Elections municipales 2020: notre dossier

Retrouvez tous les articles de Mediapart consacrés aux élections municipales des 15 et 22 mars 2020.

A Grenoble, l’écologiste Piolle fait face à «la primaire de la macronie»

Par
Éric Piolle avec François Ruffin à Grenoble, le 11 mars. © DR Éric Piolle avec François Ruffin à Grenoble, le 11 mars. © DR

Pour asseoir la crédibilité d’EELV comme force d’alternance, la réélection de la coalition rouge-verte grenobloise est indispensable. Éric Piolle affronte des opposants farouches mais fragmentés. Parmi eux : le socialiste Olivier Noblecourt, la macroniste Émilie Chalas et l’ancien maire de droite Alain Carignon. 

A Aubervilliers, la liste citoyenne jette ses dernières forces dans la bataille

Par Latifa Oulkhouir (Bondy Blog)
Evelyne Yonnet en porte-à-porte. © LO Evelyne Yonnet en porte-à-porte. © LO

À quelques jours du premier tour, dans cette ville de Seine-Saint-Denis, la liste citoyenne soutenue par aucun parti politique s’active pour faire mieux que les 7 % récoltés en 2014. Dernier volet de notre série.

A Morlaix, terre socialiste, la gauche part en rangs divisés

Par
À Morlaix, affichage officiel avant le premier tour des élections municipales. © MJ À Morlaix, affichage officiel avant le premier tour des élections municipales. © MJ

Morlaix est à droite depuis deux mandats municipaux. Deux listes de gauche se font face, malgré l’arrivée de nouveaux militants qui veulent refonder une union. LREM jouera les arbitres face à la maire divers droite.

A Montpellier, les habitants des quartiers populaires se désintéressent des municipales

Par Daniel Martinez (Le D'Oc)

Avant même l'épidémie de Coronavirus, les habitants du quartier populaire de « la Paillade » à Montpellier n'avaient déjà pas l'intention de participer aux prochaines élections municipales. Paroles d’habitants sur la pauvreté, le mal-logement, la dégradation du quartier et les élus qui « sont tous pareils ».

A gauche: «On a mis les sondages à la poubelle!»

Par
Le maire sortant EELV Éric Piolle, entouré des députés insoumis Clémentine Autain et François Ruffin, le 11 mars, à Grenoble. © AFP Le maire sortant EELV Éric Piolle, entouré des députés insoumis Clémentine Autain et François Ruffin, le 11 mars, à Grenoble. © AFP

Entre la dynamique des Verts, l’implantation des socialistes et la profusion de listes citoyennes, la gauche voit dans ces municipales une raison d’espérer. Mais la crise du coronavirus pourrait rebattre les cartes.

A Rouen, l’écolo Bérégovoy aux portes du pouvoir

Par Gilles Triolier (Le Poulpe)

Longtemps étouffés par la Fabiusie toute-puissante, les écologistes rouennais se rêvent aux commandes, portés par de bons sondages et la catastrophe de l’usine Lubrizol. Tacticien et fort en gueule, leur chef de file Jean-Michel Bérégovoy n’a pourtant pas partie gagnée.

A Paris, dernier jour perturbé d’une folle campagne

Des militants soutenant les candidats LREM et villanistes à Paris le 13 mars. © MJ Des militants soutenant les candidats LREM et villanistes à Paris le 13 mars. © MJ

Dans la capitale, l’équipe de la maire sortante, Anne Hidalgo, a arrêté la campagne pour se concentrer sur l’organisation du vote et la fermeture des établissements scolaires. Les opposants, eux, arpentent une dernière fois les marchés. 

Elus à plein-temps et payés par Pôle emploi

À Angoulême, Xavier Bonnefont est un « maire de proximité à plein-temps ». © Twitter / @XavierBonnefont À Angoulême, Xavier Bonnefont est un « maire de proximité à plein-temps ». © Twitter / @XavierBonnefont

Le maire d’Angoulême, Xavier Bonnefont, et le maire de Bordeaux, Nicolas Florian, ont tous les deux touché des allocations-chômage alors qu’ils occupaient des responsabilités politiques locales de premier plan. Bien que légal, ce cumul pose question.

