Mathilde Goanec

Diplômé de l'IUT de Lannion, en Bretagne, j'ai été journaliste pigiste pendant dix ans. A l'étranger tout d'abord (en Asie centrale et en Ukraine pendant 4 ans), puis à Paris. Des collaborations tous azimuts jusqu'à Mediapart que j'ai rejoint pour de bon en mars 2015. Je suis en charge de l’Éducation nationale et de l'Enseignement supérieur, après un passage au service politique et cinq ans passés au sein du pôle social-travail. Je suis également déléguée du personnel et depuis 2021 déléguée syndicale CGT de Mediapart.

 

Contacts

Twitter
@MathildeGoanec

Déclaration d’intérêts

Par souci de transparence vis-à-vis de ses lecteurs, les journalistes de Mediapart remplissent et rendent publique depuis 2018 une déclaration d’intérêts sur le modèle de celle remplie par les parlementaires et les hauts-fonctionnaires auprès de la Haute autorité de la transparence et de la vie publique (HATVP), instance créée en 2014 après les révélations de Mediapart sur l’affaire Cahuzac.

Consultez ma déclaration d’intérêts

Tous ses articles

Les lois Macron et Rebsamen taillent à la hache dans le droit du travail

Emmanuel Macron, libéral de gauche à droite

La loi Macron, légèrement censurée par le Conseil consitutionnel, est publiée ce vendredi 7 août dans le Journal officiel. Avec la loi Rebsamen, ces deux textes sont porteurs de changements majeurs, notamment sur le travail et l'emploi. Passage en revue de ce qui change.

Des postiers en grève illimitée contre les nouvelles « tournées sacoches »

Services publics

En grève depuis le 22 juin, une cinquantaine de facteurs normands protestent contre une nouvelle réorganisation et une réduction des effectifs. 

Difficile consensus autour du burn out

Travail — Analyse

La reconnaissance du burn out comme maladie professionnelle vit un parcours législatif mouvementé. Le mot fourre-tout a fini par masquer les vrais enjeux de la souffrance mentale au travail. 

Le gouvernement amplifie l'austérité dans les hôpitaux

L’hôpital à bout de souffle

Avec un objectif de dépenses « historiquement bas » pour 2016 et 2017, comme le relève le directeur de la Sécu en personne, l'hôpital est au régime sec, au point de provoquer la colère croissante des personnels, des médecins, mais aussi celle des directeurs. Une grève a lieu ce jeudi, à l’appel de la CGT, de FO et de SUD. 

Luc Bérille (Unsa): «Le gouvernement doit tenir sur sa politique volontariste»

Chômage, par-delà la courbe — Entretien

Très critique sur l’élaboration de la loi Macron, le secrétaire général du syndicat Unsa réfute pour autant l’idée d’un gouvernement inféodé au patronat. Luc Bérille pointe aussi les faiblesses du syndicalisme à la française. 

La loi Macron plafonne un peu plus les indemnités pour licenciement abusif

Emmanuel Macron, libéral de gauche à droite — Analyse

La mise en place d'un barème pour les indemnités obtenues aux prud'hommes par les salariés abusivement licenciés avait fait une entrée timide dans la loi Macron, première version. Le texte qui sort de l'assemblée après l'usage du 49-3 par Manuel Valls va beaucoup plus loin. 

La grande distribution licencie sans bruit son personnel logistique

Travail

Pour réduire les distances, rationaliser les transports, diminuer les coûts, la grande distribution fait sa « révolution logistique », supprimant des centaines d'emplois de salariés qui chargent, déchargent, gèrent les stocks dans les entrepôts. Exemples chez Carrefour et Intermarché.

Manuel Valls tourne un peu plus le dos aux salariés

Travail — Parti pris

Si Manuel Valls aime l’entreprise, il aime encore plus le patronat. Avec ses mesures pour l’emploi, le premier ministre s’attache à répondre point par point aux demandes des employeurs, quitte à détricoter un peu plus le code du travail.

