Notre dossier: des aéroports privatisés contre l’intérêt général

Après les autoroutes, le gouvernement d’Emmanuel Macron a décidé de privatiser les aéroports. Ces cessions au privé, réalisées parfois dans des conditions opaques, se révèlent des opérations ruineuses pour les finances publiques et des rentes sans contrôle pour le privé.

Aéroports de Paris: la privatisation de tous les soupçons

Par
À l'aéroport d'Orly en 2016. © Reuters À l'aéroport d'Orly en 2016. © Reuters

Tout est étrange dans le projet de loi portant sur la privatisation du groupe ADP. Le texte est volontairement flou, les règles choisies sont hors norme, la durée de 70 ans de concession sans comparaison. Le gouvernement prévoit même de payer les actionnaires minoritaires pour privatiser et de payer pour reprendre le bien public à la fin de la concession. De quoi soulever nombre de doutes et de soupçons.

Privatisation de l’aéroport de Nice: quand l’APE se met au-dessus des lois

Par

L’Agence des participations de l’État connaît-elle la notion de conflit d’intérêts? Après l’affaire Kohler, la Cour des comptes pointe les dérives de l’organisme lors de la privatisation de l’aéroport de Nice. Le directeur de cabinet de Bruno Le Maire, Emmanuel Moulin, était partie prenante de ce dossier.

Aéroport de Toulouse: le rapporteur général demande l’annulation de la vente

Et si la vente de l’aéroport de Toulouse-Blagnac au chinois Casil était considérée comme nulle ? Lors de la séance de la cour d’appel administrative de Paris, lundi 11 mars, le rapporteur général a relevé de nombreux manques de respect des règles du cahier des charges.

Toulouse-Blagnac: le scandale Macron

Par

La privatisation de l’aéroport de Toulouse s’enlise dans les scandales : pacte secret entre l’État et un groupe chinois, détournement des réserves financières de l’entreprise par les nouveaux actionnaires… Ceux-ci envisagent même de revendre leurs titres pour 500 millions d’euros, soit une plus-value de 192 millions.

Privatisations: une rente perpétuelle et sans risque pour le privé

Par
Le port du Havre. © Dr Le port du Havre. © Dr

C’est un programme de privatisation calqué sur celui imposé par la Troïka à l’Europe du Sud que prépare l'exécutif. Aéroports régionaux, ports, barrages... les actifs stratégiques, les monopoles naturels, les biens communs sont appelés à être dilapidés. Sous couvert de modernité, le gouvernement rétablit la rente perpétuelle pour le privé.

NDDL: et l'autre gagnant est... le groupe Vinci

Par Isabelle Jarjaille (Mediacités-Nantes)
 © DR © DR

L’aéroport de Notre-Dame-des-Landes ne se fera pas mais le géant du BTP Vinci pourra tirer son épingle du jeu. Cet abandon permet au groupe d’engager avec l’État une vaste négociation, avec en perspective une montée en puissance dans le capital d’Aéroports de Paris. Une enquête de Mediacités-Nantes.

Aéroports de Paris, la première sulfureuse privatisation de Macron

Par

La première grande privatisation du quinquennat pourrait être celle d’Aéroports de Paris. Une opération contestable, compte tenu des conséquences économiques, sociales, ou environnementales que pourrait avoir la cession au privé d’une entreprise appartenant à la nation.

Privatisations: un choix injustifiable

Par
Un tirage du loto de la FDJ. © Reuters Un tirage du loto de la FDJ. © Reuters

La loi Pacte prévoit trois cessions d’actifs importantes de l’État : Engie, Aéroports de Paris et la Française des jeux. Un impératif de bonne gestion et de financement pour le gouvernement. Mais les arguments ne résistent guère à l’examen. 

Aéroport de Toulouse: Macron rattrapé par son mensonge

Par

Les investisseurs chinois qui gèrent depuis un an l'aéroport de Toulouse-Blagnac veulent siphonner la trésorerie de l'entreprise pour se servir un dividende exceptionnel. Emmanuel Macron, qui avait juré qu'il ne s'agissait pas d'une privatisation, se retrouve piégé par son mensonge.

