Edwy Plenel

Né en 1952, journaliste professionnel depuis 1976. D’abord à Rouge (1976-1978), puis quelques mois au Matin de Paris et, surtout, au Monde pendant vingt-cinq ans (1980-2005).

Cofondateur et président de Mediapart depuis sa création en 2008.

Auteur d’une trentaine d'ouvrages (bibliograhie disponible sur Wikipedia en français).

Déclaration d’intérêts

Par souci de transparence vis-à-vis de ses lecteurs, les journalistes de Mediapart remplissent et rendent publique depuis 2018 une déclaration d’intérêts sur le modèle de celle remplie par les parlementaires et les hauts-fonctionnaires auprès de la Haute autorité de la transparence et de la vie publique (HATVP), instance créée en 2014 après les révélations de Mediapart sur l’affaire Cahuzac.

Consultez ma déclaration d’intérêts

Tous ses articles

Mediapart en version imprimée

France

A partir d'aujourd'hui, nous vous proposons un nouveau service pour mieux profiter de Mediapart: vous pouvez désormais imprimer chacune des trois éditions quotidiennes de Mediapart. A une seule condition, bien sûr: être abonné. Il suffit de cliquer sur le bouton noir "Journal imprimé", en bas à gauche de notre page d'accueil.

Mediapart a dépassé les 5000 abonnés

France

Le 31 mars, à minuit, vous étiez 5445 abonnés à Mediapart. Deux semaines après le lancement de notre journal et une semaine après son passage au payant, le 23 mars, nous sommes au-dessus de l'objectif que nous nous étions fixé de 5000 abonnés fin mars. C'est un premier signe encourageant. Mais la route est encore longue et, plus que jamais, nous avons besoin de vous, lecteurs.

Mediapart, mode d’emploi et visite guidée

France

Cet article est en accès libre. Depuis le 23 mars, Mediapart devient payant. Au-delà de la page d’accueil, pour avoir accès à notre journal, il faut être abonné. En vous abonnant, vous devenez aussi membre de notre club où vous pouvez contribuer. la lecture des contenus du club est en accès libre.

Mediapart sera en accès libre jusqu’à dimanche

France

Devant le bon accueil rencontré par Mediapart depuis son lancement, dimanche 16 mars, nous avons décidé de prolonger la période de découverte de ce média pas comme les autres. Tous nos contenus seront donc en accès libre jusqu’au dimanche 23 mars, à 13 heures. Ensuite, au-delà de la page d’accueil, il vous faudra être abonné pour lire notre journal, les contributions du club restant en libre accès.

Affaire Dasquié : l’Etat piétine la liberté d’informer

France — Analyse

La garde à vue, puis la mise en examen du journaliste Guillaume Dasquié étaient-elles justifiées ? De notre point de vue, non. Mais, au-delà de ce débat sur la protection des sources des professionnels de l’information, cette affaire soulève de graves questions démocratiques.

Le prix de la liberté

France

« Élever ce pays en élevant son langage » : tel était le programme que proposait Albert Camus, dans le Combat de la Libération, en rêvant à voix haute d'une presse libre. En convoquant ce parrainage dans sa déclaration d'intention mise en ligne le 2 décembre 2007, Mediapart ne pensait pas trouver si vite confirmation de cette urgente nécessité, avec le dérapage langagier d'un Président de la République (Nicolas Sarkozy, au Salon de l'agriculture de 2008 : « Casse toi, pauv' con »).

Nous sommes tous des numériciens !

Culture et idées

Paru début 2008, La grande conversion numérique, l'essai de Milad Doueihi, n'a pas d'équivalent. C'est la première réflexion authentiquement humaniste sur la révolution incarnée par Internet. Praticien expérimenté, Doueihi pense la Toile de l'intérieur, sans la prendre de haut ni lui faire la morale. Mais il n'en refuse pas moins son appropriation par la technique et la marchandise, sa clôture sur elle-même et sa fermeture aux grands enjeux culturels.

Comment MediaPart est devenu Mediapart, second épisode

France

Récit, en deux épisodes, d'un feuilleton qui a agité la blogosphère en février 2008, durant la période de pré-lancement de Mediapart : la procédure judiciaire engagée contre nous par le groupe d’édition Média-Participations. Comme on le sait, son épilogue ne nous fut pas défavorable.

