La Syrie termine l'année dans le sang

Par
ONG et Onu s'accordent pour dire que le régime de Bachar el-Assad s'adonne à une répression sanguinaire des manifestants. Sans compter les doutes sur l'intégrité des observateurs envoyés par la Ligue arabe.
Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

ONG et Onu s'accordent pour dire que le régime de Bachar el-Assad s'adonne à une répression sanguinaire des manifestants. Sans compter les doutes sur l'intégrité des observateurs envoyés par la Ligue arabe.

 

Où en est-on aujourd'hui ?

Sur le papier, la fin d'année en Syrie semble marquer un léger mieux. Mais sur le papier seulement. Damas a finalement accepté, le 19 décembre, de recevoir des observateurs de la Ligue arabe sur son sol, quelques semaines après avoir été exclu de l'institution et accepté le principe de l'arrêt de la répression. Las, la veille de l'arrivée des observateurs, le 27 décembre, la ville de Homs, siège des manifestants, a été le théâtre d'une violente répression, selon les observateurs sur place. En outre, le fait que la mission pan-arabe soit dirigée par un ancien militaire soudanais, lui-même soupçonné de crimes de guerre au Darfour, n'est pas là pour rassurer.

Nos articles :

Sécurité, économie, diplomatie... le régime syrien arrive au bout de ses ressources (23/12/11)

Syrie: l'art pour soutenir la révolution (19/12/11)

Torture, viols, mutilations: le régime syrien organise la terreur (14/12/11)

Révolution en Syrie: la Turquie voudrait le premier rôle mais n'a rien arraché à Assad (02/12/11)

 

Le régime syrien et ses théories du complot (21/11/11)

Portraits croisés de cinq membres du Conseil national syrien (11/11/11)

L’histoire de Zeinab ou l’autre visage de l’Etat de barbarie (07/10/11)

Syrie: face à la répression, l'opposition se soude au sein du Conseil national (02/10/11)

Qui sont les soutiens du régime syrien ? (12/09/11)

En Syrie, c'est aussi l'humour qu'on assassine (03/07/11)

En Syrie, la peur a changé de camp (05/04/11)

 

A lire dans le Club :

 

Les attentats de Damas «revendiqués» par un proche du Grand Mufti? (27 décembre 2011)

Deraya, berceau du pacifisme militant en Syrie (22/11/2011)

 

Appel international des écrivains contre la répression en Syrie (15 juin 2011)

Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous