Amélie Poinssot

Après des années de correspondances en Pologne puis en Grèce, expérience qui m'a amenée à travailler pour des médias aussi divers que La Croix, RFI, l'AFP... et Mediapart, je rejoins cette rédaction en février 2014.

Consulter ici ma déclaration d'intérêts.

Voir ses activités dans le club

Ses Derniers articles

  • En Ukraine, le pouvoir annonce une trêve sans effet sur le terrain

    Par et
    A Kiev dans la nuit de mercredi à jeudi © Reuters A Kiev dans la nuit de mercredi à jeudi © Reuters

    À Kiev, l'assaut mené par les autorités dans la soirée de mardi porte à une trentaine le nombre de victimes de la répression depuis le début du mouvement. Mercredi soir, le président Viktor Ianoukovitch a annoncé la conclusion d'une trêve. Les affrontements ont cependant repris ce jeudi matin, faisant une dizaine de victimes, selon l'AFP.

  • Italie : quelle mouche a piqué Matteo Renzi?

    Par
     © Reuters © Reuters

    Après avoir pris la tête du Parti démocrate en décembre, le jeune et médiatique Matteo Renzi a fait voter, jeudi 13 février, une motion pour renverser le gouvernement dirigé par Enrico Letta. Un nouveau gouvernement est attendu à Rome d’ici à la fin de la semaine. Réorientation politique… ou changement de façade ?

  • Le parlement européen se décide à enquêter sur la Troïka

    Par et

    À quelques mois des élections européennes, des élus se lancent dans une enquête sulfureuse sur « le rôle et les agissements de la Troïka » en Grèce, au Portugal, en Irlande et à Chypre. Les responsables de la BCE ou du FMI traînent des pieds, et les délais sont serrés.

  • Tsipras, l'Europe pour se relancer

    Par

    De vendredi à dimanche, le Parti de la gauche européenne (PGE), qui regroupe 21 formations de l'UE, est réuni en congrès à Madrid. Le Grec Alexis Tsipras, président de Syriza, devrait y être désigné comme chef de file de la campagne électorale, celui qui sera candidat au nom du parti à la présidence de la Commission.

  • Les facultés grecques sont en pleine banqueroute

    Par

    Deux des plus grosses universités d'Athènes, en quasi-faillite, n'ont pas ouvert depuis la rentrée universitaire. Des milliers de licenciements sont en cours dans les établissements alors que les salaires des enseignants-chercheurs ont baissé de près de 40 % depuis 2010. La recherche est elle aussi mise au pain sec et le pays est confronté à une vaste fuite de ses cerveaux.

  • Dans les faubourgs d'Athènes, Aube dorée sème la terreur

    Par
    Réunion d'Aube Dorée en février 2013 © Reuters Réunion d'Aube Dorée en février 2013 © Reuters

    L'assassinat du rappeur et militant antifasciste Pavlos Fyssas s'inscrit dans une tactique délibérée du mouvement néonazi Aube dorée : intimidations et violences sur fond de délitement syndical et d'appauvrissement de la population. Illustration dans les quartiers du Pirée, le port de l'agglomération athénienne. De notre correspondante à Athènes.

  • En Grèce, les multiples défis du nouveau Syriza

    Par

    Le congrès fondateur de la gauche radicale s'est achevé hier à Athènes. Afflux de nouveaux membres hors des partis qui composaient traditionnellement Syriza, désaccords sur la ligne et la gestion de Tsipras, question d'une éventuelle alliance en vue de gouvernement : les dossiers urgents ne manquent pas. Correspondance à Athènes.

  • En Grèce, la bataille de l'audiovisuel public se poursuit face à un nouveau pouvoir

    Par

    ERT est toujours officiellement fermé. Le premier ministre Samaras, contraint de remodeler son exécutif après le coup de force contre l'audiovisuel public, se retrouve en étrange position : il renforce le parti ennemi PASOK au sein de sa coalition, tout en droitisant encore son équipe. Combien de temps cela durera-t-il?

  • Grèce : coup de frein à la dérive autoritaire de Samaras

    Par

    Inflexibilité sur les fronts social et politique, culture de l'impunité, criminalisation de l'immigration et incursions dans le domaine de la culture... La brutale fermeture de la télévision publique ERT, remise en cause par la justice, n'est qu'une énième manifestation du durcissement politique du premier ministre Samaras. Athènes, de notre correspondante.

  • Grèce: au siège de ERT, au sixième jour d'occupation

    Par
    Au siège de ERT. © Amélie Poinssot Au siège de ERT. © Amélie Poinssot

    Autour de l'audiovisuel public grec, le combat s'organise. Depuis la fermeture des antennes, mardi soir, les équipes de la chaîne d'info en continu NET n'ont pas arrêté de travailler. L'Union européenne de radio-télévision apporte son soutien, et dans les locaux une occupation auto-gérée a pris forme. Reportage.