« Rafale Papers » : l’intermédiaire de Dassault s’est offert un haut gradé indien

Par

Sushen Gupta, l’intermédiaire qui a touché des millions pour aider Dassault à vendre 36 Rafale à l’Inde, a rémunéré un ancien haut gradé de l’armée indienne, ainsi que sa fille via des sociétés offshore, sous couvert de prestations et de factures douteuses. Les intéressés répondent que tout était légal.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’homme de l’ombre de Dassault était très influent. Et il a été très bien rémunéré. Sushen Gupta, l’intermédiaire qui a aidé la France à vendre 36 Rafale à l’Inde pour 7,8 milliards d’euros, notamment en obtenant des informations confidentielles du ministère indien de la défense, a reçu des millions d’euros de commissions de Dassault et Thales, comme l’a dévoilé Mediapart grâce aux « Rafale Papers ».