A Paris, le clan sarkozyste se réunit autour de Dati

Par
Rachida Dati et Nicolas Sarkozy © AFP Rachida Dati et Nicolas Sarkozy © AFP

L’ancien chef de l’État, officiellement retiré de la vie politique et multi-mis en examen, est venu soutenir la candidate LR pour son dernier meeting parisien. Face à un public conquis, il l’a intronisée comme sa fidèle héritière.

Municipales: des villes secouées par les affaires

Par

On parle souvent des « affaires » au niveau national. Mais elles minent la confiance dans la politique à tous les échelons. Et notamment au niveau municipal. Mediapart s’est penché sur plusieurs villes où la campagne électorale est marquée par des soupçons de corruption, d’emprise mafieuse, des plaintes pour violences sexuelles ou des accusations de sexisme.

Municipales: au fil de la campagne

Par
 © Mediapart © Mediapart

Pour les élections municipales de mars, Mediapart vous propose de suivre la campagne grâce à nos partenaires indépendants Médiacités (à Toulouse, Lille, Nantes et Lyon), Marsactu (à Marseille), le Bondy Blog (en Seine-Saint-Denis), Guyaweb (en Guyane), Le D’Oc (à Montpellier) et Le Poulpe (en Normandie).

A Monnières, près de Nantes, une leçon de démocratie participative

Par Antony Torzec (Mediacités)
Benoît Couteau, le maire de Monnières en Loire-Atlantique, devant la mairie du village. © Antony Torzec Benoît Couteau, le maire de Monnières en Loire-Atlantique, devant la mairie du village. © Antony Torzec

Dans le vignoble nantais, il existe une commune dont les méthodes ont largement de quoi inspirer. Bienvenue à Monnières, 2 200 habitants, pionnière d’une autre façon de faire de la politique locale.

La démocratie radicale et communale de Murray Bookchin

Par et
illustr

Peut-on aujourd’hui s’inspirer du « municipalisme libertaire » de l’anarchiste états-unien ? Face aux faillites de l’État, tout le pouvoir doit-il revenir aux assemblées générales communalistes ou à une structure étatique renouvelée ? Débat vidéo entre Pinar Selek et Aurélien Bernier.

A Aix-en-Provence, l’étrange parcours du candidat EELV

Par Clément Pouré et Xavier Monnier
capture-d-e-cran-2020-03-09-a-14-23-32

Désigné par les militants du parti écologiste, Dominique Sassoon est suppléant d’une députée LREM. Un parti qu’il a quitté quand il a échoué à obtenir l’investiture pour les élections municipales. Sa proximité avec la sortante LR Maryse Joissains suscite aussi des interrogations.

A Saint-Denis, le PCF est en sursis

Par
 © AFP © AFP

À bout de souffle, l’équipe sortante de la plus grande ville « rouge » de France est concurrencée par le PS, qui laboure le terrain depuis dix ans. Et, pour la première fois, par une tête de liste insoumise émancipée de la tutelle communiste.

Se loger à Groix: l’impossibilité d’une île

Par
Erwan Leclerq, maraîcher depuis trois ans à Groix. © MG Erwan Leclerq, maraîcher depuis trois ans à Groix. © MG

Le collectif Ressac, à Groix dans le Morbihan, l’affirme : sur leur île, « le logement n’est pas secondaire ». Nouveaux venus ou nés à Groix, ils interpellent les candidats à l’élection municipale : comment habiter les lieux durablement, rêver de vivre différemment et ne pas aggraver le fossé entre touristes et insulaires ?

A Bordeaux, Philippe Poutou veut sortir «la lutte des classes» de l’usine

Par Jérémy Jeantet
Philippe Poutou devant le tribunal de Bordeaux, le 27 janvier, lors d'une mobilisation en soutien à des opposants à la réforme des retraites. © Valentino BELLONI / Hans Lucas Philippe Poutou devant le tribunal de Bordeaux, le 27 janvier, lors d'une mobilisation en soutien à des opposants à la réforme des retraites. © Valentino BELLONI / Hans Lucas

À la tête d’une liste rassemblant militants du NPA, de La France insoumise, syndicalistes, associatifs et « gilets jaunes », l’ancien candidat à l’élection présidentielle bouscule la campagne bordelaise et défend un « anticapitalisme municipal ».

