Elections municipales 2020: notre dossier

Retrouvez tous les articles de Mediapart et de ses partenaires en région, six mois durant consacrés à des élections municipales perturbées par la crise sanitaire du Covid-19, entre le premier tour du 15 mars et le second du 28 juin.

Après les municipales, les gauches regardent (déjà) vers la présidentielle

Par
À Marseille, Michèle Rubirola, élue maire depuis, entourée d'Olivier Faure (PS) et de Julien Bayou (EELV), le 28 juin 2020. © Christophe SIMON / AFP À Marseille, Michèle Rubirola, élue maire depuis, entourée d'Olivier Faure (PS) et de Julien Bayou (EELV), le 28 juin 2020. © Christophe SIMON / AFP

Les grandes manœuvres ont commencé en vue de l’élection présidentielle de 2022. Pour l’heure, l’espace se divise en deux blocs, avec d’un côté La France insoumise et, de l’autre, un rassemblement autour des écologistes et du PS. Mais le paysage reste mouvant.

Municipales: la représentation des femmes et des minorités progresse lentement

 © Mediapart © Mediapart

Femmes, racisé·e·s, classes populaires, LGBTI+… les nouveaux conseils municipaux représentent un peu plus la France telle qu’elle est. Mais il reste encore beaucoup de chemin à parcourir pour que les élu·e·s ressemblent à leurs administré·e·s.

Dans la métropole de Lyon, la vague écolo n’a pas franchi le périph’

Par Mathieu Périsse (Mediacités-Lyon)
Au quartier du Mas du Taureau, à Vaulx-en-Velin. © Mathieu Périsse/Mediacités Au quartier du Mas du Taureau, à Vaulx-en-Velin. © Mathieu Périsse/Mediacités

Triomphantes dans la ville-centre, les listes écologistes n’ont pas remporté de mairie majeure dans les communes de la périphérie lyonnaise. Le signe d’une implantation encore faible et d’un discours trop calqué sur la ville-centre, qui n’a pas parlé aux classes populaires.

Quartier Saint-Jacques à Perpignan: comment le RN s’est emparé du «vote gitan»

Par Prisca Borrel
Dans le quartier Saint-Jacques, juillet 2020. © PB Dans le quartier Saint-Jacques, juillet 2020. © PB


En gagnant Perpignan, Louis Aliot cumule deux « premières » : il fait tomber dans l’escarcelle du RN la première ville de plus de 100 000 habitants depuis 1995 et il fait basculer l’emblématique quartier Saint-Jacques dans son camp pour la toute première fois. Anatomie d’un vote communautaire.

Après 25 ans et neuf heures de conseil municipal, la gauche reprend Marseille

Par Jean-Marie Leforestier et Lisa Castelly (Marsactu)
Jean-Claude Gaudin remet l'écharpe trciolore à Michèle Rubirola, la nouvelle maire de Marseille © Emilio Guzman/MARSACTU Jean-Claude Gaudin remet l'écharpe trciolore à Michèle Rubirola, la nouvelle maire de Marseille © Emilio Guzman/MARSACTU

Après un quart de siècle de règne de la droite, Michèle Rubirola a revêtu samedi l’écharpe tricolore de maire au terme d'une journée épique. La candidate du Printemps marseillais a obtenu une majorité absolue de 51 voix suite à d’âpres négociations avec la sénatrice (ex-PS) Samia Ghali. Récit.

Municipales: les six enseignements du scrutin en Seine-Saint-Denis

Par Ilyes Ramdani (Bondy Blog)
 © Bondy Blog © Bondy Blog

Les élections municipales en Seine-Saint-Denis ont légué un paysage politique dominé de nouveau par la droite. Si nombre de sortants ont été réélus, un vent de dégagisme a soufflé sur plusieurs communes importantes. C'est le cas à Aubervilliers, Bondy, Saint-Ouen et Saint-Denis.

A Corbeil-Essonnes, la fin de l’ère Dassault

Par
Installation du conseil municipal à Corbeil-Essonnes avec à droite Jean-Pierre Bechtel et à gauche Bruno Piriou. © Héléna Berkaoui Installation du conseil municipal à Corbeil-Essonnes avec à droite Jean-Pierre Bechtel et à gauche Bruno Piriou. © Héléna Berkaoui

L’installation, samedi 4 juillet, du conseil municipal de Corbeil-Essonnes et de son nouveau maire Bruno Piriou (divers gauche) officialise la fin de l’ère Dassault. Ce système clientéliste hors norme avait miné depuis des années la ville.

Municipales: le «noyau historique» des bastions communistes est atteint

Par
Fabien Roussel en février 2019 à Cherbourg-Cottleville. © CHARLY TRIBALLEAU / AFP Fabien Roussel en février 2019 à Cherbourg-Cottleville. © CHARLY TRIBALLEAU / AFP

Si le choc n’est pas aussi fort qu’en 2014, les communistes perdent des bastions comme Saint-Denis, Saint-Pierre-des-Corps, Champigny-sur-Marne, Givors ou encore Arles. Cent ans après sa création, le PCF voit son implantation locale s’éroder encore.

Aux municipales, la résistance du PS est toute relative

Par
 © Mediapart © Mediapart

Si les positions locales des socialistes ont été préservées, cela ne dit pas grand-chose d’une éventuelle « renaissance » nationale. Et les chiffres sont durs. Jamais le PS d’Épinay n’avait contrôlé aussi peu de villes de plus de 30 000 habitants à l’issue d’un scrutin municipal.

Municipales: ce qui se cache sous la prétendue «vague verte»

Par

Les écologistes ont remporté le 28 juin sept des quarante plus grandes villes de France. Ce succès inédit ouvre-t-il une nouvelle ère politique ? Réponse en six questions.

Municipales: le faux revers du Rassemblement national

Par

Si le parti de Marine Le Pen a perdu près de la moitié de ses conseillers municipaux, par rapport à 2014, il a néanmoins réussi à s’ancrer dans la durée dans un certain nombre de villes. Surtout, son faible ancrage local ne préjuge en rien des chances du parti de remporter l’élection présidentielle.

La droite marseillaise explose après le retrait de Martine Vassal de la course à la mairie

Par Jean-Marie Leforestier (Marsactu)

Au fil d’une journée folle, la droite marseillaise a perdu sa candidate naturelle, Martine Vassal. La tête de liste adoube Guy Teissier, doyen d’âge de l’assemblée. Quelques heures plus tard, Lionel Royer-Perreaut, son ancien second, se posait à son tour en recours.

«A l’air libre», spéciale municipales : le «débrief» avec des nouveaux maires et nos partenaires en région

capture-d-e-cran-2020-07-06-a-13-23-20

Au programme de ce dernier numéro d’« À l’air libre », une spéciale municipales avec la rédaction de Mediapart, nos partenaires en région et Edwy Plenel. Et nos invités : Grégory Doucet, Léonore Moncond’huy et Emmanuel Denis, nouveaux maires (EELV-Gauche) de Lyon, Poitiers et Tours.

A Bordeaux, la vague verte balaie l’héritage d’Alain Juppé

Par Jérémy Jeantet
L'écologiste Pierre Hurmic l'a emporté à Bordeaux. © NICOLAS TUCAT / AFP L'écologiste Pierre Hurmic l'a emporté à Bordeaux. © NICOLAS TUCAT / AFP

Pierre Hurmic, tête de liste EELV, a profité d’une érosion du vote de droite et d’une forte confiance des quartiers populaires pour rafler la mairie de Bordeaux, propriété de la droite depuis plus de 70 ans et confiée depuis à peine plus d'un an à Nicolas Florian par Alain Juppé. Philippe Poutou (NPA) entre au conseil municipal.

Pourquoi la «vague verte» des municipales s’est brisée à Toulouse

Par
Antoine Maurice. © Gaël Cérez/Mediacités Antoine Maurice. © Gaël Cérez/Mediacités

Alors que cela semblait possible, la quatrième ville de France s’est refusée à une équipe de gauche et écolo, contrairement à Bordeaux, Lyon et sûrement Marseille. Pourquoi la gauche à Toulouse a la « lose » ? Analyse.

Municipales: la bascule à droite de Lorient est un camouflet pour Le Drian

Par Déborah Coeffier
Après trois tentatives infructueuses en 2001, 2008 et 2014, Fabrice Loher a remporté dimanche les municipales lorientaises. © DC / Mediapart Après trois tentatives infructueuses en 2001, 2008 et 2014, Fabrice Loher a remporté dimanche les municipales lorientaises. © DC / Mediapart

Après 55 ans de règne socialiste, Lorient a viré de bord avec l’élection de l’opposant historique Fabrice Loher. Un résultat qui marque le début de la fin de l’influence du ministre Jean-Yves Le Drian, ancien député-maire de la ville, en Bretagne.

Après une soirée en montagnes russes, l’incertitude pour la gauche marseillaise

Par Lisa Castelly, Margaïd Quioc, Violette Artaud, Clara Martot et Jean-Marie Leforestier (MARSACTU)
L’équipe du Printemps marseillais prend la parole devant la presse après minuit. © Lisa Castelly L’équipe du Printemps marseillais prend la parole devant la presse après minuit. © Lisa Castelly

Après une campagne hors norme, la gauche marseillaise a vécu dimanche soir une nuit électorale en Yo-Yo, passant des premiers sondages annonçant une victoire écrasante, aux résultats d'une majorité incertaine du milieu de la nuit. La semaine s'avère complexe en négociations. Récit et décryptage de notre partenaire Marsactu.

Municipales: la gauche et les écolos gagnent, les électeurs désertent

Par
L'écologiste Pierre Hurmic l'a emporté à Bordeaux. © NICOLAS TUCAT / AFP L'écologiste Pierre Hurmic l'a emporté à Bordeaux. © NICOLAS TUCAT / AFP

Les gauches, et singulièrement les écologistes, ont engrangé une série de victoires dimanche, avec notamment la conquête de Lyon, Montpellier, Bordeaux ou Strasbourg. Mais le niveau historique de l’abstention rend définitivement hors norme ce scrutin marqué par la pandémie de Covid-19.

A Paris, l’improbable «remontada» d’Anne Hidalgo

Par
Anne Hidalgo entourée de son équipe, dimanche 28 juin au soir. © AFP Anne Hidalgo entourée de son équipe, dimanche 28 juin au soir. © AFP

L’an dernier, personne n’aurait parié que la socialiste serait reconduite à la tête de la capitale. Mais entre une campagne rocambolesque et sa bonne gestion de la crise sanitaire, Anne Hidalgo a réussi à faire de ses faiblesses une force.

Lyon, nouveau laboratoire de l’écologie politique

Par Nicolas Barriquand (Mediacités-Lyon)
Grégory Doucet. © NB/Mediacités Grégory Doucet. © NB/Mediacités

Grégory Doucet et Bruno Bernard remportent haut la main la ville et la Métropole de Lyon. Leur victoire écrasante – mais entachée par une abstention historique – s’explique autant par la vague verte nationale que par les divisions de leurs adversaires.

A Saint-Ouen, l’enfant de la ville Karim Bouamrane prend la mairie

Par Sylsphée Bertili (Bondy Blog)
Karim Ramdane Karim Ramdane

Grand classique en Seine-Saint-Denis : six ans après la victoire surprise de l’UDI dans ce bastion communiste, c’est le PS qui reprend la ville. Karim Bouamrane sera le prochain maire de la ville.

Malgré sa victoire à Perpignan, le RN échoue à s’implanter localement

Par
Louis Aliot en campagne à Perpignan. © LD Louis Aliot en campagne à Perpignan. © LD

Le succès de Louis Aliot ne masque pas que le parti de Marine Le Pen n'est pas parvenu à renforcer son maillage local. S’il conserve la plupart des villes gagnées en 2014, il perd des communes emblématiques et échoue à conquérir de nouveaux territoires.

Après la débâcle de LREM, Macron veut vite passer à autre chose

Par
Emmanuel Macron au Touquet, le 28 juin. © AFP Emmanuel Macron au Touquet, le 28 juin. © AFP

Dimanche soir, le parti présidentiel a subi un lourd revers électoral. Emmanuel Macron veut désormais tourner la page au plus vite et tenter de se relégitimer sur un champ de ruines. Parmi ses soutiens, certains n’y croient déjà plus.

Municipales: notre récit en direct du second tour

 © AFP © AFP

Plus de trois mois après le premier tour, dans les 4 800 communes où se tient un second tour, la participation est en nette baisse, de près de 20 points par rapport à 2014. Lyon, Bordeaux, Montpellier et Strasbourg basculent à gauche et chez EELV, Marseille pourrait suivre. Edouard Philippe réélu au Havre, tout comme Martine Aubry à Lille. Louis Aliot emporte Perpignan.

Elections municipales: les résultats commune par commune

capture-d-e-cran-2020-06-28-a-20-56-32

Les électeurs de quelque 4 800 communes se sont rendus aux urnes dimanche pour le second tour des municipales. Retrouvez ici l’intégralité des résultats.

La campagne des municipales dans notre émission «A l’air libre»

Par Marsactu, Le Poulpe, Le D'Oc, Mediacités et Bondy Blog
capture-d-e-cran-2020-06-25-a-12-38-40

Paris, Lyon, Marseille, Montpellier, Bordeaux, Rouen, Nantes, la Seine-Saint-Denis… Les écolos en dynamique, les socialistes qui résistent, le RN qui patine, LREM qui fusionne avec la droite… Retrouvez les débats et éclairages diffusés ces dernières semaines dans notre émission « À l’air libre », avec nos partenaires en régions. En accès libre.

A Lille, Martine Aubry joue son «va-tout» sur les quartiers populaires

Par
Martine Aubry et ses soutiens, le mercredi 24 juin. © PG Martine Aubry et ses soutiens, le mercredi 24 juin. © PG

Dans ce bastion historique du socialisme municipal, la maire sortante, en difficulté pour le second tour, a tenté de s’imposer comme seule incarnation d’une gauche protectrice. Elle accuse son principal adversaire, l’écologiste Stéphane Baly, de négliger les questions sociales.

A Rouen, autopsie du crash électoral de la droite et des macronistes

Par Gilles Triolier (Le Poulpe)
Jean-Louis Louvel, candidat de la droite et du centre, entouré de ses soutiens devant le marché Saint-Marc en février. © Le Poulpe Jean-Louis Louvel, candidat de la droite et du centre, entouré de ses soutiens devant le marché Saint-Marc en février. © Le Poulpe

Face à un PS fatigué, les formations de droite, du centre et les macronistes rouennais, pourtant pleins d’espoir à l’heure de se lancer ensemble à l’assaut de la mairie de Rouen, ont réussi le tour de force de ne même pas être présents au second tour dimanche. Ne manquerait plus qu’une victoire surprise du dissident Jean-François Bures pour boire le calice jusqu’à la lie.

A droite, une fin de campagne ternie par les scandales de procurations

Par
Un bureau de vote marseillais le 15 mars. © JML Un bureau de vote marseillais le 15 mars. © JML

Dans deux villes emblématiques pour la droite, Marseille et Bordeaux, la fin de campagne des élections municipales a été marquée par des soupçons de fraude aux procurations qui embarrassent LR.

Affaire Vassal: une candidate de l’équipe LR autorisée à recueillir des procurations

Par et Jean-Marie Leforestier (Marsactu)
Valérie Boyer et Laurent Nuñez, alors préfet de police des Bouches-du-Rhône, lors d’un tournoi de pétanque en 2016. Roland C. est au second plan. © DR Valérie Boyer et Laurent Nuñez, alors préfet de police des Bouches-du-Rhône, lors d’un tournoi de pétanque en 2016. Roland C. est au second plan. © DR

Candidate sur la liste LR dans les 11e et 12e arrondissements de Marseille, Joëlle Di Quirico est également mandatée par la police pour recueillir des procurations. Une situation qui interpelle, alors que ces arrondissements concentrent une bonne part des soupçons sur les « manœuvres frauduleuses » du premier tour.

Misères et vertus du rituel électoral

Par
15593892221105959

Plusieurs ouvrages remettent sur le métier le vieux débat concernant les mérites comparés de l’abstention et de la participation aux élections. Entre défense désenchantée du vote comme outil de « paix civile » et dissidence volontaire au profit d’autres engagements, passage en revue des arguments échangés. 

Grégory Doucet, l’inconnu aux portes de la mairie de Lyon

Par Nicolas Barriquand et Blandine Flipo (Mediacités Lyon)
Grégory Doucet, le 3 juin 2020. © NB/Mediacités Grégory Doucet, le 3 juin 2020. © NB/Mediacités

À 46 ans, l’écologiste porté par son image de nouveau venu jamais élu est en passe de succéder à Gérard Collomb. Plus qu’une rupture politique, son émergence fulgurante sur la scène locale marque un changement d’époque.

Municipales: à Roubaix, un duel inédit et une gauche réunie

Par Sylvain Marcelli (Mediacités Lille)
Karim Amrouni, ex-LREM soutenu par plusieurs partis de gauche, à l'assaut de Roubaix. © Sarah Alcalay Karim Amrouni, ex-LREM soutenu par plusieurs partis de gauche, à l'assaut de Roubaix. © Sarah Alcalay

À Roubaix, le premier tour a été marqué par une abstention historique. Et le second est inédit : le RN en est absent, et seules deux listes se disputent les suffrages, le maire sortant DVD, soutenu par LREM, face à un candidat passé par LREM mais soutenu par la gauche.

A Vauvert, le RN joue la carte du médecin de campagne face au baron PS

Par Prisca Borrel (Le D'Oc)
À Vauvert, en juin 2020. © Le D'OC À Vauvert, en juin 2020. © Le D'OC

PS moribond, atmosphère camarguaise historiquement réceptive à l’extrême droite, aura du candidat RN… Au cœur de la Camargue gardoise, la commune de Vauvert, 11 600 habitants, fait partie des quelques bastions de gauche susceptibles de basculer dans le giron du parti de Marine Le Pen, ce dimanche.

Perpignan: Aliot, nouveau notable, redoute la mobilisation des quartiers populaires

Par
Louis Aliot, ce samedi place de la République à Perpignan. © LD Louis Aliot, ce samedi place de la République à Perpignan. © LD

Arrivé largement en tête du premier tour, face au maire LR sortant, le candidat du RN qui a réussi à se notabiliser auprès des milieux économiques et culturels de la ville, a face à lui un front républicain en lambeaux. Seule une forte mobilisation dans les quartiers populaires semble en mesure de le faire trébucher.

La trouille rouge de la droite toulousaine

Par
Jean-Luc Moudenc, sur la place du Capitole, en octobre 2018 lors de l'événement Toulouse 2030. © Manu Riondé Jean-Luc Moudenc, sur la place du Capitole, en octobre 2018 lors de l'événement Toulouse 2030. © Manu Riondé

Fin de campagne tendue à Toulouse, où Jean-Luc Moudenc, candidat à sa réélection, est donné perdant par deux sondages. Investi par LR et soutenu par LREM, le maire sortant se replie sur des fondamentaux de son camp : sécurité, notabilité et péril rouge.

Des assistants parlementaires ont travaillé pour la campagne municipale LREM à Paris

Par David Perrotin
Echange de messages de la députée Laëtitia Avia avec un assistant parlementaire concernant la campagne municipale Echange de messages de la députée Laëtitia Avia avec un assistant parlementaire concernant la campagne municipale

Pour mener la campagne municipale dans le XIIe arrondissement de Paris, la députée LREM Laetitia Avia, candidate sur cette liste, a utilisé les ressources parlementaires. Si elle le dément fermement, des documents et témoignages prouvent le contraire et pourraient invalider les comptes de campagne de la tête de liste de cet arrondissement.

Municipales: grands projets et «manger-cochon» à La Réunion

Par

Le second tour des élections municipales, dimanche 28 juin, survient à la fin d’un cycle qui a vu les grands projets d’infrastructures être peu à peu abandonnés par des candidats qui multiplient les alliances contre nature.

En Guyane, la crise sanitaire reconfine les municipales

Par Marion Briswalter (Guyaweb)
 © Katia Leï-Sam (Guyaweb) © Katia Leï-Sam (Guyaweb)

Passée au stade 3 de l’épidémie de coronavirus lundi 15 juin, un mois après son déconfinement prématuré, la Guyane est le seul territoire français dont le second tour des élections municipales le 28 juin est reporté.

Municipales: au fil de la campagne

Par
 © Mediapart © Mediapart

Avant le second tour des municipales, prévu le 28 juin, Mediapart vous propose de suivre la campagne grâce à nos partenaires indépendants Médiacités (à Toulouse, Lille, Nantes et Lyon), Marsactu (à Marseille), le Bondy Blog (en Seine-Saint-Denis), Guyaweb (en Guyane), Le D’Oc (à Montpellier) et Le Poulpe (en Normandie).

Municipales: LREM se saborde à Besançon

Par Guillaume Clerc (Factuel.info)
Le député Éric Alauzet, tête de liste LREM à Besançon. © Guillaume Clerc Le député Éric Alauzet, tête de liste LREM à Besançon. © Guillaume Clerc

Un temps favori, l’ancien écologiste rallié à LREM Éric Alauzet est arrivé troisième du premier tour. Il se maintient au second. Mais deux de ces colistiers appellent à voter pour la droite, tout comme sa rivale, exclue du parti pour s’être elle aussi présentée.

A Montpellier, les masques de la Métropole perturbent la campagne municipale

Par Cécile Hautefeuille et Xavier Malafosse (Le D'Oc)

Depuis plus d’un mois, chaque administré peut retirer deux masques lavables et réutilisables « offerts par la Métropole » de Montpellier. Si le maire Philippe Saurel a largement communiqué sur cette commande passée par ses services, il ne dit mot sur les détails. Notre partenaire Le d’Oc a observé de nombreux décalages entre la parole publique et la réalité.

Elections municipales: les enjeux d’un scrutin atypique

Par et
 © AFP © AFP

À dix jours du second tour, de nombreuses questions et incertitudes subsistent à propos des élections municipales. Entre-deux-tours à rallonge, abstention, campagne à distance… Tour d’horizon d’un scrutin perturbé par la crise sanitaire, qu’Emmanuel Macron traîne comme un « boulet ».

Aux municipales, le nombre de recours en forte hausse

Par Romain Bizeul (Mediacités)
Photo prise le 15 mars 2020, jour du premier tour des élections municipales maintenu malgré la pandémie. © Mathieu Menard / Hans Lucas Photo prise le 15 mars 2020, jour du premier tour des élections municipales maintenu malgré la pandémie. © Mathieu Menard / Hans Lucas

Le Conseil constitutionnel a validé mercredi 17 juin le calendrier des élections municipales, après l’examen de deux questions prioritaires de constitutionnalité mettant en doute la sincérité du scrutin. Localement, les recours se multiplient.

A Tours, le maire sortant accusé de faire campagne sur le dos du Covid

Par
Christophe Bouchet (au centre) donne une conférence de presse en février 2018. © GUILLAUME SOUVANT / AFP Christophe Bouchet (au centre) donne une conférence de presse en février 2018. © GUILLAUME SOUVANT / AFP

Christophe Bouchet (LR) a abondamment communiqué sur sa gestion de l’épidémie pendant l’entre-deux-tours. Notamment sur la distribution de chèques-cadeau pour soutenir le commerce local. Son adversaire dénonce du « clientélisme ».

Paris vu de ses banlieues: le chaos inégalitaire

Par
Le quartier des Groues à Nanterre (Hauts-de-Seine), non loin des tours de la Défense. © Jean-Fabien Leclanche Le quartier des Groues à Nanterre (Hauts-de-Seine), non loin des tours de la Défense. © Jean-Fabien Leclanche

Pour comprendre Paris, ses dysfonctionnements et ses échecs, il faut aussi l’observer depuis ses banlieues. Partout, l’exaspération monte contre une ville-centre qui exporte sa folie immobilière, chasse ses classes moyennes, laisse se creuser d’immenses inégalités. Le tout dans une effarante pagaille institutionnelle et politique à l’échelle du Grand Paris.

A Marseille, une enquête préliminaire pour fraude à la procuration accable la droite

Par Jean-Marie Leforestier (Marsactu)
Martine Vassal, candidate LR à la mairie de Marseille. © Lisa Castelly Martine Vassal, candidate LR à la mairie de Marseille. © Lisa Castelly

Après la révélation par la presse que des procurations illégales ont été réalisées par des colistières de Martine Vassal, l’enquête préliminaire avance à grands pas. De nouveaux éléments troublants  apparaissent dans le camp de la candidate LR. Dans les rangs de la droite, la « consternation » domine.

A Marseille, un militant de la droite locale est autorisé à recueillir des procurations depuis des années

Par Jean-Marie Leforestier (Marsactu)
 © Marsactu © Marsactu

Selon l’enquête de notre partenaire Marsactu, un militant de la droite locale est habilité par la police et le tribunal judiciaire à recueillir des procurations. Un mélange des genres qui interpelle, alors qu'une enquête pénale est ouverte sur des procurations frauduleuses rédigées par des colistiers de la candidate LR à la municipale, Martine Vassal.

Le gros conflit d’intérêts du président du Grand Chambéry

Par Etienne Merle (Mediacités-Lyon)

Chaque année, les professionnels de la montagne se retrouvent dans la cité des ducs de Savoie pour le salon Grand Ski. Un rendez-vous obtenu par le patron de l’agglomération Xavier Dullin, aussi conseiller régional de la majorité Wauquiez, alors même que cet élu dirige la société prestataire de l’événement, filiale de l’Institut Mérieux.

Le bal des prétendants à la présidence de Toulouse-Métropole

Par Stéphane Thepot (Mediacités-Toulouse)

Au-delà de la mairie, Jean-Luc Moudenc et Antoine Maurice s’affrontent aussi pour la présidence de Toulouse-Métropole. En cas de victoire d’Archipel Citoyen, d’autres candidatures émergeront au sein de la liste d’union de la gauche ou parmi les élus des communes environnantes.

Le procès fantôme du maire de Tarbes

Par
Maire depuis 2001, Gérard Trémège est aussi poursuivi dans une autre procédure visant des marchés publics de la ville. © Tarbes.fr Maire depuis 2001, Gérard Trémège est aussi poursuivi dans une autre procédure visant des marchés publics de la ville. © Tarbes.fr

Le parquet de Tarbes a requis la condamnation du maire LR de la ville, Gérard Trémège, pour « travail dissimulé ». L’audience s’est tenue dans une salle quasiment vide, sans le prévenu, soucieux de ne pas plomber sa campagne pour le second tour des municipales.

Municipales: des villes secouées par les affaires

Par

On parle souvent des « affaires » au niveau national. Mais elles minent la confiance dans la politique à tous les échelons. Et notamment au niveau municipal. Mediapart s’est penché sur plusieurs villes où la campagne électorale est marquée par des soupçons de corruption, d’emprise mafieuse, des plaintes pour violences sexuelles ou des accusations de sexisme.

Dans son bastion de Saint-Denis, le PCF file tout droit vers une défaite historique

Par
Le maire de Saint-Denis (en veste noire) lors d'une distribution alimentaire. © Hans Lucas via AFP Le maire de Saint-Denis (en veste noire) lors d'une distribution alimentaire. © Hans Lucas via AFP

Du fait de la présence du militant antiraciste Madjid Messaoudene, jugé « clivant », le maire communiste sortant n’a pas fusionné avec les Insoumis au second tour des municipales. Le socialiste Mathieu Hanotin se voit ouvrir un boulevard pour conquérir la dernière grande ville rouge de France.

Marseille: les coulisses de «la traque aux abstentionnistes»

Par Jean-Marie Leforestier (Marsactu)
 © J-M.L © J-M.L

Entre un premier tour marqué par une inhabituelle abstention et un entre-deux-tour à rallonge, chaque camp affine ses méthodes.

A Douchy-les-Mines, une liste RN à marche forcée

Par
Julien Franquet et Marine Le Pen à Douchy-les-Mines. © Compte Facebook du Rassemblement national Julien Franquet et Marine Le Pen à Douchy-les-Mines. © Compte Facebook du Rassemblement national

Un tiers des colistiers du candidat RN de cette ville du Valenciennois souhaite abandonner. Ils disent subir menaces de poursuites et intimidations pour ne pas rendre publique leur décision.

A Montpellier, une partie de la gauche se rallie au milliardaire Altrad

Par Benjamin Téoule (Le D'Oc)

Dans la conquête de la mairie, le milliardaire Mohed Altrad, aux méthodes contestées, s’associe avec le trublion du web Rémi Gaillard, et deux autres têtes de liste aux valeurs écologistes et situées à gauche de l’échiquier politique.

Municipales: LREM tente de sauver les meubles en penchant vers la droite

Par

Dans des villes comme Strasbourg, Bordeaux et Tours, le parti majoritaire s'allie à la droite faute d'être dans la capacité de parler aux écologistes et à la gauche modérée. La République en marche continue de déplacer son centre de gravité.

Municipales: Agnès Buzyn, seule vers la défaite à Paris

Une affiche électorale d'Agnès Buzyn à Paris. © Joël Saget / AFP Une affiche électorale d'Agnès Buzyn à Paris. © Joël Saget / AFP

Sans alliance globale, ni avec Les Républicains ni avec les troupes du dissident Cédric Villani, la candidate de LREM à Paris se dirige vers un échec presque inéluctable. La maire du Ve, qui la soutenait jusque-là, a finalement décidé de rallier Rachida Dati.

Municipales: entre écolos et socialistes, l’accord est (presque) la norme

Par

À Rennes, Nantes ou Paris, les verts et les roses se sont alliés pour le scrutin du second tour des municipales prévu le 28 juin. Mais à Lille et Strasbourg, les duels entre le PS et EELV s’annoncent sans merci.

La gauche havraise offre un boulevard à Edouard Philippe

Par et Manuel Sanson et Gilles Triolier (Le Poulpe)
Édouard Philippe au Havre, le 15 mars. © AFP Édouard Philippe au Havre, le 15 mars. © AFP

Au Havre, où Édouard Philippe est arrivé en tête au premier tour, la fusion des listes de gauche a échoué. Le premier ministre peut désormais se contenter de mobiliser son électorat.

Municipales: un second tour le 28 juin pour relancer l’économie

Par
À Matignon, le 20 mai. © AFP À Matignon, le 20 mai. © AFP

Selon l’évolution de la situation sanitaire, une « clause de revoyure » interviendra quinze jours avant le scrutin. Cette solution, avant tout motivée par le redémarrage des investissements publics, est cependant loin de faire consensus.

Municipales: l’équation impossible du second tour

Par et
 © AFP © AFP

Pressé d’en finir avec le « boulet » des municipales, l’exécutif s’oriente vers une organisation du second tour à la fin juin. L’hypothèse fait consensus sur le plan politique, mais elle pose des questions sanitaires et démocratiques.

Après le premier tour, que faire des municipales inachevées?

Par
3b5b0b4-yzj4fijkjbx2kn4heb6i-koc

Le Parlement se réunit cette semaine pour organiser le report du second tour en juin, en maintenant les résultats du premier. La solution fait consensus parmi les forces politiques, moins parmi les juristes et les politistes. Et l’incertitude n’est pas levée sur la possibilité d’organiser un scrutin dans trois mois.

Nous voulons savoir

Par
Photo prise le 15 mars 2020, jour du premier tour des élections municipales maintenues malgré la pandémie. © Mathieu Menard / Hans Lucas Photo prise le 15 mars 2020, jour du premier tour des élections municipales maintenues malgré la pandémie. © Mathieu Menard / Hans Lucas

Mediapart a demandé à Matignon et à l’Élysée d’avoir accès à la documentation d’intérêt public nécessaire, en vertu d'une loi de 1978, sur le maintien du premier tour des municipales. En vain. Nous avons donc saisi la Commission d’accès aux documents administratifs (CADA).

En Loire-Atlantique, le difficile exercice de la démocratie locale au temps du coronavirus

Par Thibault Dumas et Antony Torzec, avec Benjamin Peyrel et Julie Reux (Mediacités-Nantes)
 © Dessin : Jean-Paul Van Der Elst pour Mediacités © Dessin : Jean-Paul Van Der Elst pour Mediacités

Mi-mars, toutes les villes du département ont dû passer en quelques heures de l’affrontement électoral au consensus républicain face au virus. Mais en cas de crise, tout le monde n’exerce pas le pouvoir de la même façon. Tour d’horizon de notre partenaire Mediacités.

Municipales et coronavirus: la colère monte dans le personnel politique

Par et
Le premier ministre Édouard Philippe à l'Élysée, le 25 mars. © Crédit Francois Mori / POOL / AFP Le premier ministre Édouard Philippe à l'Élysée, le 25 mars. © Crédit Francois Mori / POOL / AFP

Le nombre d’élus locaux et de militants atteints par le Covid-19 explose. D’aucuns font le parallèle entre le maintien du premier tour, le 15 mars dernier, et l’affaire du sang contaminé.

