Mathilde Goanec

Diplômé de l'IUT de Lannion, en Bretagne, j'ai été journaliste pigiste pendant dix ans. A l'étranger tout d'abord (en Asie centrale et en Ukraine pendant 4 ans), puis à Paris. Des collaborations tous azimuts jusqu'à Mediapart que j'ai rejoint pour de bon en mars 2015. Je suis en charge de l’Éducation nationale et de l'Enseignement supérieur, après un passage au service politique et cinq ans passés au sein du pôle social-travail. Je suis également déléguée du personnel et depuis 2021 déléguée syndicale CGT de Mediapart.

 

Contacts

Twitter
@MathildeGoanec

Déclaration d’intérêts

Par souci de transparence vis-à-vis de ses lecteurs, les journalistes de Mediapart remplissent et rendent publique depuis 2018 une déclaration d’intérêts sur le modèle de celle remplie par les parlementaires et les hauts-fonctionnaires auprès de la Haute autorité de la transparence et de la vie publique (HATVP), instance créée en 2014 après les révélations de Mediapart sur l’affaire Cahuzac.

Consultez ma déclaration d’intérêts

Tous ses articles

Difficiles à évaluer, les effets du CICE restent très limités

Emploi

Un nouveau rapport vient de tomber sur les milliards d'euros dépensés en créances fiscales au titre du CICE pour les entreprises. L'impact sur l'emploi, l'investissement ou les marges des entreprises n'est toujours pas démontré. Le gouvernement continue pourtant de refuser un reciblage. 

Le Conseil d'Etat pourrait invalider la convention sur l'assurance chômage

Social

Des associations de défense de chômeurs, d'intermittents et de précaires ainsi que des syndicats attaquent la convention d'assurance chômage, signée en 2014, devant le Conseil d'État. Si ce dernier suit les conclusions délivrées lundi 14 septembre par le rapporteur public, les partenaires sociaux seraient alors sérieusement désavoués. 

Code du travail: pas de recette miracle chez les voisins

Social — Analyse

Généralisée en Europe, la « décentralisation » de la règle, du socle législatif vers les échelons locaux, les branches professionnelles ou l’entreprise, fait peser un risque de fragilisation des droits des salariés, même au sein de démocraties sociales solides comme l'Allemagne. 

Un code du travail pour le numérique sur la table de la nouvelle ministre

Social

À quoi ressemblera la future loi sur le travail de Myriam El Khomri ? Après les pistes esquissées par la mission Combrexelle, c'est au tour du DRH d'Orange, Bruno Mettling, de donner ses recettes pour allier « protection à la française » et « business model de l'économie numérique ». 

Droit du travail: une réforme à contresens

Emmanuel Macron, libéral de gauche à droite — Analyse

Jean-Denis Combrexelle a rendu mercredi son rapport sur la réforme du code du travail, prélude officiel à une loi pour 2016. Au programme, une révision de bout en bout du droit du travail, et une place centrale donnée à l'accord d'entreprise. Sa capacité à agir sur le chômage est largement contestée. 

Les islamistes Chabaab reprennent la ville somalienne de Buqda

International — Brève

La ville somalienne de Buqda a été reprise dimanche par les forces islamistes Al Chabaab, après le retrait des forces de l'Union africaine. 

Réforme du code du travail : la boîte de Pandore est ouverte

Loi sur le travail: notre dossier

Terra Nova, think tank proche du PS, a publié mercredi matin un rapport très offensif sur la réforme du droit du travail. Sa proposition de donner la priorité à l'accord collectif sur le code du travail rejoint une autre étude publiée par le très droitier Institut Montaigne la veille. Le gouvernement pourrait s'en inspirer pour une future loi. 

Pour rémunérer ses médecins, l'hôpital du Vinatier «expérimente» en pleine illégalité

Santé — Enquête

Depuis 2013, l’hôpital lyonnais du Vinatier avec le concours de l’agence régionale de la santé expérimente une convention de mise à disposition de praticiens hospitaliers contraire au code de la santé publique. Second volet de notre enquête.