«Listes communautaires»: pour le ministère de l’intérieur, un mirage gagnant

Par
« Agir pour ne plus subir » dépose sa liste à la préfecture de Nanterre (Hauts-de-Seine), le 26 février. © Page Facebook UDMF Nanterre 2020 « Agir pour ne plus subir » dépose sa liste à la préfecture de Nanterre (Hauts-de-Seine), le 26 février. © Page Facebook UDMF Nanterre 2020

Sans aller jusqu’à interdire les « listes communautaires » aux élections municipales, le gouvernement estime devoir agir. Il jette l’opprobre sur une dizaine de listes, sans aucune transparence sur ses critères.

Dans son Havre de gauche, Edouard Philippe a un problème avec sa droite

Par
Les militants distribuent le programme d’Édouard Philippe. © ES Les militants distribuent le programme d’Édouard Philippe. © ES

La mobilisation sociale peut-elle se transformer en sanction politique ? Au Havre, où le premier ministre est candidat à sa réélection, la gauche veut remobiliser l’électorat qui avait déserté les urnes en 2014. Mais pour Édouard Philippe, le plus grand risque vient de sa base.

A Forcalquier, la campagne à l’ombre de Christophe Castaner

Par
Près du centre ancien. © RC Près du centre ancien. © RC

Dans la ville où le ministre de l’intérieur a été maire de 2001 à 2017, aucun candidat ne porte les couleurs de LREM ni ne revendique son héritage. Un legs contesté à la fois sur la gouvernance, jugée autoritaire, et sur le fond.

Municipales: comment l’engagement politique se vit dans les quartiers populaires

Par Ilyes Ramdani (Bondy blog)
quartiers-direct-05-illustr1

Très peu d’habitants des quartiers populaires se retrouvent dans l’offre politique traditionnelle. Certains ont choisi de s’engager, mais hors des partis. Témoignages et analyses dans notre émission « Quartiers direct », en partenariat avec le Bondy Blog. 

A Villepinte, le RN suspend son candidat négationniste et complotiste

Par
Compte VK d'Alain Mondino. © Capture d'écran Compte VK d'Alain Mondino. © Capture d'écran

La tête de liste aux municipales dans cette commune de Seine-Saint-Denis, Alain Mondino, qui partageait sur différents réseaux sociaux des messages négationnistes et ouvertement racistes, a été suspendu mercredi de toutes ses fonctions par le Rassemblement national, à la suite de la publication de notre article.

Antisémitisme, «grand remplacement»... l’embarrassant candidat du RN à Villepinte

Par

Tête de liste aux municipales dans cette commune de Seine-Saint-Denis, Alain Mondino relaie sur différents réseaux sociaux des messages négationnistes et ouvertement racistes. Il plaide la maladresse.

A Montpellier, le collectif Nous Sommes bouscule la campagne

Par Cécile Hautefeuille (Le D'Oc)
Le collectif Nous sommes en campagne à Montpellier. © David Richard Le collectif Nous sommes en campagne à Montpellier. © David Richard

Le mouvement qui assume le soutien de La France insoumise espère créer la surprise en s’emparant de la mairie de Montpellier, en annonçant vouloir « tourner la page du système Frêche » et incarner la rupture. Sans fermer la porte aux discussions en coulisses.

Dans les anciens ports négriers, la politique mémorielle balbutie

Par
Une vue aérienne du Havre en 2009. © Reuters Une vue aérienne du Havre en 2009. © Reuters

Bordeaux, La Rochelle et Le Havre ont, dans le sillage de Nantes, tiré leurs richesses du commerce triangulaire. Dans ces villes, ce passé reste encore largement occulté et les élus comme la plupart des candidats aux municipales semblent peu enclins à raviver cette douloureuse mémoire.

