterre. Nos reportages, entretiens et analyses.

Calais: depuis la visite de Macron, la situation n’a fait qu’empirer

Par Elisa Perrigueur
Dans les environs de Calais, vendredi 2 février 2017. © Elisa Perrigueur Dans les environs de Calais, vendredi 2 février 2017. © Elisa Perrigueur

Une rixe entre migrants a fait 21 blessés, dont cinq par balle, jeudi 1er février à Calais. Quatre sont aujourd’hui entre la vie et la mort. Les associations dénoncent depuis des semaines la tension grandissante sur place, notamment en raison de la politique de « non-fixation » mise en place par les autorités.

Macron à Calais: avec ou contre lui

Par
Près de l'ancienne « jungle » de Calais, le 23 août 2017. © Reuters Près de l'ancienne « jungle » de Calais, le 23 août 2017. © Reuters

Alors que sa politique migratoire est critiquée de toutes parts, y compris par ses proches, Emmanuel Macron s’est rendu mardi à Calais, où il a posé ses conditions aux associations. Toute la journée, il a tenu un discours de fermeté derrière lequel a transparu son incapacité à souffrir la contestation.

Près de 900 mineurs isolés sont pris au piège à Calais

Par

Le nombre de mineurs vivant sans parents dans la boue du plus grand bidonville de France a doublé en quelques mois. L’État a prévu d’ouvrir un centre, composé de conteneurs, pour 72 d’entre eux, alors qu’ils sont près de 900 à vivoter à Calais. Malgré les engagements des autorités françaises et britanniques, les procédures légales de réunification familiale restent difficiles à mettre en œuvre.

A Calais, la vie «avec et contre» les migrants

Par

En un an, le nombre de migrants a doublé dans la «New Jungle»: six mille personnes y vivent dans des conditions épouvantables. Dans cette région où Marine Le Pen est tête de liste, la maire LR de Calais, Natacha Bouchart, n'hésite pas à dire que les migrants sont une «richesse culturelle» tout en les reléguant dans une ancienne décharge. Entre gestes de solidarité quotidiens et manifestations bras tendus, la ville est pleine d'ambivalences.

Migrants: à Calais, la distribution de repas recommence

Par

Pour la première fois depuis le « démantèlement » de la « jungle » de Calais, en octobre 2016, plusieurs associations ont décidé de recommencer à servir des repas aux exilés, pour beaucoup mineurs, qui se retrouvent dans les parages en espérant rejoindre la Grande-Bretagne.

A Calais, la mairie empêche les migrants de se laver

Par

Alors qu'entre 100 et 500 migrants sont de retour à Calais, parmi lesquels de nombreux mineurs, la mairie a installé une benne à ordures devant un local du Secours catholique pour empêcher les exilés de venir s'y doucher. Ils n'ont pourtant pas d'autre choix : depuis le « démantèlement » de la « jungle », il n'existe plus de structure étatique d'accueil sur place.

Dans le camp de Calais: «On reviendra. On a déjà fait plus difficile»

Par

Le démantèlement du bidonville devrait commencer lundi 24 octobre. Alors certains migrants tentent par tous les moyens de passer en Angleterre, au risque de leur vie. D'autres s'installent la nuit dans des forêts alentour, au risque de créer de nouvelles jungles. Car personne ne croit que l'errance prendra fin, une fois monté dans les bus.

Dossier: l'Europe face à la tragédie des réfugiés

Après notre opération spéciale #OpenEurope en 2015, Mediapart poursuit sa couverture détaillée de la crise des réfugiés et de la montée des égoïsmes en France et en Europe. Retrouvez nos reportages et enquêtes.

Calais jour après jour: Londres s’engage à accueillir des mineurs isolés

Par

La « jungle » de Calais est une honte. Mediapart chronique ce qui s’y passe. Mardi 11 octobre : Londres et Paris qui s’accusent d’avoir tardé à prendre en charge les mineurs isolés.

«Liz», cette Anglaise qui porte secours aux enfants isolés à Calais

Par
Liz Clegg, le 21 février 2016, à Calais Liz Clegg, le 21 février 2016, à Calais

Dans la « jungle », tout le monde connaît Liz Clegg. Arrivée ici à l'été 2015, elle prend soin nuit et jour d'une quinzaine d'enfants afghans seuls, perturbés par l'exil, le voyage et la vie dans cet immense bidonville aujourd'hui en partie démantelé. À Calais, parmi les bénévoles qui s'occupent des migrants, 80 % sont britanniques.

Calais reste une prison à ciel ouvert pour les migrants

Par

Nicolas Sarkozy devait y faire un meeting mardi soir, annulé à la dernière minute. Il faut dire que le candidat, dans cette ville symbole de sa politique de l'immigration, aurait fait face à la colère et l'indignation des habitants. Car depuis la fermeture de Sangatte, rien n'a changé.

A Calais, l’impossible résilience de certains migrants

Par

Ils ont connu l’horreur dans leur pays d’origine, puis sur la route de l’exil, parfois aussi en France. Une centaine de personnes sont suivies en santé mentale dans le bidonville de Calais par des médecins hospitaliers ou humanitaires. Lesquels constatent que les conditions de vie dans la « jungle » empirent.

Réfugiés: «Calais, c'est pire que les camps au Moyen-Orient»

Par

Bruno Jochum, le directeur général de la section suisse de Médecins sans frontières (MSF), appelle les États européens à améliorer l'accueil des réfugiés. Alors que Bernard Cazeneuve reçoit ce mercredi la maire de Calais, il considère comme « inexcusable » la manière dont sont traités les migrants dans cette ville.

«Quand il y a une catastrophe au Népal ou en Haïti, la France sait intervenir. Mais pas à Calais»

Par

Quatre ONG ont lancé mardi dernier une grande opération humanitaire à Calais afin que les campements de migrants soient au moins aux normes de « n'importe quel camp de réfugiés dans le monde ».

A Calais, l'impasse pour les migrants

Par

Alors qu’un nouveau lieu, ouvert récemment, cogéré par des migrants et des militants qui leur viennent en aide, laissait espérer une solution un peu moins précaire pour les plus de 600 migrants dispersés autour de Calais, la justice vient d’ordonner son évacuation.

Pourquoi Calais fait face à «une crise humanitaire jamais vue»

Par

L'afflux de migrants à Calais est en train de déborder les associations alors que les actes et agressions racistes se multiplient en ville. Depuis dix ans et la fermeture de Sangatte par Sarkozy, la situation n'a cessé de se dégrader. 250 femmes et une quinzaine d'enfants sont aujourd'hui dans la zone. Du jamais vu.

Documentaire. « Qu'ils reposent en révolte », sur les migrants de Calais

Par Mediapart & Images en bibliothèques
capture-decran-2014-10-24-a-07-01

Il n'est pas question d'immigration dans ce film, mais de personnes qui migrent et se heurtent à l'absurde violence qui leur est faite. Sorti en 2011, le documentaire très remarqué de Sylvain George est à voir en intégralité sur Mediapart. 

Ouvrez l'Europe #OpenEurope

Depuis le 1er juillet, Mediapart a lancé une opération spéciale en partenariat avec neuf journaux européens et tunisien ainsi qu'avec plusieurs grandes associations et ONG.