Mathilde Goanec

Diplômé de l'IUT de Lannion, en Bretagne, j'ai été journaliste pigiste pendant dix ans. A l'étranger tout d'abord (en Asie centrale et en Ukraine pendant 4 ans), puis à Paris. Des collaborations tous azimuts jusqu'à Mediapart que j'ai rejoint pour de bon en mars 2015. Je suis en charge de l’Éducation nationale et de l'Enseignement supérieur, après un passage au service politique et cinq ans passés au sein du pôle social-travail. Je suis également déléguée du personnel et depuis 2021 déléguée syndicale CGT de Mediapart.

 

Contacts

Twitter
@MathildeGoanec

Déclaration d’intérêts

Par souci de transparence vis-à-vis de ses lecteurs, les journalistes de Mediapart remplissent et rendent publique depuis 2018 une déclaration d’intérêts sur le modèle de celle remplie par les parlementaires et les hauts-fonctionnaires auprès de la Haute autorité de la transparence et de la vie publique (HATVP), instance créée en 2014 après les révélations de Mediapart sur l’affaire Cahuzac.

Consultez ma déclaration d’intérêts

Tous ses articles

Rebsamen veut alléger le cadre réglementaire du dialogue social dans les entreprises

Social — Analyse

L’effet d’annonce a fonctionné. En laissant le Medef faire monter les enchères pendant des mois sur la modernisation du dialogue social, le gouvernement peut aujourd'hui présenter un projet de loi ayant les atours du consensus. Le texte devrait être examiné fin mai à l’Assemblée nationale, pour un vote en juin ou juillet. 

SNCF : un audit interne pointe les failles de sécurité en région PACA

Services — Enquête

Le réseau ferré de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur est vieillissant et nécessite de gros travaux de rénovation, largement engagés, selon la SNCF. Un audit interne, réalisé l'an dernier, estime pourtant que le niveau de sécurité y est « éloigné de l’objectif » et souligne les « risques de déraillement ou de collision ». Le spectre de l'accident de Brétigny-sur-Orge hante les agents et les cadres.

Sécurisation de l'emploi : prudence syndicale sur l'enthousiasme gouvernemental

France — Brève

Une conférence sociale, réunissant syndicats et patronat, a eu lieu ce vendredi au ministère du travail. Les discussions ont porté sur le bilan de la loi de sécurisation de l'emploi, quelques jours seulement après une série d'annonces contradictoires de Manuel Valls et d'Emmanuel Macron sur l'emploi. 

Santé : le «droit à l'oubli» oublie la plupart des malades

Santé — Entretien

Signé le 24 mars dernier, le protocole d’accord sur le « droit à l’oubli » a été salué comme un message d’espoir pour les malades du cancer, qui pourront ainsi éviter de payer des surprimes d’assurance toute leur vie. Le dispositif est au menu de la loi santé, examinée actuellement au Parlement. Un satisfecit général qui laisse perplexe un grand nombre de malades exclus du dispositif.

Philippe Martinez (CGT): «Nous devons être présents auprès des salariés précaires»

Syndicats — Entretien

Le nouveau secrétaire général de la CGT doit redorer l’image de son syndicat ternie par les révélations de l'automne dernier pour peser à nouveau sur la politique du gouvernement, alors que ce dernier promet un nouveau train de réformes. Comment renforcer son syndicat sur la scène sociale? Comment s'imposer en interne après une crise historique? Entretien

Le gouvernement accélère le «déverrouillage» du CDI

Notre dossier: la loi Macron — Analyse

Valls veut favoriser «l'emploi, l'emploi, l'emploi». La recette: rogner le droit du travail pour accroître la compétitivité des entreprises. Des mesures proches de celles proposées par le Medef et par Jean Tirole, prix Nobel d'économie. Elles seront débattues vendredi à la conférence sociale pour l'emploi. 