En Corse, les nationalistes se divisent pour moins régner

Par
Jean-Guy Talamoni, Gilles Simeoni et Jean-Christophe Angelini. © Reuters Jean-Guy Talamoni, Gilles Simeoni et Jean-Christophe Angelini. © Reuters

Après avoir enchaîné les succès électoraux, les nationalistes corses s’attendent à subir un revers aux municipales, où ils partent divisés. Ce mouvement n’a jamais réussi à faire sa mue. Et pourrait finir par disparaître sous sa forme institutionnelle, rongé par ses vieux démons.

A Paris, Anne Hidalgo redoute «l’effet Jospin»

Par
Anne Hidalgo sur la scène de l'Élysée-Montmartre, le 26 février. © AFP Anne Hidalgo sur la scène de l'Élysée-Montmartre, le 26 février. © AFP

La maire sortante est favorite. Mais ses soutiens craignent une démobilisation de l’électorat et veulent marquer davantage le clivage politique dans cette campagne municipale, jusqu’ici accaparée par les vicissitudes de La République en marche.

Métropoles et «intercos»: les lacunes de la démocratie locale

Par et
 © Mediapart © Mediapart

À l’échelle communale, la distance entre les citoyens et leurs élus est censée être la plus réduite. Pourtant, ce pouvoir local converge dans des instances intercommunales, dont les visages et les tractations sont moins connus des électeurs. 

A Calais, Natacha Bouchart fait des migrants une rente politique

Par Morgan Railane (Médiacités)
Natacha Bouchart vise un troisième mandat de maire de Calais aux municipales de 2020. © MR Natacha Bouchart vise un troisième mandat de maire de Calais aux municipales de 2020. © MR

La maire LR postule à un troisième mandat à la tête de la première ville du Pas-de-Calais. Favorite face à un RN divisé et à une gauche en reconstruction, elle a réussi à transformer la présence de migrants en atout politique… et en plantureuses subventions.

Municipales: à Rennes, Nathalie Appéré entre le marteau et l’enclume

Par
La maire de Rennes Nathalie Appéré dans son bureau, en novembre dernier. © Damien Mayer / AFP La maire de Rennes Nathalie Appéré dans son bureau, en novembre dernier. © Damien Mayer / AFP

La maire sortante voit son leadership fragilisé. Le socialisme municipal, qui régnait sur la capitale bretonne depuis quarante ans, se trouve pris en étau entre la poussée des écologistes et La République en marche.

A Marseille, des campagnes municipales sous pression sociale

Par Jean-Marie Leforestier (Marsactu)
Une grande banderole a été déployée sur l'ancien couvent squatté, situé en face du conseil départemental. © Lisa Castelly/Marsactu Une grande banderole a été déployée sur l'ancien couvent squatté, situé en face du conseil départemental. © Lisa Castelly/Marsactu

La réforme des retraites et les tensions sociales liées à la fin de mandat de Jean-Claude Gaudin entraînent des incidents de campagne réguliers, auxquels doivent faire face les candidats LR et LREM, mais avec lesquels ils savent aussi jouer.

 

A Dunkerque, le succès des bus gratuits écrase la campagne municipale

Par
Patrice Vergriete avec Anne Hidalgo, place Jean-Bart à Dunkerque, le 30 octobre 2018. © AFP/Philippe Huguen Patrice Vergriete avec Anne Hidalgo, place Jean-Bart à Dunkerque, le 30 octobre 2018. © AFP/Philippe Huguen

Le maire sortant de Dunkerque espère capitaliser sur le succès des bus gratuits qui ont redonné de leur « fierté » aux habitants. Ses adversaires le décrivent en « macroniste » muet sur les grandes batailles nationales, à commencer par les retraites.

A Grenoble, le maire EELV est salué sur l’écologie, mais critiqué sur sa gouvernance

Par
Éric Piolle, maire de Grenoble. © Reuters Éric Piolle, maire de Grenoble. © Reuters

Dans la seule grande ville « rouge-verte » du pays, le bilan de la mairie sortante ne manque pas de marqueurs écologistes. Son action sociale est davantage mise en cause, et de nombreux militants déplorent des pratiques en contradiction avec les promesses d’implication citoyenne.

A Stiring-Wendel, droite et extrême droite se disputent «les enfants du charbon»

Par
La place centrale de Stiring-Wendel. © LD La place centrale de Stiring-Wendel. © LD

Fort de scores impressionnants dans cette commune meurtrie par la fermeture des mines, le Rassemblement national présente pour la première fois un candidat dans cette petite ville de Moselle où la droite a longtemps régné en maître. Reportage à Stiring-Wendel, frontalière de l’Allemagne.

A Lunel, le RN rêve de l’emporter face à une droite affaiblie

Par Daniel Martinez et Benjamin Téoule (Le D'Oc)
La mairie de Lunel. © Le D'Oc La mairie de Lunel. © Le D'Oc

Dans l’Hérault, Lunel, particulièrement touchée par la pauvreté et le chômage, pourrait passer entre les mains du Rassemblement national, dans un contexte de division à droite et à gauche, et face à un sortant en poste depuis 2001.

A Aubervilliers, l’alliance entre citoyens et insoumis échoue

Par Latifa Oulkhouir (Bondy Blog)
La tête de liste citoyenne Zishan Butt, au centre. © Latifa Oulkhouir / Bondy Blog La tête de liste citoyenne Zishan Butt, au centre. © Latifa Oulkhouir / Bondy Blog

Dans cette ville de Seine-Saint-Denis, le collectif citoyen « 100 % Auber » fait désormais cavalier seul et La France insoumise a rallié la liste communiste de la maire sortante. En cause : des « désaccords de fond » et le choix de l’union de la gauche.

France insoumise: accords et désaccords en Seine-Saint-Denis

Par
 © PG © PG

Dans plusieurs villes du 93, le mouvement de Jean-Luc Mélenchon a choisi de fusionner dès le premier tour des élections municipales avec le PCF. Des unions critiquées par les insoumis présents sur des listes citoyennes concurrentes, qui y voient des manœuvres politiciennes.

Avec les municipales, la surenchère sur la vidéosurveillance repart

Par Maxime Fayolle, avec Emmanuel Riondé (Mediacités)
Carte: Mediacités Source: La gazette des communes Carte: Mediacités Source: La gazette des communes

Vingt-cinq ans après sa légalisation, la vidéosurveillance s’est généralisée, des grandes villes aux plus petits villages. C’est le constat d’une enquête menée par Mediacités sur plus de 200 communes. Des nouvelles technologies, inquiétantes, font leur apparition.

A Paris, une campagne déboussolée, Agnès Buzyn désignée

Par
Lancement de campagne d'Agnés Buzyn avec Stéphane Guerini (LREM), le 16 février © Geoffray van der Hasselt/AFP Lancement de campagne d'Agnés Buzyn avec Stéphane Guerini (LREM), le 16 février © Geoffray van der Hasselt/AFP

Avant la désignation d’Agnès Buzyn, effective le 16 février, pour remplacer Benjamin Griveaux, sur les marchés de la capitale, les militants de tous bords veulent se concentrer sur le fond, tout comme les citoyens qui les interpellent.

Benjamin Griveaux renonce à sa candidature à la mairie de Paris

Par et
Benjamin Griveaux. © AFP Benjamin Griveaux. © AFP

Le candidat de LREM a renoncé à se présenter à la mairie après la publication de vidéos privées à caractère sexuel. « Il n’était plus en capacité de faire campagne », explique-t-on au sein du parti présidentiel.

Droits des femmes: le PS débranche sa tête de liste à Strasbourg

Par
Mathieu Cahn et Catherine Trautmann à Strasbourg le 5 février © FREDERICK FLORIN / AFP Mathieu Cahn et Catherine Trautmann à Strasbourg le 5 février © FREDERICK FLORIN / AFP

L’adjoint au maire Mathieu Cahn a été rétrogradé, à la surprise générale, de la liste socialiste pour les élections municipales, désormais menée par Catherine Trautmann. Selon nos informations, contrairement à la version délivrée jusque-là, c’est le national qui a pris la décision, et en raison de ses « valeurs féministes ».

