Analyses

  • Constitution "Sarkozy": les pièges et quelques avancées

    Par
    Mardi 3 juin, les députés ont adopté le projet de loi réformant les institutions, en première lecture. La gauche a voté "Non", à quelques exceptions près, dont Jack Lang, qui avait choisi de sécher le scrutin. Une dizaine d'élus de l'UMP ont suivi l'opposition. Pour Mediapart, c'est l'occasion de dresser un bilan intermédiaire de cette "modernisation" de la Ve République, censée faire "la part belle au Parlement", selon François Fillon.
  • Fugue de mort en Limousin

    Par
    Dans Jeudi saint (Stock, 192 p., 16€), Jean-Marie Borzeix retrace comment des crimes nazis, perpétrés en avril 1944 dans quelques hameaux de Haute-Corrèze, se sont enchevêtrés avant de s'embrouiller dans la mémoire collective. Plus de soixante ans plus tard, au terme d'une recherche opiniâtre racontée avec grâce, un désenfouissement se produit...
  • Pourquoi le PS n'arrive pas à penser le libéralisme

    Par
    Libéral ! Toi-même ! La pauvreté du récent échange Bertrand Delanoë et Ségolène Royal sur la question du libéralisme souligne l'un des impensés majeurs de cet étrange parti social-démocrate qu'est le PS. Cela ne devrait pas masquer les passionnantes réflexions nées à gauche, mais hors partis, ces dernières années lors des débats autour du Pacs, des sans-papiers, de la mondialisation et, surtout, du Traité constitutionnel européen. Lire aussi "Des ténors du PS excédés par le duel Royal-Delanoë" et "Derrière le libéralisme de Bertrand Delanoë, son jospinisme". Lire également dans le Club le texte de Philippe Corcuff "Les traditions libérales et les gauches".
  • Ce qui se cache derrière le libéralisme de Bertrand Delanoë: son jospinisme

    Par
    Mediapart a lu l’ouvrage de Bertrand Delanoë et a tenté d’y voir clair dans la façon dont le maire de Paris revendique soudain ce libéralisme politique qui défraie la chronique médiatique. Entre éloge du pragmatisme et désir d’un pouvoir managérial laissant une place aux entreprises, c’est surtout un jospinien qui s’avance vers le congrès socialiste.
  • Clearstream: comment l'enquête a été menée à sens unique

    Par
    Alors que les investigations sont terminées et que le parquet doit rendre ses réquisitions, la plupart des parties civiles de l'affaire Clearstream ne cachent plus leur mécontentement. 228 personnes (physiques ou morales) figurent sur les listings trafiqués de Clearstream. Bon nombre d'entre elles dénoncent une instruction orientée, menée au bénéfice exclusif de Nicolas Sarkozy. Comment en est-on arrivé là? Décryptage d'une enquête tronquée.
  • Colombie: après la mort de leur chef, que reste-t-il des FARC?

    Par
    L'annonce de la mort de Manuel Marulanda, deux mois après son véritable décès, est un nouveau coup dur pour le mouvement de guérilla marxiste colombien, qui retient Ingrid Betancourt en otage. Son nouveau leader, Alfonso Cano, va-t-il tenter de s'en sortir par le haut et la négociation politique?
  • Cannes, un palmarès très politique

    Par
    Conformément à ce qu'avait annoncé son président, Sean Penn, le jury du soixante et unième festival de Cannes a composé un palmarès très politique, offrant à la France, avec Entre les murs de Laurent Cantet, sa première Palme depuis 1987, et ignorant, dans le même temps, et de manière très surprenante, le cinéma asiatique.
  • OMC : la neutralité de la présidence française de l'UE à l'épreuve

    Par
    L'OMC envisage de convoquer à la mi-juin à Genève une trentaine de ministres du commerce et de l'agriculture des pays clés, pour compléter et «mettre à l'équerre» les principaux piliers du cycle de Doha, ce qui permettrait de le conclure fin 2008. L'affaire pourrait mettre à rude épreuve la neutralité dont les Français devront faire preuve quand ils prendront, pour six mois, la présidence tournante de l'Union européenne le 1er juillet. A l'approche de ces échéances, la France, première bénéficiaire de la Politique agricole commune, habille son protectionnisme de nouveaux oripeaux.
  • OGM : ce qui va changer concrètement avec la nouvelle loi

    Par

    La loi sur les OGM a été définitivement adoptée par le Parlement, jeudi 22 mai. Surprise: "pro" et "anti" se disent satisfaits même si aucun des camps ne l'a emporté. Ce texte met-il "un terme à dix ans d'esquive et de non-dits", comme l'affirme Jean-Louis Borloo? Mediapart dresse un état des lieux de la nouvelle loi qui se révèle être de moindre portée qu'initialement annoncé.

  • PS: ce que cachent les trains Royal et Delanoë

    Par
    Alors que les socialistes préparent le congrès de Reims, tout semble annoncer un remake de celui de Rennes, qui vit en 1990 s'affronter les courants jospino-mauroyiste et fabiusiens. Face à face, Royal contre Delanoë : sur l'Europe, la mondialisation, le rôle de la petite entreprise et celui de l'Etat, peu de divergences. Et si le noyau dur de leur opposition était en fait le PS ?