Enquetes

  • Le plan banlieue du NPA

    Par

    C'est devenu la priorité militante du NPA: après le rajeunissement et la féminisation, investir les banlieues, appelées «quartiers populaires» en langage anticapitaliste. Une commission a été mise en œuvre et un rapprochement avec les associations des cités (comme le MIB, AC le feu ou le Forum social des quartiers) est privilégié. Ce volontarisme vers «ceux qui sont délaissés par les partis» oblige le NPA à revisiter certains fondamentaux féministes et laïques de l'ex-LCR trotskyste.

  • EDF, le mensonge de l'augmentation

    Par

    Officiellement, les prix de l'électricité ont augmenté en moyenne de 1,9% à partir de samedi 15 août. Derrière ces augmentations «raisonnables» selon la ministre des finances se cache une révolution tarifaire que le gouvernement n'a pas le courage politique d'assumer. Au nom de la concurrence, de la réalité des coûts, tous les modes de calcul ont été revus. Conséquence: les plus petits vont payer pour les plus gros. Le gouvernement s'est bien gardé de faire la moindre publicité sur cette réforme, qui pose les bases du démantèlement des tarifs régulés.

  • Les paniers bio font des envieux

    Par
    Le succès des Amaps (association pour le maintien d’une agriculture paysanne), qui mettent en relation directe agriculteur et consommateurs, donne des idées aux grandes surfaces et à certaines sociétés qui se développent sur Internet. Mais le circuit est bouché, les maraîchers bio du cru étant déjà submergés par la demande.
  • Climat: une "dirty" diplomatie?

    Par

    Aujourd'hui 10 août, une nouvelle session de préparation du sommet du climat de Copenhague en décembre s'ouvre à Bonn, en Allemagne. L'échéance de la conférence de l'ONU, rendez-vous décisif pour la lutte contre le changement climatique, fait l'objet d'une intense activité diplomatique. Pour l'essentiel, elle se déroule en coulisse. La technicité des discussions -connaissances scientifiques pointues, codes diplomatiques complexes- rend les petits Etats tributaires de l'aide de leurs partenaires. Au risque de pressions des pays industrialisés sur les plus pauvres? C'est ce que dénoncent certains négociateurs et experts interrogés par Mediapart.

  • Aux Pays-Bas, des alchimistes réinventent le film instantané

    Par

    Onze hommes et un entrepreneur autrichien un peu fou : la planète des afficionados du Polaroïd s'en remet à eux. Aux Pays-Bas, des anciens ingénieurs de l'usine d'Enschede (©DR) tentent de relancer la production de films instantanés. Bonne nouvelle : ils sont sur le point de réussir. Mauvaise nouvelle : rien ne dit que ça va marcher.

  • Ces intellectuels que le PS désespère. Premier volet de notre enquête

    Par
    A la veille du premier tour de l'élection présidentielle de 2007, la candidate socialiste Ségolène Royal recevait le soutien surprise et non sollicité d'un grand nombre d'intellectuels. Deux ans plus tard, alors que le Parti socialiste traverse une crise sans précédent, s'est-il un instant tourné vers ceux qui lui avait tendu la main ? Mediapart a posé la question à vingt-deux signataires de ce texte. Leurs réponses sont terribles pour le Parti socialiste. Premier volet de notre enquête.
  • A Berre, le préfet rase le «gourbi» et veut «effacer» les ouvriers agricoles sans papiers

    Par
    Le 22 juillet, les gendarmes de Berre-L'Etang ont détruit le «gourbi». Ce bidonville, apparu dès 1973, était construit en plein champs et abritait une quarantaine de travailleurs tunisiens sans-papiers. Pour les associations locales, l'Etat «a voulu rendre invisible un symbole gênant», témoin du fonctionnement d'une agriculture locale «industrielle», friande en main d'œuvre servile et bon marché. Reportage.
  • Madoff: quand BNP passait ses ordres aux Iles vierges

    Par

    Mediapart révèle de nouveaux documents dans le volet français de l'affaire Bernard Madoff (photo). Ces pièces mettent en évidence que des établissements français, dont BNP Paribas, ont servi d'intermédiaires à des clients fortunés pour investir dans des produits de l'escroc américain. Outre la Sicav luxembourgeoise, Luxalpha –la plus connue–, d'autres fonds ont été utilisés, dont l'un, dénommé Groupement Financier, est basé dans le paradis fiscal des Iles vierges britanniques. Notre enquête révèle que la banque française aurait pu contrevenir à l'insu de ses clients aux règles de ce fond, dont les statuts ont par ailleurs été mystérieusement modifiés en août 2007. L'un des directeurs de ce fonds était Thierry de la Villehuchet, le financier français qui s'est donné la mort peu après l'annonce du scandale. Enquête.

  • Révélations sur l'ami intouchable de Nicolas Sarkozy

    Par et

    La justice française est accusée par un citoyen américain d'avoir épargné un intime de Nicolas Sarkozy, le richissime banquier d’affaires italo-américain Robert F. Agostinelli. Selon des enregistrements audio en possession de Mediapart, l’homme d’affaires a émis en 2006 plusieurs menaces, dont certaines pourraient être assimilées à des menaces de mort, à l’encontre de cet Américain, John Washington, alors suspecté d’avoir agressé en France l’un de ses principaux collaborateurs. «Les chiens de chasse sont derrière toi, et ils sont très en colère, et ils sont infatigables, et ils vont transformer ta vie en une bouffée de fumée», dit l'un des messages que nous diffusons.

  • Notre hit-parade des députés UMP les plus indisciplinés de l'année

    Par
    Avant que l'Assemblée parte en vacances, vendredi 24 juillet, Mediapart dresse le tableau des députés UMP les plus frondeurs et les moins enclins à voter, en mode automatique, tous les textes voulus par le gouvernement. La palme du plus indiscipliné de l'année revient ainsi à l'iconoclaste Christian Vanneste, élu du Nord. Si plusieurs «villepinistes» figurent dans notre classement, les «chiraquiens» se font plutôt discrets. Mediapart a interrogé ces parlementaires sur la caporalisation du groupe UMP par Jean-François Copé.