A Tarbes, le maire ne sera jugé qu’au lendemain des municipales

Par
Gérard Trémège lors de la présentation de sa liste, en octobre 2019. © Twitter / @GerardTremege Gérard Trémège lors de la présentation de sa liste, en octobre 2019. © Twitter / @GerardTremege

Mis en cause dans plusieurs affaires, Gérard Trémège est renvoyé devant le tribunal correctionnel pour « travail dissimulé ». Son procès se tiendra après les municipales, alors que l’enquête est bouclée depuis 2018.

Dans l’Essonne, un «système mafieux» surgit à la veille des municipales

Par
Les voitures de Mathieu Hillaire ont été incendiées. © DR Les voitures de Mathieu Hillaire ont été incendiées. © DR

Un opposant de gauche dont la maison est incendiée ; un autre, centriste, dont le portail explose ; deux maires par intérim qui jettent l’éponge ; un député de droite qui se représente pour la quatrième fois ; et des centaines de milliers d’euros de factures douteuses. Bienvenue à Étampes, commune de l’Essonne, où le climat de peur s’accentue à quelques semaines des élections.

Municipales: les macronistes brouillent les cartes pour atténuer la bérézina

Par
 © AFP © AFP

Pour la deuxième fois en une semaine, le Conseil d’État a sévèrement recadré le gouvernement en suspendant la « circulaire Castaner » qui avantageait un peu trop la majorité. Le ministre de l’intérieur a finalement revu sa copie et livré une nouvelle circulaire, mardi 4 février. Quoi qu’il en soit, les résultats des élections municipales des 15 et 22 mars s’annoncent illisibles.

A Lyon, les écologistes défient Gérard Collomb

Par Mathieu Périsse (Mediacités)
De gauche à droite : Grégory Doucet, candidat EELV à Lyon, Bruno Bernard, tête de liste pour les métropolitaines, et Béatrice Vessiller, cheffe de file des écologistes à Villeurbanne. © Mathieu Périsse De gauche à droite : Grégory Doucet, candidat EELV à Lyon, Bruno Bernard, tête de liste pour les métropolitaines, et Béatrice Vessiller, cheffe de file des écologistes à Villeurbanne. © Mathieu Périsse

Dans le Grand Lyon, les écologistes abordent les élections municipales et métropolitaines avec le vent dans le dos. Ils espèrent bénéficier de leur stratégie d’autonomie, de l’urgence environnementale et de la dislocation du système Collomb.

Rémi Lefebvre: «Ces élections municipales sont un trompe-l’œil démocratique»

Par
Rémi Lefebvre dans le studio de Mediapart, en 2019. © Mediapart Rémi Lefebvre dans le studio de Mediapart, en 2019. © Mediapart

De la commune à la région, le pouvoir s’éloigne des citoyens et se concentre dans les mains de quelques édiles. Entretien avec le politiste Rémi Lefebvre, pour mieux cerner les failles démocratiques du système de pouvoir local en France.

A Romorantin, «le maire, on l’appelle Louis XIV»

Par Nassira El Moaddem
Le centre-ville, calme, de Romorantin © Nassira El Moaddem Le centre-ville, calme, de Romorantin © Nassira El Moaddem

Dans la sous-préfecture du Loir-et-Cher, le maire sortant, Jeanny Lorgeoux, espère rempiler pour un septième mandat en recyclant les mêmes recettes. Dans la ville, en souffrance depuis la fermeture des usines Matra, de nombreux habitants rêvent d'un changement.

En Guyane, LREM rêve d’un exploit

Par Philippine Orefice (Guyaweb)
Lénaïck Adam © Jody Amiet / Guyaweb Lénaïck Adam © Jody Amiet / Guyaweb

En investissant le député guyanais Lénaïck Adam, candidat à Saint-Laurent-du-Maroni, le parti présidentiel espère s’implanter dans un territoire où il est largement absent. À un mois et demi des élections municipales, le parti a aussi annoncé son soutien à quatre maires sortants.

Municipales: à Perpignan, la gauche espère barrer la route au Rassemblement national

Par
Louis Aliot présente ses vœux à la presse dans son QG de campagne à Perpignan, le 3 janvier. © Jc Milhet / Hans Lucas Louis Aliot présente ses vœux à la presse dans son QG de campagne à Perpignan, le 3 janvier. © Jc Milhet / Hans Lucas

Face à la victoire annoncée du député RN Louis Aliot, favorisée par un essoufflement de la droite aux manettes depuis des décennies dans une ville gangrenée par la pauvreté et le clientélisme, la gauche compte créer la surprise.