Comment MediaPart est devenu Mediapart, premier épisode

France

Récit, en deux épisodes, d'un feuilleton qui a agité la blogosphère en février 2008, durant la période de pré-lancement de Mediapart : la procédure judiciaire engagée contre nous par le groupe d’édition Média-Participations. Comme on le sait, son épilogue ne nous fut pas défavorable.

Comment Mediapart a construit son indépendance

France

Mediapart est un journal indépendant, créé par des journalistes et contrôlé par ses fondateurs. Outre les fondateurs, les autres actionnaires sont la Société des amis de Mediapart et quelques investisseurs partenaires. Au terme de la prochaine augmentation de capital, qui portera les sommes réunies à 3,7 millions d'euros, les six fondateurs compteront pour 60% du capital, les investisseurs et les amis pour 40%.

Le journalisme au défi du sarkozysme

France — Parti pris

La question de la relation entre l'actuelle présidence et les médias français ne recouvre pas seulement celle de l'indépendance des journalistes. Au-delà de l'impérative nécessité d'échapper à un agenda informatif contrôlé par le pouvoir, il y a un enjeu encore plus essentiel : celui de la vérité factuelle face aux fictions politiques.

Mediapart, un journal à nul autre pareil

France

Qu’est-ce que Mediapart ? Un journal tout simplement. Un journal au meilleur sens de ce mot, livrant des informations vraies, claires et hiérarchisées, vérifiées et enrichies, utiles et nécessaires. Mais aussi un journal inédit qui dessine ce que sera la presse de qualité de ce nouveau siècle. Explication et revue de détail.

Tous ses billets de blogs

Les journalistes de Mediapart utilisent aussi leurs blogs, et participent en leurs noms à cet espace de débats, en y confiant coulisses d’enquêtes ou de reportage, doutes ou réactions personnelles à l’actualité.

Edwy Plenel
Journaliste à Mediapart

305 Billets

4 Éditions

Bolloré group loses case against Mediapart over its business practices in Cameroon

Billet de blog

The French billionaire Vincent Bolloré, the Bolloré company and its subsidiary Bolloré Africa Logistics have lost the final appeal in their case against Mediapart concerning a story about their business practices in Cameroon. In a judgement given on October 11th France's top appeal court, the Cour de Cassation, rejected their appeal and pointed to the “sufficiently factual basis” of the article written by Fanny Pigeaud.

Bolloré perd définitivement son procès contre Mediapart sur ses pratiques au Cameroun

Billet de blog

Vincent Bolloré, la société Bolloré et sa filiale Bolloré Africa Logistics ont définitivement perdu le procès intenté à Mediapart à propos de leurs pratiques au Cameroun. Dans un arrêt du 11 octobre, la Cour de cassation a rejeté leur pourvoi en soulignant « la base factuelle suffisante » de l’enquête de Fanny Pigeaud.

En défense de l’internationalisme

Billet de blog

Plaidoyer pour l’internationalisme et contre l’indifférence, « L’Épreuve et La Contre-épreuve » (Stock) questionne l’absence, notamment à gauche, de solidarité active avec le peuple ukrainien, comme hier avec le peuple syrien, face à l’agression impérialiste russe. En librairie le 14 septembre.

Faire de l’hospitalité un droit fondamental

Billet de blog

Dans un livre qui fera date, la juriste Marie Laure Morin propose de faire de l’hospitalité un droit fondamental afin de construire un droit des migrations qui rompe, enfin, avec des législations répressives qui violent les droits humains et menacent l’État de droit. J’ai volontiers accepté d’en écrire la préface.

Faire face à la catastrophe

Billet de blog

La catastrophe, disait Walter Benjamin, c’est que tout continue comme avant. J’avais repris cet avertissement dans un livre paru l’automne dernier en vue de l’élection présidentielle. C’est peu dire qu’il vaut au lendemain de son premier tour où la politique de la présidence Macron et la division fratricide des gauches nous lèguent une extrême droite plus puissante que jamais.