« Espace de travail »: comment repenser la qualité du travail

Espace de travail — Entretien

Yves Clot, titulaire de la chaire de psychologie du travail au CNAM, s’en prend à la tendance qui consiste à répondre à la souffrance au travail par des formes de réparation : compte pénibilité, reconnaissance du burn-out… Pour lui, plutôt que de placer ainsi les travailleurs sous la coupe des expertises médicales et des assurances, il faut refonder l’entreprise en instituant « les conflits sur la qualité de l’activité ».

A Lyon, le plus gros hôpital psychiatrique de France est sous tension

Santé — Enquête

Le directeur du Vinatier, le plus gros hôpital psychiatrique de France, fédère contre lui syndicalistes, infirmiers, cadres et médecins. L’engorgement des urgences et des accidents mortels en début d’année ont achevé de délier les langues. Enquête à Bron, dans cet établissement qui compte 3 000 agents et accueille 25 000 patients par an.

Pacte de responsabilité: Valls refuse de le réorienter comme le réclame le PS

Emploi — Analyse

Le PS avait appelé cet été le gouvernement à être plus ferme sur les contreparties exigées aux entreprises en échange des multiples faveurs financières du pacte de responsabilité. Manuel Valls vient d'annoncer qu'il n'est pas question de changer de cap. De multiples exemples montrent combien le dispositif est détourné et n'a aucun impact en termes d'investissement et d'emploi.

Point mort sur les retraites complémentaires, malgré l'urgence

Retraites — Note de veille

Les rapports s'empilent, les propositions aussi, mais les organisations paritaires n'ont toujours pas trouvé de chemin médian pour sauver les caisses de retraites complémentaires. La fin de la négociation est prévue pour le début de l'année 2016. 

Tous ses billets de blogs

Les journalistes de Mediapart utilisent aussi leurs blogs, et participent en leurs noms à cet espace de débats, en y confiant coulisses d’enquêtes ou de reportage, doutes ou réactions personnelles à l’actualité.

Mathilde Goanec
Journaliste à Mediapart

5 Billets

2 Éditions

Le travail, territoire à réinventer

Billet de blog

Pour comprendre la souffrance au travail, Marie Pezé a dû sortir de son "tiroir psychanalytique" ou "tiroir psychosomatique". Depuis, elle tente inlassablement d'élargir le spectre de tous ceux qui agissent pour rendre le travail plus humain. Et devinez-quoi, nous en faisons tous partie... Invitée du colloque Santé et travail organisé récemment au Sénat, le texte qui suit est de sa main.

Le droit de manifester à géométrie variable du préfet du Morbihan

Billet de blog

Le préfet du Morbihan vient d'interdire la manifestation contre le racisme et la xénophobie, prévue samedi 19 décembre à Pontivy. Ce rassemblement est une réponse à une manifestation d'extrême-droite autorisée le lendemain des attentats qui a largement dégénéré. Ce deux poids deux mesures est incompréhensible.

La CGT Guadeloupe asphyxiée par la famille Huyghues-Despointes

Billet de blog

Deux poids, deux mesures. La CGT Guadeloupe a organisé le mardi 3 novembre une marche de protestation sur l'île afin de dénoncer sa condamnation à 53 000 euros d'amende pour avoir écrit dans un tract que la famille Huyghues-Despointes « avait bâti sa fortune sur la traite négrière, l'économie de plantation et l'esclavage salarié ». Asphixiée financièrement, l'organisation syndicale craint de devoir cesser toute activité militante, faute de moyens.

Les syndicats européens votent une motion commune sur les migrants

Billet de blog

Réunie en congrès, la Confédération européenne des syndicats (CES) a voté mercredi un motion d'urgence sur la crise des réfugiés, réclamant une politique d'asile proactive et la révision des accords de Dublin.

La police emporte la bataille des chiffres

Billet de blog

Les Echos l'ont dévoilé en exclusivité lundi 13 avril : selon un rapport commandé par le préfet de police de Paris, réalisé par des chercheurs de l'EHESS, de l'Insee et de Paris 1, c'est bien la police qui compte juste, lors des manifestations.