Candidat au Havre, Edouard Philippe anticipe «une campagne difficile»

Par
Le premier ministre a lancé sa campagne au Havre, vendredi 31 janvier, comme tête de liste. © AFP Le premier ministre a lancé sa campagne au Havre, vendredi 31 janvier, comme tête de liste. © AFP

Le premier ministre a lancé sa campagne au Havre, vendredi 31 janvier, au son des cornes de brume. Malgré la contestation sociale, il a décidé de mener la bataille des municipales en tête de liste, sa seule chance de conserver la ville.

Usul. Qui s’intéresse vraiment aux municipales?

Par Usul et Rémi Liechti
 © Capture d'écran Twitter/ Paul Midy © Capture d'écran Twitter/ Paul Midy

Ces dernier mois, la campagne des élections n’a été qu’une timide toile de fond. Les 15 et 22 mars, chacun ira voter mollement pour quelques pistes cyclables de plus ou de moins, en attendant la prochaine échéance sérieuse.

Dans l’Est parisien, Dati s’essaie au sarkozysme municipal

Par

Convaincue que la droite, qui a toujours délaissé l’Est parisien, possède dans ces quartiers populaires de la capitale des réserves d’électeurs, Rachida Dati a entrepris de les séduire. Comme mercredi dans le XIXe arrondissement.

A Tours, la gauche joue l’union contre une droite morcelée

Par

Dans la plus grande ville de la région Centre, les partis de gauche et écologistes, avec des citoyens non encartés, se sont regroupés pour tenter de reprendre la mairie à la droite. Ce rassemblement n’aurait jamais vu le jour sans un long travail de politisation citoyenne.

A Biarritz, les ministres renoncent dans une ville en souffrance

Par Jérémy Jeantet

Deux membres du gouvernement, Didier Guillaume et Jean-Baptiste Lemoyne, espéraient être candidats aux municipales à Biarritz, sur deux listes différentes. Ils ont dû renoncer, à la demande de l’Élysée. La ville, endettée et à la population vieillissante, a d’autres priorités qu’un duel fratricide.

Municipales: LREM soutient des anciens proches de la Manif pour tous

Par
Patrick Ollier, soutenu par LREM à Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine). © Reuters Patrick Ollier, soutenu par LREM à Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine). © Reuters

Sous prétexte de vouloir élargir la majorité, La République en marche soutient des maires sortants, issus de la droite, qui se sont ardemment opposés au mariage entre personnes de même sexe ou ont censuré des campagnes de prévention mettant en scène des couples homosexuels.

A Rouen, LREM mise sur un chef d’entreprise omniprésent

Par Manuel Sanson (Le Poulpe)
Jean-Louis Louvel. © Le Poulpe Jean-Louis Louvel. © Le Poulpe

À Rouen, LREM, le MoDem, les centristes et LR se retrouvent derrière la candidature d’un chef d’entreprise. Il a fait fortune dans la palette de bois et possède également le journal et le club de rugby locaux. Portrait.

A Nantes, la gestion des déchets est au cœur des municipales

Par Thibault Dumas (Mediacités)
Sacs Tri'Sac à l’usine de traitement des déchets Alcéa. © Thibault Dumas Sacs Tri'Sac à l’usine de traitement des déchets Alcéa. © Thibault Dumas

Près de huit Nantais sur dix utilisent Tri’Sac. Mais ce système de tri et de ramassage des déchets, quasi unique en France, fonctionne mal. Sa gestion illustre les tensions entre socialistes et écologistes au sein de la majorité sortante.

A Lille, la candidate LREM explose les dépenses de campagne

Par Alexandre Lenoir (Mediacités)
Le dépliant de campagne de Violette Spillebout a coûté 20 000 euros. © Facebook Violette Spillebout Le dépliant de campagne de Violette Spillebout a coûté 20 000 euros. © Facebook Violette Spillebout

Partie en campagne avant tout le monde, la candidate LREM Violette Spillebout ne lésine pas sur la dépense. Emprunts, dons, prêts des colistiers : elle a déjà rassemblé 178 000 euros. Plus que ses concurrents. Et davantage que le candidat le plus dépensier de 2014.

