L'Islande invente et réinvente la démocratie

Par
Frappée de plein fouet par la crise de 2008, en faillite, l'île a tenté en 2011 de se reconstruire sur de nouvelles bases : constituantes, forums ouverts au plus grand nombre... c'est une nouvelle démocratie qui sort de terre.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Frappée de plein fouet par la crise de 2008, en faillite, l'île a tenté en 2011 de se reconstruire sur de nouvelles bases : constituantes, forums ouverts au plus grand nombre... c'est une nouvelle démocratie qui sort de terre.

Où en est-on aujourd'hui ?

 

L'ex-Premier ministre Geir Haarde sera bien jugé pour sa responsabilité dans l'effondrement du système financier du pays en 2008, quand il en dirigeait le gouvernement, a décidé en octobre à Reykjavik un tribunal spécial. La Landsdomur, unique Cour habilitée à juger ministres ou ex-ministres et qui n'avait jamais été convoquée auparavant, a décidé d'écarter deux des six charges retenues contre l'ancien chef de gouvernement, qui sera en revanche jugé pour les quatre autres, dont celles en relation avec la faillite de la banque Icesave. Mi-novembre, un programme pour dynamiser l'économie et les exportations très durement frappées par la crise de 2008 a été lancé. Le pays a par ailleurs avancé dans ses négociations d'adhésion à l'Union européenne.

Notre série de reportages : L'Islande «indignée» (du 09/03/11 au 24/03/11)

 

A lire dans le Club:

Une Assemblée Constituante en Islande (6 février 2011)

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale