Dossier Calais, au centre de la crise migratoire

«Jungle» de Calais: premiers départs, destination inconnue

France — Reportage

Alors que le gouvernement cherche à vider le campement, beaucoup de migrants restent indécis sur la proposition qui leur est faite de rejoindre des centres temporaires d’hébergement. La destruction des cabanons devrait débuter dès le 25 octobre.

A Calais, la vie au camp avant démantèlement

Portfolio

Ici, des valises vides offertes par des quidams et mises à disposition des migrants. Là, des restaurants de fortune, fermés depuis que la justice a validé l’expulsion des commerces du camp. Au milieu, des associations qui ne baissent pas les bras et tentent d’anticiper le suivi des personnes. Dans la « jungle » de Calais, chacun prépare fébrilement le démantèlement annoncé.

Dans la «jungle» de Calais: nervosité et tensions avant la destruction

Asile — Reportage

Mediapart a passé deux jours avec un groupe de Soudanais dans la « jungle » de Calais. La mort dans l’âme, ils s’apprêtent à renoncer à leur rêve anglais. Ils s’inquiètent d’être séparés lorsque les bus viendront les chercher pour les conduire dans les centres d’hébergement dispersés en France.

Les préparatifs de l’évacuation de la «jungle» de Calais se compliquent

France

Le démantèlement de la « jungle » de Calais tourne au casse-tête pour les services de l’État. Des milliers de fonctionnaires sont mobilisés pour une opération à haut risque en raison de la présence de plus d’un millier de mineurs isolés et de la défection des associations.

«Les passages vers l’Angleterre s’accélèrent avant l’évacuation de la “jungle”»

Asile — Entretien

Le gouvernement pensait pouvoir se prévaloir du soutien des associations pour démanteler le bidonville de Calais. Ce n'est plus le cas. Le président de L'Auberge des migrants estime que déplacer 9 000 personnes en un temps record n'est pas adapté à la situation.

Monsieur le président, des enfants réfugiés meurent à Calais!

France — Parti pris

Alors que François Hollande se rend pour la première fois à Calais lundi 26 septembre pour évoquer la situation des migrants, ne tolérons plus que la France délaisse des enfants dans la « jungle ».

Un frère et une sœur syriens bloqués en France malgré leur droit

France

Ils ne sont âgés que de 11 et 15 ans, sont venus par leurs propres moyens d'un pays en guerre et répondent aux critères pour rejoindre légalement leur grand frère en Grande-Bretagne.

Près de 900 mineurs isolés sont pris au piège à Calais

France

Le nombre de mineurs vivant sans parents dans la boue du plus grand bidonville de France a doublé en quelques mois. L’État a prévu d’ouvrir un centre, composé de conteneurs, pour 72 d’entre eux, alors qu’ils sont près de 900 à vivoter à Calais. Malgré les engagements des autorités françaises et britanniques, les procédures légales de réunification familiale restent difficiles à mettre en œuvre.

La CGT en situation délicate à Calais

Syndicats

Le syndicalisme n'est pas épargné par la montée des discours anti-migrants et tente d'y faire face, sans pouvoir balayer totalement les angoisses des salariés. Cas d'école à Calais, à l'occasion de la manifestation appelant au démantèlement de la jungle et à la fin de la "pression migratoire", appelée notamment par des militants de la CGT.

Des réfugiés interdits d’entrer dans le camp de Grande-Synthe

France

L’accès à ce camp « humanitaire » est désormais interdit aux nouveaux arrivants voyageant sans famille qui représentent pourtant la majorité des migrants. Médecins sans frontières, qui a conçu les lieux avec le maire de la ville, appelle son partenaire à renoncer à cette restriction.  

Dossier: l'Europe face à la tragédie des réfugiés

International — Dossier

Après notre opération spéciale #OpenEurope en 2015, Mediapart poursuit sa couverture détaillée de la crise des réfugiés et de la montée des égoïsmes en France et en Europe. Retrouvez nos reportages et enquêtes.

Calais jour après jour: Londres s’engage à accueillir des mineurs isolés

Asile

La « jungle » de Calais est une honte. Mediapart chronique ce qui s’y passe. Mardi 11 octobre : Londres et Paris qui s’accusent d’avoir tardé à prendre en charge les mineurs isolés.

«Liz», cette Anglaise qui porte secours aux enfants isolés à Calais

France — Reportage

Dans la « jungle », tout le monde connaît Liz Clegg. Arrivée ici à l'été 2015, elle prend soin nuit et jour d'une quinzaine d'enfants afghans seuls, perturbés par l'exil, le voyage et la vie dans cet immense bidonville aujourd'hui en partie démantelé. À Calais, parmi les bénévoles qui s'occupent des migrants, 80 % sont britanniques.

Calais reste une prison à ciel ouvert pour les migrants

France — Reportage

Nicolas Sarkozy devait y faire un meeting mardi soir, annulé à la dernière minute. Il faut dire que le candidat, dans cette ville symbole de sa politique de l'immigration, aurait fait face à la colère et l'indignation des habitants. Car depuis la fermeture de Sangatte, rien n'a changé.

A Calais, l’impossible résilience de certains migrants

France — Reportage

Ils ont connu l’horreur dans leur pays d’origine, puis sur la route de l’exil, parfois aussi en France. Une centaine de personnes sont suivies en santé mentale dans le bidonville de Calais par des médecins hospitaliers ou humanitaires. Lesquels constatent que les conditions de vie dans la « jungle » empirent.

La «nouvelle jungle» de Calais est au bord de l'asphyxie

Les portfolios des photographes de LA FRANCE VUE D'ICI (13/16) — Portfolio

Depuis le démantèlement de la zone sud en mars, la « nouvelle jungle de Calais » est un immense bidonville surpeuplé. Cet été, deux mille personnes de plus sont arrivées dans les campements de la Lande. La préfecture concède un « record d'affluence », tandis que les ONG comptabilisaient plus de 9 100 personnes début août. Le seuil des 10 000 personnes devrait être rapidement franchi. En juillet, quatre migrants sont morts. Bertrand Gaudillère et Catherine Monnet se sont rendus dans la région de Calais cet été pour la France VUE D’ICI.