A Toulouse, la transparence divise les candidats à la municipale

Par Gael Cerez et Armelle Parion (Mediacités)
Jean-Luc Moudenc à Toulouse, le 20 septembre 2019. © Ben Art Core / Hans Lucas Jean-Luc Moudenc à Toulouse, le 20 septembre 2019. © Ben Art Core / Hans Lucas

Les principales têtes de liste aux élections municipales de mars 2020 ont été interrogées par Mediacités sur le montant et la nature de leurs revenus. Si EELV, un dissident LREM et le PS ont accepté la transparence, le sortant Jean-Luc Moudenc, soutenu par LR et LREM, le RN et Génération.s ont refusé.

Candidate à la mairie de Marseille, Samia Ghali est toujours visée par une enquête

Par et Jean-Marie Leforestier (Marsactu)
Samia Ghali en campagne avec Ségolène Royal le 23 janvier, à Marseille. © Emilio Guzman Samia Ghali en campagne avec Ségolène Royal le 23 janvier, à Marseille. © Emilio Guzman

La sénatrice des Bouches-du-Rhône a été entendue fin novembre dans le cadre d’une enquête ouverte par le parquet national financier en 2016. Celle-ci porte notamment sur les conditions de régularisation de sa piscine, promise à la démolition, et sur l’attribution de subventions régionales à deux de ses parents. 

A Grand-Quevilly, le PS espère conserver un bastion historique

Par Manuel SANSON (Le Poulpe)

Cette commune proche de Rouen (Seine-Maritime) fut le fief de Laurent Fabius. Opposition réduite à la portion congrue, accusations de clientélisme, notamment dans l’attribution de logements : enquête sur un « système »

A Paris, le rapprochement entre Belliard et Villani sème le trouble chez les Verts

Par

La tête de liste écologiste aux municipales dans la capitale a ouvert la porte à une alliance de second tour avec le candidat de La République en marche. Cédric Villani se réjouit ; les écologistes font la grimace.

A Montpellier, la campagne municipale d’EELV vole en éclats

Par Benjamin Téoule (Le D'Oc)
Clothilde Ollier et Manu Reynaud. © Montage Xavier Malafosse Clothilde Ollier et Manu Reynaud. © Montage Xavier Malafosse

À peine après avoir nommé un nouveau directeur de campagne, Clothilde Ollier a perdu l’investiture de son parti Europe Écologie-Les Verts. Elle avait pourtant été installée par son « binôme » Manu Reynaud. Comment les écolos ont-ils basculé dans un tel psychodrame ?

A Marseille, la gauche s’entredéchire avant les municipales

Par et Lisa Castelly (Marsactu)
Lors d'une réunion publique du Printemps marseillais, le 20 décembre 2019. © Compte twitter @BenoitPayan Lors d'une réunion publique du Printemps marseillais, le 20 décembre 2019. © Compte twitter @BenoitPayan

L’hypothèse d’une désignation du socialiste Benoît Payan à la tête d’une liste d’union de la gauche aux municipales a fait exploser le rassemblement, ainsi que La France insoumise locale. Retour sur des mois de tensions.

«Gilets jaunes»: vers les municipales, pour canaliser la rage

Par
img-8242

Dans les Vosges, dominées depuis des décennies par la droite, les « gilets jaunes » franchissent le pas et se lancent dans la campagne des municipales. L'hétérogénéité idéologique du mouvement continue de désarçonner les responsables politiques locaux. L'enjeu est aussi la survie du mouvement lancé il y a un an.

Municipales 2020, les enjeux

Par

Dans cinq mois, les élections municipales des 15 et 22 mars 2020 vont conduire à l'élection des maires dans plus de 30 000 communes ainsi que les président.e.s de métropoles. Une fonction avec des pouvoirs très importants. Pour ce premier scrutin national depuis l'élection d'Emmanuel Macron, c'est aussi tout le paysage politique, complètement éclaté depuis 2017, qui sera recomposé.

Tous les articles