Notre dossier sur la guerre au Yémen

Ce qui a démarré comme une guerre civile en 2014 s'est transformé en conflit international avec l'intervention en 2015 d'une coalition emmenée par l'Arabie saoudite, accusée de provoquer « la pire crise humanitaire du XXIe siècle ». Les pays occidentaux, la France en particulier, sont également montrés du doigt en raison de leurs ventes d'armes aux pays du Golfe persique.

Yémen: quatre années d’une guerre sans héros

Par

Le 26 mars marque le quatrième anniversaire de l’intervention saoudienne au Yémen, transformant une guerre civile en conflit international. Aujourd’hui, la crise humanitaire ne fait qu’empirer, mais des signaux indiquent que 2019 pourrait enfin voir un cessez-le-feu durable s’installer.

Guerre au Yémen: la France au chevet de la marine saoudienne

Par Eva Thiébaud Et Thomas Clerget
yemen26mars

Derrière les ventes d’armes, se cache souvent la maintenance. Depuis 2014, l’entreprise publique française Naval Group assure la rénovation de navires de guerre saoudiens, alors que la marine du royaume a établi un blocus autour du Yémen.

Malgré la guerre au Yémen, la France continue de former l’armée saoudienne

Par Jacques Massey
Mohammed ben Salmane et Emmanuel Macron, le 10 avril 2018, à Paris. © Reuters Mohammed ben Salmane et Emmanuel Macron, le 10 avril 2018, à Paris. © Reuters

Les autorités françaises restent totalement mobilisées au côté du régime saoudien dans sa guerre au Yémen, malgré des efforts permanents pour dissimuler les conditions concrètes d’un soutien qui se manifeste au-delà des seules ventes d’armes. Revue de détail de ce jeu trouble.

En plein conflit au Yémen, la France cherche à vendre des navires de guerre à l’Arabie saoudite

Par Thomas Clerget et Eva Thiébaud

Depuis l’affaire Khashoggi, le gouvernement français paraît gêné dans ses déclarations publiques ; mais en coulisses, cela ne l’empêche pas de continuer à faire le forcing pour vendre au régime saoudien des armes susceptibles de servir dans la guerre au Yémen.

Ecrire, pour «détruire le mur d’indifférence qui entoure le Yémen»

Par Laurent Bonnefoy (En Attendant Nadeau)

Moins que la guerre du Yémen, ce sont les voix du Yémen qui demeurent cachées ou oubliées. Ainsi l’entreprise de traduction depuis l’arabe de textes d’intellectuels yéménites portée par l’anthropologue Franck Mermier est-elle salutaire.

Le Drian ment (de nouveau) et veut se débarrasser du moratoire allemand

Par

Alors que le gouvernement français fait tout pour convaincre Angela Merkel de mettre fin à l’embargo allemand sur les ventes d’armes à l’Arabie saoudite, le ministre des affaires étrangères explique que Paris ne vend rien à l’aviation saoudienne, ce qui est faux. Mediapart en apporte la preuve.

Mince espoir de désescalade au Yémen

Par

La signature d'un accord entre les parties belligérantes de la guerre au Yémen est certes fragile, mais l'affaiblissement de l'Arabie saoudite à la suite de l'affaire Khashoggi et la réaction des sénateurs américains ont ouvert une fenêtre d'espoir. La France, si elle le souhaitait, pourrait également s'impliquer dans la paix.

Ventes d’armes: la France refuse toujours la transparence

Par
Quelques exemples des armes livrées à l'Arabie saoudite et aux EAU ces dernières années. Quelques exemples des armes livrées à l'Arabie saoudite et aux EAU ces dernières années.

Le gouvernement français a toujours pris la peine de dissimuler les armements exportés à l’étranger par des entreprises tricolores. Alors que des gros clients de la France mènent une guerre cruelle au Yémen, nous avons cherché à savoir s’ils avaient recours à des armes françaises.

De la corruption à la guerre au Yémen, l’histoire secrète des chars français

Par
Un char Leclerc vendu aux Émirats arabes unis par la France. © Nexter Un char Leclerc vendu aux Émirats arabes unis par la France. © Nexter

Des documents obtenus par Wikileaks et partagés avec Mediapart, Der Spiegel et La Repubblica lèvent le voile sur un secret d’État : la corruption cachée derrière la vente de chars français aux Émirats arabes unis. Ce sont les mêmes chars qui sévissent aujourd’hui dans la guerre au Yémen, à l’origine de la pire crise humanitaire du monde, selon l’ONU.

Quatre années de guerre ont renvoyé le Yémen 100 ans en arrière

Par
Enterrement d'un enfant victime, avec plusieurs dizaines de ses camarades, d'une frappe aérienne de la coalition saoudienne, début septembre 2018. © Reuters Enterrement d'un enfant victime, avec plusieurs dizaines de ses camarades, d'une frappe aérienne de la coalition saoudienne, début septembre 2018. © Reuters

Plusieurs ONG ont récemment alerté sur le risque de famine au Yémen. Même si cet alarmisme est contesté,  les quatre années de guerre ont réduit le pays presque à néant. Depuis le mois de juin 2018, le nombre de victimes civiles dans le conflit a drastiquement progressé.