Municipales: «On a fait prendre des risques inconsidérés aux gens»

Par
Le premier tour des municipales, au Mans, le 15 mars. © AFP Le premier tour des municipales, au Mans, le 15 mars. © AFP

Depuis le maintien du premier tour des élections municipales, l’inquiétude, la colère, mais aussi la culpabilité, ont gagné certaines équipes de campagne qui craignent d’avoir participé à une élection « criminelle ».

Municipales: crise sanitaire, amateurisme politique

Par
Le ministre des solidarités et de la santé Olivier Véran et Emmanuel Macron, le 3 mars. © AFP Le ministre des solidarités et de la santé Olivier Véran et Emmanuel Macron, le 3 mars. © AFP

À peine les résultats du premier tour des municipales prononcés, l’exécutif a fait savoir qu’il réfléchissait à reporter le second. Depuis trois jours, le pouvoir n’en finit pas de renforcer les mesures de confinement, sur la base des recommandations d’un conseil scientifique créé sur le tard. Sans avoir anticipé la crise politique qui accompagne désormais la crise sanitaire.

Abstention: la crise sanitaire renforce la crise démocratique

Par
 © AFP © AFP

Emmanuel Macron a décidé de maintenir les municipales, malgré l’épidémie et le risque d’abstention massive. Scrutin après scrutin, les taux de participation se réduisent comme peau de chagrin. Au profit de la droite classique et de son succédané LREM.

Premier tour: des résultats biaisés par l’abstention

Le dépouillement dimanche 15 mars 2020 © Martin Bertrand / Hans Lucas Le dépouillement dimanche 15 mars 2020 © Martin Bertrand / Hans Lucas

Moins d’un électeur sur deux s’est rendu aux urnes dimanche 15 mars, pour le premier tour des élections municipales, en raison de l’épidémie. Si les résultats sont faussés, ils indiquent une sanction pour LREM, un succès mitigé pour le RN, et une percée des écologistes.

Les municipales aux temps du coronavirus: notre récit en direct du premier tour

Anne Hidalgo. © Reuters Anne Hidalgo. © Reuters

La situation est ubuesque : une soirée électorale confinée. Pour le premier tour des municipales, retrouvez toutes les infos de la soirée, déclarations et résultats d’un scrutin dont on parvient mal à saisir encore le sens, alors que le pays est passé en stade 3 de l'épidémie de Covid-19.

A Grenoble, l’écologiste Piolle fait face à «la primaire de la macronie»

Par
Éric Piolle avec François Ruffin à Grenoble, le 11 mars. © DR Éric Piolle avec François Ruffin à Grenoble, le 11 mars. © DR

Pour asseoir la crédibilité d’EELV comme force d’alternance, la réélection de la coalition rouge-verte grenobloise est indispensable. Éric Piolle affronte des opposants farouches mais fragmentés. Parmi eux : le socialiste Olivier Noblecourt, la macroniste Émilie Chalas et l’ancien maire de droite Alain Carignon. 

A Aubervilliers, la liste citoyenne jette ses dernières forces dans la bataille

Par Latifa Oulkhouir (Bondy Blog)
Evelyne Yonnet en porte-à-porte. © LO Evelyne Yonnet en porte-à-porte. © LO

À quelques jours du premier tour, dans cette ville de Seine-Saint-Denis, la liste citoyenne soutenue par aucun parti politique s’active pour faire mieux que les 7 % récoltés en 2014. Dernier volet de notre série.

A Morlaix, terre socialiste, la gauche part en rangs divisés

Par
À Morlaix, affichage officiel avant le premier tour des élections municipales. © MJ À Morlaix, affichage officiel avant le premier tour des élections municipales. © MJ

Morlaix est à droite depuis deux mandats municipaux. Deux listes de gauche se font face, malgré l’arrivée de nouveaux militants qui veulent refonder une union. LREM jouera les arbitres face à la maire divers droite.

A Montpellier, les habitants des quartiers populaires se désintéressent des municipales

Par Daniel Martinez (Le D'Oc)

Avant même l'épidémie de Coronavirus, les habitants du quartier populaire de « la Paillade » à Montpellier n'avaient déjà pas l'intention de participer aux prochaines élections municipales. Paroles d’habitants sur la pauvreté, le mal-logement, la dégradation du quartier et les élus qui « sont tous pareils ».

A gauche: «On a mis les sondages à la poubelle!»

Par
Le maire sortant EELV Éric Piolle, entouré des députés insoumis Clémentine Autain et François Ruffin, le 11 mars, à Grenoble. © AFP Le maire sortant EELV Éric Piolle, entouré des députés insoumis Clémentine Autain et François Ruffin, le 11 mars, à Grenoble. © AFP

Entre la dynamique des Verts, l’implantation des socialistes et la profusion de listes citoyennes, la gauche voit dans ces municipales une raison d’espérer. Mais la crise du coronavirus pourrait rebattre les cartes.

A Rouen, l’écolo Bérégovoy aux portes du pouvoir

Par Gilles Triolier (Le Poulpe)

Longtemps étouffés par la Fabiusie toute-puissante, les écologistes rouennais se rêvent aux commandes, portés par de bons sondages et la catastrophe de l’usine Lubrizol. Tacticien et fort en gueule, leur chef de file Jean-Michel Bérégovoy n’a pourtant pas partie gagnée.

A Paris, dernier jour perturbé d’une folle campagne

Des militants soutenant les candidats LREM et villanistes à Paris le 13 mars. © MJ Des militants soutenant les candidats LREM et villanistes à Paris le 13 mars. © MJ

Dans la capitale, l’équipe de la maire sortante, Anne Hidalgo, a arrêté la campagne pour se concentrer sur l’organisation du vote et la fermeture des établissements scolaires. Les opposants, eux, arpentent une dernière fois les marchés. 

Elus à plein-temps et payés par Pôle emploi

À Angoulême, Xavier Bonnefont est un « maire de proximité à plein-temps ». © Twitter / @XavierBonnefont À Angoulême, Xavier Bonnefont est un « maire de proximité à plein-temps ». © Twitter / @XavierBonnefont

Le maire d’Angoulême, Xavier Bonnefont, et le maire de Bordeaux, Nicolas Florian, ont tous les deux touché des allocations-chômage alors qu’ils occupaient des responsabilités politiques locales de premier plan. Bien que légal, ce cumul pose question.

A Paris, le clan sarkozyste se réunit autour de Dati

Par
Rachida Dati et Nicolas Sarkozy © AFP Rachida Dati et Nicolas Sarkozy © AFP

L’ancien chef de l’État, officiellement retiré de la vie politique et multi-mis en examen, est venu soutenir la candidate LR pour son dernier meeting parisien. Face à un public conquis, il l’a intronisée comme sa fidèle héritière.

A Monnières, près de Nantes, une leçon de démocratie participative

Par Antony Torzec (Mediacités)
Benoît Couteau, le maire de Monnières en Loire-Atlantique, devant la mairie du village. © Antony Torzec Benoît Couteau, le maire de Monnières en Loire-Atlantique, devant la mairie du village. © Antony Torzec

Dans le vignoble nantais, il existe une commune dont les méthodes ont largement de quoi inspirer. Bienvenue à Monnières, 2 200 habitants, pionnière d’une autre façon de faire de la politique locale.

La démocratie radicale et communale de Murray Bookchin

Par et
illustr

Peut-on aujourd’hui s’inspirer du « municipalisme libertaire » de l’anarchiste états-unien ? Face aux faillites de l’État, tout le pouvoir doit-il revenir aux assemblées générales communalistes ou à une structure étatique renouvelée ? Débat vidéo entre Pinar Selek et Aurélien Bernier.

A Aix-en-Provence, l’étrange parcours du candidat EELV

Par Clément Pouré et Xavier Monnier
capture-d-e-cran-2020-03-09-a-14-23-32

Désigné par les militants du parti écologiste, Dominique Sassoon est suppléant d’une députée LREM. Un parti qu’il a quitté quand il a échoué à obtenir l’investiture pour les élections municipales. Sa proximité avec la sortante LR Maryse Joissains suscite aussi des interrogations.

A Saint-Denis, le PCF est en sursis

Par
 © AFP © AFP

À bout de souffle, l’équipe sortante de la plus grande ville « rouge » de France est concurrencée par le PS, qui laboure le terrain depuis dix ans. Et, pour la première fois, par une tête de liste insoumise émancipée de la tutelle communiste.