Seuils sociaux : la droite cherche l’inspiration en Allemagne

France

Le débat sur les seuils sociaux est loin d’être clos. La droite sénatoriale s’appuie sur l’exemple allemand pour faire bouger les choses dans la dernière ligne droite avant l’adoption de la loi Macron. Manuel Valls lui-même est favorable à un assouplissement et pourrait faire une annonce sur le sujet mardi.

La loi sur le dialogue social est adoptée, et ça change quoi ?

Travail — Analyse

La loi sur le dialogue social vient d’être adoptée solennellement à l’assemblée nationale. Le texte repassera à partir du 22 juin au Sénat, pour une adoption définitive cet été. Quels sont les principaux changements ? Qu’est-ce qui continue de faire polémique ? Mediapart fait le point.

Querelles du dimanche à la CFDT

Notre dossier: la loi Macron

Les syndicats, comme les partis politiques, ont leurs guerres intestines, d'autant plus sanglantes que l'on est « en famille ». Illustration avec le conflit qui oppose les syndiqués du commerce CFDT à Paris et leur confédération, dirigée par Laurent Berger. En toile de fond, des positions plus ou moins tranchées sur le travail du dimanche.

Chômage: le grand fiasco des contrats de génération

Chômage, par-delà la courbe

Le chômage a encore augmenté de 0,7 % depuis le mois dernier. L’exécutif n’a toujours pas trouvé de bonnes recettes pour inciter à la création d'emplois, à part multiplier les contrats aidés pour les jeunes. Et même dans ce domaine, le contrat de génération, la mesure anti-chômage phare du quinquennat, est un échec cuisant.

Tous ses billets de blogs

Les journalistes de Mediapart utilisent aussi leurs blogs, et participent en leurs noms à cet espace de débats, en y confiant coulisses d’enquêtes ou de reportage, doutes ou réactions personnelles à l’actualité.

Mathilde Goanec
Journaliste à Mediapart

5 Billets

2 Éditions

Le travail, territoire à réinventer

Billet de blog

Pour comprendre la souffrance au travail, Marie Pezé a dû sortir de son "tiroir psychanalytique" ou "tiroir psychosomatique". Depuis, elle tente inlassablement d'élargir le spectre de tous ceux qui agissent pour rendre le travail plus humain. Et devinez-quoi, nous en faisons tous partie... Invitée du colloque Santé et travail organisé récemment au Sénat, le texte qui suit est de sa main.

Le droit de manifester à géométrie variable du préfet du Morbihan

Billet de blog

Le préfet du Morbihan vient d'interdire la manifestation contre le racisme et la xénophobie, prévue samedi 19 décembre à Pontivy. Ce rassemblement est une réponse à une manifestation d'extrême-droite autorisée le lendemain des attentats qui a largement dégénéré. Ce deux poids deux mesures est incompréhensible.

La CGT Guadeloupe asphyxiée par la famille Huyghues-Despointes

Billet de blog

Deux poids, deux mesures. La CGT Guadeloupe a organisé le mardi 3 novembre une marche de protestation sur l'île afin de dénoncer sa condamnation à 53 000 euros d'amende pour avoir écrit dans un tract que la famille Huyghues-Despointes « avait bâti sa fortune sur la traite négrière, l'économie de plantation et l'esclavage salarié ». Asphixiée financièrement, l'organisation syndicale craint de devoir cesser toute activité militante, faute de moyens.

Les syndicats européens votent une motion commune sur les migrants

Billet de blog

Réunie en congrès, la Confédération européenne des syndicats (CES) a voté mercredi un motion d'urgence sur la crise des réfugiés, réclamant une politique d'asile proactive et la révision des accords de Dublin.

La police emporte la bataille des chiffres

Billet de blog

Les Echos l'ont dévoilé en exclusivité lundi 13 avril : selon un rapport commandé par le préfet de police de Paris, réalisé par des chercheurs de l'EHESS, de l'Insee et de Paris 1, c'est bien la police qui compte juste, lors des manifestations.