Pourquoi le choléra n’est toujours pas éradiqué

Par
Un réfugié rohingya reçoit un vaccin oral contre le choléra, au Bangladesh, le 17 octobre 2017. © Reuters Un réfugié rohingya reçoit un vaccin oral contre le choléra, au Bangladesh, le 17 octobre 2017. © Reuters

Le retour de la maladie en Algérie rappelle que même les pays dotés d’infrastructures solides ne sont pas à l’abri de cas dits « importés ». Le choléra tue surtout dans les pays pauvres comme Haïti, ou en guerre comme le Yémen. Si plusieurs avancées scientifiques ravivent l’espoir, la bataille est aussi politique.

Yémen: face aux possibles crimes de guerre de la coalition, Paris se tait

Par
Un homme devant les dégâts causés par un bombardement à Amran, Yémen, le 25 juin 2018. © Reuters Un homme devant les dégâts causés par un bombardement à Amran, Yémen, le 25 juin 2018. © Reuters

Le très lourd bilan humanitaire des frappes de la coalition intervenant au Yémen sous commandement saoudien, documenté par un rapport de l’ONU publié le 28 août, cause de vifs débats chez certains alliés de Riyad – dont les Américains –, mais guère en France.

L’Elysée organise une conférence humanitaire sur le Yémen. Pour quoi faire?

Par
Un reportage au Yémen de SKY News Arabia montre des soldats des Emirats arabes unis avec leurs chars Leclerc. © SKY News Arabia Un reportage au Yémen de SKY News Arabia montre des soldats des Emirats arabes unis avec leurs chars Leclerc. © SKY News Arabia

Emmanuel Macron est très fier d’avoir obtenu de l’Arabie saoudite la tenue d’une réunion à Paris pour faciliter l’accès humanitaire au Yémen. Pourtant, la France continue d’être impliquée indirectement dans le conflit.

Arabie saoudite: la problématique visite de MBS en France

Par
Emmanuel Macron reçu par le prince hériter Mohammed ben Salmane lors de son escale à Riyad, en novembre 2017 © SPA Emmanuel Macron reçu par le prince hériter Mohammed ben Salmane lors de son escale à Riyad, en novembre 2017 © SPA

Officiellement, l’Élysée ne veut parler que de « partenariat technologique » lors de la visite du prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane en France du 8 au 10 avril. Officieusement, l’exécutif est sous pression pour ses ventes d’armes au Royaume, qui alimentent le conflit au Yémen.

Le Yémen, l’autre espoir du printemps arabe

Par

À côté de la Tunisie, et malgré la violence récurrente et les menaces séparatistes, le processus politique en cours au Yémen se poursuit tant bien que mal, et même avec une certaine réussite.

Yémen: deux ONG mettent en cause la légalité des ventes d’armes de la France

Par Warda Mohamed

Dans la nuit du 25 au 26 mars 2015, une coalition dirigée par l’Arabie saoudite lançait une offensive au Yémen qui se poursuit actuellement, faisant plus de 10 000 morts civils d’après les derniers chiffres connus. Une étude juridique, rendue publique le 20 mars par les ONG Amnesty International et ACAT, interroge la légalité des transferts d’armes de la France dans le cadre de ce conflit.

Les enfants du Yémen racontent la guerre

Par
Vidéo dans l'article Vidéo dans l'article

C’est un document rare car très peu d’images montrent la violence de la guerre au Yémen. Rare aussi car ce sont des enfants qui racontent. Ce document, France 2 le diffusera le jeudi 8 février à partir de 21 heures dans l'émission « Envoyé spécial ». La Yéménite Khadija al-Salami explique son parti pris de réalisation lors du tournage.

Le calvaire des enfants yéménites se poursuit

Par
Une femme près de sa fille de cinq ans dans un centre de traitement de Sanaa, le 22 novembre 2017. © REUTERS/Khaled Abdullah Une femme près de sa fille de cinq ans dans un centre de traitement de Sanaa, le 22 novembre 2017. © REUTERS/Khaled Abdullah

Menacé de famine, le Yémen reste l’un des « pires endroits sur la planète pour les enfants », estime l’Unicef, qui dresse un bilan effroyable des souffrances causées par une guerre sans issue. L’Arabie saoudite bénéficie toujours d’une totale impunité.

Les eurodéputés pour un embargo des ventes d’armes à l’Arabie saoudite

Par

Le parlement européen a adopté jeudi, à une large majorité, une résolution non contraignante, qui critique violemment la diplomatie économique de la France vis-à-vis de Riyad.