Se loger à Groix: l’impossibilité d’une île

Par
Erwan Leclerq, maraîcher depuis trois ans à Groix. © MG Erwan Leclerq, maraîcher depuis trois ans à Groix. © MG

Le collectif Ressac, à Groix dans le Morbihan, l’affirme : sur leur île, « le logement n’est pas secondaire ». Nouveaux venus ou nés à Groix, ils interpellent les candidats à l’élection municipale : comment habiter les lieux durablement, rêver de vivre différemment et ne pas aggraver le fossé entre touristes et insulaires ?

A Bordeaux, Philippe Poutou veut sortir «la lutte des classes» de l’usine

Par Jérémy Jeantet
Philippe Poutou devant le tribunal de Bordeaux, le 27 janvier, lors d'une mobilisation en soutien à des opposants à la réforme des retraites. © Valentino BELLONI / Hans Lucas Philippe Poutou devant le tribunal de Bordeaux, le 27 janvier, lors d'une mobilisation en soutien à des opposants à la réforme des retraites. © Valentino BELLONI / Hans Lucas

À la tête d’une liste rassemblant militants du NPA, de La France insoumise, syndicalistes, associatifs et « gilets jaunes », l’ancien candidat à l’élection présidentielle bouscule la campagne bordelaise et défend un « anticapitalisme municipal ».

«Listes communautaires»: pour le ministère de l’intérieur, un mirage gagnant

Par

Sans aller jusqu’à interdire les « listes communautaires » aux élections municipales, le gouvernement estime devoir agir. Il jette l’opprobre sur une dizaine de listes, sans aucune transparence sur ses critères.

Dans son Havre de gauche, Edouard Philippe a un problème avec sa droite

Par
Les militants distribuent le programme d’Édouard Philippe. © ES Les militants distribuent le programme d’Édouard Philippe. © ES

La mobilisation sociale peut-elle se transformer en sanction politique ? Au Havre, où le premier ministre est candidat à sa réélection, la gauche veut remobiliser l’électorat qui avait déserté les urnes en 2014. Mais pour Édouard Philippe, le plus grand risque vient de sa base.

A Forcalquier, la campagne à l’ombre de Christophe Castaner

Par
Près du centre ancien. © RC Près du centre ancien. © RC

Dans la ville où le ministre de l’intérieur a été maire de 2001 à 2017, aucun candidat ne porte les couleurs de LREM ni ne revendique son héritage. Un legs contesté à la fois sur la gouvernance, jugée autoritaire, et sur le fond.

Municipales: comment l’engagement politique se vit dans les quartiers populaires

Par Ilyes Ramdani (Bondy blog)
quartiers-direct-05-illustr1

Très peu d’habitants des quartiers populaires se retrouvent dans l’offre politique traditionnelle. Certains ont choisi de s’engager, mais hors des partis. Témoignages et analyses dans notre émission « Quartiers direct », en partenariat avec le Bondy Blog. 

A Villepinte, le RN suspend son candidat négationniste et complotiste

Par
Compte VK d'Alain Mondino. © Capture d'écran Compte VK d'Alain Mondino. © Capture d'écran

La tête de liste aux municipales dans cette commune de Seine-Saint-Denis, Alain Mondino, qui partageait sur différents réseaux sociaux des messages négationnistes et ouvertement racistes, a été suspendu mercredi de toutes ses fonctions par le Rassemblement national, à la suite de la publication de notre article.

Antisémitisme, «grand remplacement»... l’embarrassant candidat du RN à Villepinte

Par

Tête de liste aux municipales dans cette commune de Seine-Saint-Denis, Alain Mondino relaie sur différents réseaux sociaux des messages négationnistes et ouvertement racistes. Il plaide la maladresse.

A Montpellier, le collectif Nous Sommes bouscule la campagne

Par Cécile Hautefeuille (Le D'Oc)
Le collectif Nous sommes en campagne à Montpellier. © David Richard Le collectif Nous sommes en campagne à Montpellier. © David Richard

Le mouvement qui assume le soutien de La France insoumise espère créer la surprise en s’emparant de la mairie de Montpellier, en annonçant vouloir « tourner la page du système Frêche » et incarner la rupture. Sans fermer la porte aux discussions en coulisses.

Dans les anciens ports négriers, la politique mémorielle balbutie

Par
Une vue aérienne du Havre en 2009. © Reuters Une vue aérienne du Havre en 2009. © Reuters

Bordeaux, La Rochelle et Le Havre ont, dans le sillage de Nantes, tiré leurs richesses du commerce triangulaire. Dans ces villes, ce passé reste encore largement occulté et les élus comme la plupart des candidats aux municipales semblent peu enclins à raviver cette douloureuse mémoire.

En Corse, les nationalistes se divisent pour moins régner

Par
Jean-Guy Talamoni, Gilles Simeoni et Jean-Christophe Angelini. © Reuters Jean-Guy Talamoni, Gilles Simeoni et Jean-Christophe Angelini. © Reuters

Après avoir enchaîné les succès électoraux, les nationalistes corses s’attendent à subir un revers aux municipales, où ils partent divisés. Ce mouvement n’a jamais réussi à faire sa mue. Et pourrait finir par disparaître sous sa forme institutionnelle, rongé par ses vieux démons.

A Paris, Anne Hidalgo redoute «l’effet Jospin»

Par
Anne Hidalgo sur la scène de l'Élysée-Montmartre, le 26 février. © AFP Anne Hidalgo sur la scène de l'Élysée-Montmartre, le 26 février. © AFP

La maire sortante est favorite. Mais ses soutiens craignent une démobilisation de l’électorat et veulent marquer davantage le clivage politique dans cette campagne municipale, jusqu’ici accaparée par les vicissitudes de La République en marche.

Métropoles et «intercos»: les lacunes de la démocratie locale

Par et
 © Mediapart © Mediapart

À l’échelle communale, la distance entre les citoyens et leurs élus est censée être la plus réduite. Pourtant, ce pouvoir local converge dans des instances intercommunales, dont les visages et les tractations sont moins connus des électeurs. 

A Calais, Natacha Bouchart fait des migrants une rente politique

Par Morgan Railane (Médiacités)
Natacha Bouchart vise un troisième mandat de maire de Calais aux municipales de 2020. © MR Natacha Bouchart vise un troisième mandat de maire de Calais aux municipales de 2020. © MR

La maire LR postule à un troisième mandat à la tête de la première ville du Pas-de-Calais. Favorite face à un RN divisé et à une gauche en reconstruction, elle a réussi à transformer la présence de migrants en atout politique… et en plantureuses subventions.

Municipales: à Rennes, Nathalie Appéré entre le marteau et l’enclume

Par
La maire de Rennes Nathalie Appéré dans son bureau, en novembre dernier. © Damien Mayer / AFP La maire de Rennes Nathalie Appéré dans son bureau, en novembre dernier. © Damien Mayer / AFP

La maire sortante voit son leadership fragilisé. Le socialisme municipal, qui régnait sur la capitale bretonne depuis quarante ans, se trouve pris en étau entre la poussée des écologistes et La République en marche.

A Marseille, des campagnes municipales sous pression sociale

Par Jean-Marie Leforestier (Marsactu)
Une grande banderole a été déployée sur l'ancien couvent squatté, situé en face du conseil départemental. © Lisa Castelly/Marsactu Une grande banderole a été déployée sur l'ancien couvent squatté, situé en face du conseil départemental. © Lisa Castelly/Marsactu

La réforme des retraites et les tensions sociales liées à la fin de mandat de Jean-Claude Gaudin entraînent des incidents de campagne réguliers, auxquels doivent faire face les candidats LR et LREM, mais avec lesquels ils savent aussi jouer.

 

A Dunkerque, le succès des bus gratuits écrase la campagne municipale

Par
Patrice Vergriete avec Anne Hidalgo, place Jean-Bart à Dunkerque, le 30 octobre 2018. © AFP/Philippe Huguen Patrice Vergriete avec Anne Hidalgo, place Jean-Bart à Dunkerque, le 30 octobre 2018. © AFP/Philippe Huguen

Le maire sortant de Dunkerque espère capitaliser sur le succès des bus gratuits qui ont redonné de leur « fierté » aux habitants. Ses adversaires le décrivent en « macroniste » muet sur les grandes batailles nationales, à commencer par les retraites.