Les droits rechargeables seront aménagés

Social — Brève

Près de 120 000 personnes vont finalement pouvoir faire jouer le droit d'option, pour sortir de la galère des droits rechargeables, un mécanisme issu du dernier accord sur l'assurance chômage. Une disposition actée par une partie des partenaires sociaux hier. 

La mobilisation des inspecteurs du travail se poursuit contre la réforme

Social

La réforme de l'inspection du travail, appliquée depuis janvier, ne passe pas. Plusieurs agents boycottent son application, s'estimant déjà en surcharge de travail et en sous-effectifs chroniques. Jeudi, les inspecteurs appellent à la grève dans le Nord-Pas-de-Calais. La direction générale du travail plaide pour des dysfonctionnements « transitoires ». 

Ils témoignent: travail en pointillé, précarité à temps complet

Chômage, par-delà la courbe — Reportage

Chômage, intérim, petits boulots saisonniers, contrats à durée déterminée ou dérogatoires au droit du travail, les vies professionnelles sont de plus en plus discontinues. Pour des milliers de Français et en particulier les femmes, les jeunes et les « seniors », la précarité est devenue un état permanent. Portraits et témoignages.

Chômage : le coup de massue des droits rechargeables

Chômage, par-delà la courbe

Cinq mois après l'entrée en vigueur des droits rechargeables, mesure phare du gouvernement, les témoignages de chômeurs et précaires lésés se multiplient. Les partenaires sociaux doivent se remettre autour de la table, sans pour autant être d'accord ni sur les chiffres ni sur le remède.

Tous ses billets de blogs

Les journalistes de Mediapart utilisent aussi leurs blogs, et participent en leurs noms à cet espace de débats, en y confiant coulisses d’enquêtes ou de reportage, doutes ou réactions personnelles à l’actualité.

Mathilde Goanec
Journaliste à Mediapart

5 Billets

2 Éditions

Le travail, territoire à réinventer

Billet de blog

Pour comprendre la souffrance au travail, Marie Pezé a dû sortir de son "tiroir psychanalytique" ou "tiroir psychosomatique". Depuis, elle tente inlassablement d'élargir le spectre de tous ceux qui agissent pour rendre le travail plus humain. Et devinez-quoi, nous en faisons tous partie... Invitée du colloque Santé et travail organisé récemment au Sénat, le texte qui suit est de sa main.

Le droit de manifester à géométrie variable du préfet du Morbihan

Billet de blog

Le préfet du Morbihan vient d'interdire la manifestation contre le racisme et la xénophobie, prévue samedi 19 décembre à Pontivy. Ce rassemblement est une réponse à une manifestation d'extrême-droite autorisée le lendemain des attentats qui a largement dégénéré. Ce deux poids deux mesures est incompréhensible.

La CGT Guadeloupe asphyxiée par la famille Huyghues-Despointes

Billet de blog

Deux poids, deux mesures. La CGT Guadeloupe a organisé le mardi 3 novembre une marche de protestation sur l'île afin de dénoncer sa condamnation à 53 000 euros d'amende pour avoir écrit dans un tract que la famille Huyghues-Despointes « avait bâti sa fortune sur la traite négrière, l'économie de plantation et l'esclavage salarié ». Asphixiée financièrement, l'organisation syndicale craint de devoir cesser toute activité militante, faute de moyens.

Les syndicats européens votent une motion commune sur les migrants

Billet de blog

Réunie en congrès, la Confédération européenne des syndicats (CES) a voté mercredi un motion d'urgence sur la crise des réfugiés, réclamant une politique d'asile proactive et la révision des accords de Dublin.

La police emporte la bataille des chiffres

Billet de blog

Les Echos l'ont dévoilé en exclusivité lundi 13 avril : selon un rapport commandé par le préfet de police de Paris, réalisé par des chercheurs de l'EHESS, de l'Insee et de Paris 1, c'est bien la police qui compte juste, lors des manifestations.