Le Yémen est un premier test de politique étrangère pour Macron

Par

La France soutiendra-t-elle la création d’une commission internationale d’enquête sur les crimes de guerre au Yémen ? Ou s’alignera-t-elle sur la volonté de l’Arabie saoudite d’enterrer tout examen de ses actions, afin de garantir les ventes d’armes tricolores ?

Yémen: menace de famine dans une «guerre oubliée»

Par

Alors que la coalition militaire emmenée par l’Arabie saoudite menace de détruire le port par lequel transite l’aide humanitaire, contrôlé par les rebelles houthistes, de nombreuses ONG craignent pour le sort de millions de Yéménites.

Yémen: la guerre occultée

Par
Une maison bombardée par la coalition emmenée par l'Arabie saoudite au nord-ouest de Saada. © REUTERS/Naif Rahma Une maison bombardée par la coalition emmenée par l'Arabie saoudite au nord-ouest de Saada. © REUTERS/Naif Rahma

La guerre au Yémen dispose de tous les ingrédients pour être une poudrière et le tombeau des espoirs de changement dans le monde arabe, tout comme celui du droit humanitaire international.

La France accusée de vente d'armes utilisées contre des populations

Par

Depuis lundi se tient à Genève la seconde conférence internationale du Traité sur le commerce des armes (TCA), qui cherche à bannir les exportations de matériel militaire vers des pays ou des groupes susceptibles de commettre des crimes de guerre. Plusieurs organisations internationales dénoncent les livraisons de Paris à l'Arabie saoudite.

Ventes d’armes de la France: un trafic toujours opaque

Par et
 © Mediapart © Mediapart

Deux rapports officiels très attendus sur les ventes d'armes de la France ont été rendus publics ce mercredi. Dans les faits, le manque de détails prévaut, et rien ne permet d'établir que des armes françaises sont utilisées par exemple au Yémen pour commettre des crimes de guerre.

Ventes d'armes: l'obsession saoudienne de la France

Par
Des travailleurs yéménites inspectent les restes d'une usine de bois, réduite en cendres par l'aviation saoudienne le 24 février 2016, près du port de la ville de Houdieda. © ABDULJABBAR ZEYAD/Reuters Des travailleurs yéménites inspectent les restes d'une usine de bois, réduite en cendres par l'aviation saoudienne le 24 février 2016, près du port de la ville de Houdieda. © ABDULJABBAR ZEYAD/Reuters

Rapports ministériels lapidaires, opacité des sociétés, négation des droits de l’homme… Si le ministre de la défense saoudien a annulé sa visite à Paris ce lundi 25 avril, le commerce des armes avec l’Arabie saoudite reste une obsession française depuis l’élection de François Hollande. Quitte à ignorer les crimes de guerre probablement commis au moyen d'armes françaises.

L'irrésistible processus de fragmentation du Yémen

Par Laurent Bonnefoy

Un nouveau cycle de négociations impliquant l'Arabie saoudite et les rebelles houthis s'est ouvert mi-avril à Koweït. Mais plus d'un an après le début de la guerre au Yémen, les dynamiques contradictoires sur le terrain rendent illusoire, pour l'instant, tout type de règlement politique.

Au Yémen, la guerre, à Genève, l'impasse

Par

Depuis le déclenchement de l’opération militaire saoudienne le 26 mars, plus de 2 600 personnes sont mortes au Yémen, selon l'ONU, et la situation humanitaire y est catastrophique. Alors que les pourparlers se poursuivent à Genève, 500 000 Yéménites forcés de quitter leurs logements sont sans ressources.

Les bombes saoudiennes ne résoudront pas la crise du Yémen

Par

La grille de l’affrontement religieux entre chiites et sunnites ne permet pas, seule, de décrypter le chaos qui règne aujourd’hui au Yémen. Les raids de l’aviation de l’Arabie saoudite et de ses alliés, qui ont plongé le pays dans une situation humanitaire désastreuse, ne sont pas une solution à la crise.

Avec le Yémen, l'Arabie saoudite militarise un peu plus sa diplomatie

Par

Au Yémen et face à l’Iran, l’Arabie saoudite a mis en œuvre une réplique en grand de son intervention à Bahreïn pour écraser le mouvement révolutionnaire en 2011. Un processus qui va modifier les rapports de force régionaux pour la décennie à venir.

Le Yémen, nouveau terrain d'affrontement Iran-Arabie saoudite

Par

L’entrée en guerre de l’Arabie saoudite au Yémen, plongé dans la guerre civile, ouvre un nouveau front au Moyen-Orient dans la lutte que se livrent Riyad et Téhéran. L'Iran soutient la rébellion houthiste dont l'offensive met fin à un dialogue national qui laissait espérer un horizon pacifié.

Au Yémen, «la dynamique de partition est plus que jamais d’actualité »

Par

Après la chute de la capitale Sanaa en septembre, c’est au tour du palais du président Hadi d’être assiégé par les rebelles houthistes (chiites) d’Ansar Allah. Décryptage avec Laurent Bonnefoy, chercheur au CNRS et spécialiste de la péninsule Arabique.

Tous les articles