A Grenoble, le maire EELV est salué sur l’écologie, mais critiqué sur sa gouvernance

Par
Éric Piolle, maire de Grenoble. © Reuters Éric Piolle, maire de Grenoble. © Reuters

Dans la seule grande ville « rouge-verte » du pays, le bilan de la mairie sortante ne manque pas de marqueurs écologistes. Son action sociale est davantage mise en cause, et de nombreux militants déplorent des pratiques en contradiction avec les promesses d’implication citoyenne.

A Stiring-Wendel, droite et extrême droite se disputent «les enfants du charbon»

Par
La place centrale de Stiring-Wendel. © LD La place centrale de Stiring-Wendel. © LD

Fort de scores impressionnants dans cette commune meurtrie par la fermeture des mines, le Rassemblement national présente pour la première fois un candidat dans cette petite ville de Moselle où la droite a longtemps régné en maître. Reportage à Stiring-Wendel, frontalière de l’Allemagne.

A Lunel, le RN rêve de l’emporter face à une droite affaiblie

Par Daniel Martinez et Benjamin Téoule (Le D'Oc)
La mairie de Lunel. © Le D'Oc La mairie de Lunel. © Le D'Oc

Dans l’Hérault, Lunel, particulièrement touchée par la pauvreté et le chômage, pourrait passer entre les mains du Rassemblement national, dans un contexte de division à droite et à gauche, et face à un sortant en poste depuis 2001.

A Aubervilliers, l’alliance entre citoyens et insoumis échoue

Par Latifa Oulkhouir (Bondy Blog)
La tête de liste citoyenne Zishan Butt, au centre. © Latifa Oulkhouir / Bondy Blog La tête de liste citoyenne Zishan Butt, au centre. © Latifa Oulkhouir / Bondy Blog

Dans cette ville de Seine-Saint-Denis, le collectif citoyen « 100 % Auber » fait désormais cavalier seul et La France insoumise a rallié la liste communiste de la maire sortante. En cause : des « désaccords de fond » et le choix de l’union de la gauche.

France insoumise: accords et désaccords en Seine-Saint-Denis

Par
 © PG © PG

Dans plusieurs villes du 93, le mouvement de Jean-Luc Mélenchon a choisi de fusionner dès le premier tour des élections municipales avec le PCF. Des unions critiquées par les insoumis présents sur des listes citoyennes concurrentes, qui y voient des manœuvres politiciennes.

Avec les municipales, la surenchère sur la vidéosurveillance repart

Par Maxime Fayolle, avec Emmanuel Riondé (Mediacités)
Carte: Mediacités Source: La gazette des communes Carte: Mediacités Source: La gazette des communes

Vingt-cinq ans après sa légalisation, la vidéosurveillance s’est généralisée, des grandes villes aux plus petits villages. C’est le constat d’une enquête menée par Mediacités sur plus de 200 communes. Des nouvelles technologies, inquiétantes, font leur apparition.

A Paris, une campagne déboussolée, Agnès Buzyn désignée

Par
Lancement de campagne d'Agnés Buzyn avec Stéphane Guerini (LREM), le 16 février © Geoffray van der Hasselt/AFP Lancement de campagne d'Agnés Buzyn avec Stéphane Guerini (LREM), le 16 février © Geoffray van der Hasselt/AFP

Avant la désignation d’Agnès Buzyn, effective le 16 février, pour remplacer Benjamin Griveaux, sur les marchés de la capitale, les militants de tous bords veulent se concentrer sur le fond, tout comme les citoyens qui les interpellent.

Benjamin Griveaux renonce à sa candidature à la mairie de Paris

Par et
Benjamin Griveaux. © AFP Benjamin Griveaux. © AFP

Le candidat de LREM a renoncé à se présenter à la mairie après la publication de vidéos privées à caractère sexuel. « Il n’était plus en capacité de faire campagne », explique-t-on au sein du parti présidentiel.

Droits des femmes: le PS débranche sa tête de liste à Strasbourg

Par
Mathieu Cahn et Catherine Trautmann à Strasbourg le 5 février © FREDERICK FLORIN / AFP Mathieu Cahn et Catherine Trautmann à Strasbourg le 5 février © FREDERICK FLORIN / AFP

L’adjoint au maire Mathieu Cahn a été rétrogradé, à la surprise générale, de la liste socialiste pour les élections municipales, désormais menée par Catherine Trautmann. Selon nos informations, contrairement à la version délivrée jusque-là, c’est le national qui a pris la décision, et en raison de ses « valeurs féministes ».

A Tarbes, le maire ne sera jugé qu’au lendemain des municipales

Par
Gérard Trémège lors de la présentation de sa liste, en octobre 2019. © Twitter / @GerardTremege Gérard Trémège lors de la présentation de sa liste, en octobre 2019. © Twitter / @GerardTremege

Mis en cause dans plusieurs affaires, Gérard Trémège est renvoyé devant le tribunal correctionnel pour « travail dissimulé ». Son procès se tiendra après les municipales, alors que l’enquête est bouclée depuis 2018.

Dans l’Essonne, un «système mafieux» surgit à la veille des municipales

Par
Les voitures de Mathieu Hillaire ont été incendiées. © DR Les voitures de Mathieu Hillaire ont été incendiées. © DR

Un opposant de gauche dont la maison est incendiée ; un autre, centriste, dont le portail explose ; deux maires par intérim qui jettent l’éponge ; un député de droite qui se représente pour la quatrième fois ; et des centaines de milliers d’euros de factures douteuses. Bienvenue à Étampes, commune de l’Essonne, où le climat de peur s’accentue à quelques semaines des élections.

Municipales: les macronistes brouillent les cartes pour atténuer la bérézina

Par
 © AFP © AFP

Pour la deuxième fois en une semaine, le Conseil d’État a sévèrement recadré le gouvernement en suspendant la « circulaire Castaner » qui avantageait un peu trop la majorité. Le ministre de l’intérieur a finalement revu sa copie et livré une nouvelle circulaire, mardi 4 février. Quoi qu’il en soit, les résultats des élections municipales des 15 et 22 mars s’annoncent illisibles.

A Lyon, les écologistes défient Gérard Collomb

Par Mathieu Périsse (Mediacités)
De gauche à droite : Grégory Doucet, candidat EELV à Lyon, Bruno Bernard, tête de liste pour les métropolitaines, et Béatrice Vessiller, cheffe de file des écologistes à Villeurbanne. © Mathieu Périsse De gauche à droite : Grégory Doucet, candidat EELV à Lyon, Bruno Bernard, tête de liste pour les métropolitaines, et Béatrice Vessiller, cheffe de file des écologistes à Villeurbanne. © Mathieu Périsse

Dans le Grand Lyon, les écologistes abordent les élections municipales et métropolitaines avec le vent dans le dos. Ils espèrent bénéficier de leur stratégie d’autonomie, de l’urgence environnementale et de la dislocation du système Collomb.

Rémi Lefebvre: «Ces élections municipales sont un trompe-l’œil démocratique»

Par
Rémi Lefebvre dans le studio de Mediapart, en 2019. © Mediapart Rémi Lefebvre dans le studio de Mediapart, en 2019. © Mediapart

De la commune à la région, le pouvoir s’éloigne des citoyens et se concentre dans les mains de quelques édiles. Entretien avec le politiste Rémi Lefebvre, pour mieux cerner les failles démocratiques du système de pouvoir local en France.

A Romorantin, «le maire, on l’appelle Louis XIV»

Par Nassira El Moaddem
Le centre-ville, calme, de Romorantin © Nassira El Moaddem Le centre-ville, calme, de Romorantin © Nassira El Moaddem

Dans la sous-préfecture du Loir-et-Cher, le maire sortant, Jeanny Lorgeoux, espère rempiler pour un septième mandat en recyclant les mêmes recettes. Dans la ville, en souffrance depuis la fermeture des usines Matra, de nombreux habitants rêvent d'un changement.

En Guyane, LREM rêve d’un exploit

Par Philippine Orefice (Guyaweb)
Lénaïck Adam © Jody Amiet / Guyaweb Lénaïck Adam © Jody Amiet / Guyaweb

En investissant le député guyanais Lénaïck Adam, candidat à Saint-Laurent-du-Maroni, le parti présidentiel espère s’implanter dans un territoire où il est largement absent. À un mois et demi des élections municipales, le parti a aussi annoncé son soutien à quatre maires sortants.