Aéroport de Toulouse: un caillou dans la chaussure de Macron

Par

Le tribunal dira mardi s'il confirme des ordonnances prises en juillet, permettant aux opposants à la privatisation de l'aéroport de Blagnac de connaître le pacte secret d'actionnaires, passé par l'État avec des investisseurs chinois. En jeu : la confirmation judiciaire du mensonge d’Emmanuel Macron.

Les réserves de l’Aéroport de Toulouse vont être dilapidées

Par

Avec la complicité active de l’État, les actionnaires chinois de l’Aéroport de Toulouse-Blagnac récemment privatisé vont se servir jeudi un dividende exceptionnel de 15 millions d’euros. Une conséquence du pacte d’actionnaires secret passé par Emmanuel Macron avec ces investisseurs.

Toulouse : la privatisation de l'aéroport éclaboussée par un scandale

Par

Poon Ho Man, le principal dirigeant de la société bénéficiaire de la privatisation de la gestion de l'aéroport de Toulouse-Blagnac, a disparu depuis un mois. Son nom serait cité dans une affaire de corruption. Le ministre français de l'économie, Emmanuel Macron, risque d'être éclaboussé par l'affaire, lui qui a jugé naturel qu'un bien public soit cédé à un groupe aux ramifications innombrables dans les paradis fiscaux, des îles Caïmans aux îles Vierges britanniques.

Aéroport de Nantes : les bonnes affaires de Vinci

Par

L’actuel aéroport de Nantes, exploité par Vinci dans le cadre de sa concession pour Notre-Dame-des-Landes, a généré 155 millions d’euros de flux financiers en 2011, selon une étude d’impact. La multinationale s’enrichit d’ores et déjà avec ses investissements dans le Grand Ouest.

Aéroport de Toulouse : le deuxième mensonge de Macron

Par

Emmanuel Macron assure que la disparition de l'oligarque chinois Mike Poon, soupçonné de corruption, est un non-événement. Mais en fait, le ministre ne dit pas la vérité : la privatisation n'est pas finalisée et pourrait être annulée.

L’aéroport de Toulouse barbote toujours dans un climat de scandale

Par

Voulue par Emmanuel Macron, la privatisation sulfureuse de l'Aéroport de Toulouse-Blagnac est toujours éclaboussée par un immense scandale de corruption, qui prend de l'ampleur en Chine. Le collectif contre la privatisation interpelle les candidats aux élections régionales.

Aéroport de Toulouse: les preuves du mensonge

Par

Emmanuel Macron prétend que l'aéroport de Toulouse restera contrôlé à 50,1 % par des actionnaires publics. Mediapart publie des fac-similés du pacte d'actionnaires secret qui attestent du contraire : les trois membres du directoire seront désignés par les investisseurs chinois. Et l'État a signé une clause stupéfiante, s'engageant à soutenir par avance toutes leurs décisions.

Privatisation de l'aéroport de Toulouse : Emmanuel Macron a menti

Par

Annonçant la cession à des investisseurs chinois de l'aéroport de Toulouse, Emmanuel Macron a assuré « qu’il ne s’agit pas d’une privatisation ». Or Mediapart révèle les clauses secrètes du pacte d'actionnaires qui établissent strictement le contraire. C'est le coup d'envoi d'une rafale de privatisations qui touchent aux infrastructures.

La scandaleuse privatisation de l'aéroport de Toulouse-Blagnac

Par

Pour la première vraie privatisation du quinquennat Hollande, Emmanuel Macron veut céder l'aéroport de Toulouse-Blagnac à un groupe chinois implanté dans des paradis fiscaux et à un groupe canadien radié pour dix ans par la Banque mondiale, pour des faits graves de corruption. Enquête sur une cession qui a tout de l'affaire d’État.