Municipales: à Perpignan, la gauche espère barrer la route au Rassemblement national

Par
Louis Aliot présente ses vœux à la presse dans son QG de campagne à Perpignan, le 3 janvier. © Jc Milhet / Hans Lucas Louis Aliot présente ses vœux à la presse dans son QG de campagne à Perpignan, le 3 janvier. © Jc Milhet / Hans Lucas

Face à la victoire annoncée du député RN Louis Aliot, favorisée par un essoufflement de la droite aux manettes depuis des décennies dans une ville gangrenée par la pauvreté et le clientélisme, la gauche compte créer la surprise.

Candidat au Havre, Edouard Philippe anticipe «une campagne difficile»

Par
Le premier ministre a lancé sa campagne au Havre, vendredi 31 janvier, comme tête de liste. © AFP Le premier ministre a lancé sa campagne au Havre, vendredi 31 janvier, comme tête de liste. © AFP

Le premier ministre a lancé sa campagne au Havre, vendredi 31 janvier, au son des cornes de brume. Malgré la contestation sociale, il a décidé de mener la bataille des municipales en tête de liste, sa seule chance de conserver la ville.

Usul. Qui s’intéresse vraiment aux municipales?

Par Usul et Rémi Liechti
 © Capture d'écran Twitter/ Paul Midy © Capture d'écran Twitter/ Paul Midy

Ces dernier mois, la campagne des élections n’a été qu’une timide toile de fond. Les 15 et 22 mars, chacun ira voter mollement pour quelques pistes cyclables de plus ou de moins, en attendant la prochaine échéance sérieuse.

Dans l’Est parisien, Dati s’essaie au sarkozysme municipal

Par

Convaincue que la droite, qui a toujours délaissé l’Est parisien, possède dans ces quartiers populaires de la capitale des réserves d’électeurs, Rachida Dati a entrepris de les séduire. Comme mercredi dans le XIXe arrondissement.

A Tours, la gauche joue l’union contre une droite morcelée

Par

Dans la plus grande ville de la région Centre, les partis de gauche et écologistes, avec des citoyens non encartés, se sont regroupés pour tenter de reprendre la mairie à la droite. Ce rassemblement n’aurait jamais vu le jour sans un long travail de politisation citoyenne.

A Biarritz, les ministres renoncent dans une ville en souffrance

Par Jérémy Jeantet

Deux membres du gouvernement, Didier Guillaume et Jean-Baptiste Lemoyne, espéraient être candidats aux municipales à Biarritz, sur deux listes différentes. Ils ont dû renoncer, à la demande de l’Élysée. La ville, endettée et à la population vieillissante, a d’autres priorités qu’un duel fratricide.

Municipales: LREM soutient des anciens proches de la Manif pour tous

Par
Patrick Ollier, soutenu par LREM à Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine). © Reuters Patrick Ollier, soutenu par LREM à Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine). © Reuters

Sous prétexte de vouloir élargir la majorité, La République en marche soutient des maires sortants, issus de la droite, qui se sont ardemment opposés au mariage entre personnes de même sexe ou ont censuré des campagnes de prévention mettant en scène des couples homosexuels.

A Rouen, LREM mise sur un chef d’entreprise omniprésent

Par Manuel Sanson (Le Poulpe)
Jean-Louis Louvel. © Le Poulpe Jean-Louis Louvel. © Le Poulpe

À Rouen, LREM, le MoDem, les centristes et LR se retrouvent derrière la candidature d’un chef d’entreprise. Il a fait fortune dans la palette de bois et possède également le journal et le club de rugby locaux. Portrait.

A Nantes, la gestion des déchets est au cœur des municipales

Par Thibault Dumas (Mediacités)
Sacs Tri'Sac à l’usine de traitement des déchets Alcéa. © Thibault Dumas Sacs Tri'Sac à l’usine de traitement des déchets Alcéa. © Thibault Dumas

Près de huit Nantais sur dix utilisent Tri’Sac. Mais ce système de tri et de ramassage des déchets, quasi unique en France, fonctionne mal. Sa gestion illustre les tensions entre socialistes et écologistes au sein de la majorité sortante.

A Lille, la candidate LREM explose les dépenses de campagne

Par Alexandre Lenoir (Mediacités)
Le dépliant de campagne de Violette Spillebout a coûté 20 000 euros. © Facebook Violette Spillebout Le dépliant de campagne de Violette Spillebout a coûté 20 000 euros. © Facebook Violette Spillebout

Partie en campagne avant tout le monde, la candidate LREM Violette Spillebout ne lésine pas sur la dépense. Emprunts, dons, prêts des colistiers : elle a déjà rassemblé 178 000 euros. Plus que ses concurrents. Et davantage que le candidat le plus dépensier de 2014.

A Toulouse, la transparence divise les candidats à la municipale

Par Gael Cerez et Armelle Parion (Mediacités)
Jean-Luc Moudenc à Toulouse, le 20 septembre 2019. © Ben Art Core / Hans Lucas Jean-Luc Moudenc à Toulouse, le 20 septembre 2019. © Ben Art Core / Hans Lucas

Les principales têtes de liste aux élections municipales de mars 2020 ont été interrogées par Mediacités sur le montant et la nature de leurs revenus. Si EELV, un dissident LREM et le PS ont accepté la transparence, le sortant Jean-Luc Moudenc, soutenu par LR et LREM, le RN et Génération.s ont refusé.

Candidate à la mairie de Marseille, Samia Ghali est toujours visée par une enquête

Par et Jean-Marie Leforestier (Marsactu)
Samia Ghali en campagne avec Ségolène Royal le 23 janvier, à Marseille. © Emilio Guzman Samia Ghali en campagne avec Ségolène Royal le 23 janvier, à Marseille. © Emilio Guzman

La sénatrice des Bouches-du-Rhône a été entendue fin novembre dans le cadre d’une enquête ouverte par le parquet national financier en 2016. Celle-ci porte notamment sur les conditions de régularisation de sa piscine, promise à la démolition, et sur l’attribution de subventions régionales à deux de ses parents. 

A Grand-Quevilly, le PS espère conserver un bastion historique

Par Manuel SANSON (Le Poulpe)

Cette commune proche de Rouen (Seine-Maritime) fut le fief de Laurent Fabius. Opposition réduite à la portion congrue, accusations de clientélisme, notamment dans l’attribution de logements : enquête sur un « système »

A Paris, le rapprochement entre Belliard et Villani sème le trouble chez les Verts

Par

La tête de liste écologiste aux municipales dans la capitale a ouvert la porte à une alliance de second tour avec le candidat de La République en marche. Cédric Villani se réjouit ; les écologistes font la grimace.

A Montpellier, la campagne municipale d’EELV vole en éclats

Par Benjamin Téoule (Le D'Oc)
Clothilde Ollier et Manu Reynaud. © Montage Xavier Malafosse Clothilde Ollier et Manu Reynaud. © Montage Xavier Malafosse

À peine après avoir nommé un nouveau directeur de campagne, Clothilde Ollier a perdu l’investiture de son parti Europe Écologie-Les Verts. Elle avait pourtant été installée par son « binôme » Manu Reynaud. Comment les écolos ont-ils basculé dans un tel psychodrame ?

A Marseille, la gauche s’entredéchire avant les municipales

Par et Lisa Castelly (Marsactu)
Lors d'une réunion publique du Printemps marseillais, le 20 décembre 2019. © Compte twitter @BenoitPayan Lors d'une réunion publique du Printemps marseillais, le 20 décembre 2019. © Compte twitter @BenoitPayan

L’hypothèse d’une désignation du socialiste Benoît Payan à la tête d’une liste d’union de la gauche aux municipales a fait exploser le rassemblement, ainsi que La France insoumise locale. Retour sur des mois de tensions.

«Gilets jaunes»: vers les municipales, pour canaliser la rage

Par
img-8242

Dans les Vosges, dominées depuis des décennies par la droite, les « gilets jaunes » franchissent le pas et se lancent dans la campagne des municipales. L'hétérogénéité idéologique du mouvement continue de désarçonner les responsables politiques locaux. L'enjeu est aussi la survie du mouvement lancé il y a un an.

Municipales 2020, les enjeux

Par

Dans cinq mois, les élections municipales des 15 et 22 mars 2020 vont conduire à l'élection des maires dans plus de 30 000 communes ainsi que les président.e.s de métropoles. Une fonction avec des pouvoirs très importants. Pour ce premier scrutin national depuis l'élection d'Emmanuel Macron, c'est aussi tout le paysage politique, complètement éclaté depuis 2017, qui sera recomposé.

Tous les articles