Ludovic Lamant

Passé par l'agence Reuters et la rédaction des Cahiers du Cinéma, j'ai couvert, en poste à Bruxelles de 2012 à 2017, le feuilleton des crises européennes pour Mediapart. De retour à Paris fin 2017, pour coordonner la campagne des européennes (2019), au sein de la direction éditoriale du journal.

J'ai publié un guide sur l'Argentine (La Découverte, 2011), un essai sur les nouvelles politiques espagnoles (Squatter le pouvoir, Les mairies rebelles d'Espagne, Editions Lux, 2016) et un autre sur l'architecture du quartier européen à Bruxelles, révélateur des crises sur le continent (Bruxelles chantiers, Une critique architecturale de l'Europe, Lux, 2018). Un temps chroniqueur au micro de Foule Continentale (France Inter, 2019-2021).

Déclaration d’intérêts

Par souci de transparence vis-à-vis de ses lecteurs, les journalistes de Mediapart remplissent et rendent publique depuis 2018 une déclaration d’intérêts sur le modèle de celle remplie par les parlementaires et les hauts-fonctionnaires auprès de la Haute autorité de la transparence et de la vie publique (HATVP), instance créée en 2014 après les révélations de Mediapart sur l’affaire Cahuzac.

Consultez ma déclaration d’intérêts

Tous ses articles

Les salles de cinéma englouties

Culture-Idées

En écho lointain à l'hystérie cannoise, Mediapart propose un diaporama moins joyeux, mais peut-être plus révélateur des doutes et inquiétudes qui traversent ces temps-ci la planète cinéma. Visite d'une poignée de salles autrefois majestueuses, situées dans la région de New York, qui sont aujourd'hui sur le point de disparaître.

La «Valse», un documentaire animé

Culture-Idées

Sortie aujourd'hui en salle d'un «documentaire animé» venu d'Israël et qui avait merveilleusement fait l'ouverture du dernier festival de Cannes. Ari Folman, réalisateur de Valse avec Bashir, a choisi l'animation pour évoquer le massacre de Sabra et Chatila en 1982, et ses traces dans la société israélienne. Nous republions ici la présentation du film et le diaporama de plusieurs dessins publiés sur Mediapart en mai dernier.

Ce qu'Amartya Sen disait des crises alimentaires

International

Cinquième et dernier volet de notre série consacrée à la flambée des matières premières agricoles. Mediapart publie un long extrait d'un texte de l'économiste d'origine indienne Amartya Sen sur les famines dans le monde. Pour le futur prix Nobel d'économie, les causes premières du fléau ne sont pas climatiques, mais bien politiques. Tout dépend de la répartition des terres et de la récolte. Ces écrits de 1990, novateurs à l'époque, nous disent-ils quelque chose de la crise actuelle ? Publication et débat. Lire aussi: le FMI montre du doigt les agro-carburants.

Le sucre fait bande à part

Économie

pas de chapo, encadré

Avec sa «révolution verte», l'Inde a su désamorcer les crises alimentaires

International

Quatrième volet de notre série sur la flambée des matières premières agricoles, consacrée aux «exceptions» à la crise. C'est le cas de l'Inde, qui n'a pas connu d'«émeutes de la faim». Le pays engrange les bénéfices de sa «révolution verte», engagée dans les années 196. Lire également pourquoi les cours du sucre, depuis deux ans, restent étrangement stables.

Les éleveurs français fragilisés par l'envolée des céréales

International

pas de chapo, encadré.

Spéculer sur les céréales, comment ça marche ?

Économie

Deuxième volet de notre série sur la flambée des cours agricoles. Depuis deux ans, les investisseurs se ruent sur les matières premières, en particulier les céréales, bien plus performantes que les actions en Bourse : le secteur a attiré 178 milliards de dollars sur la seule année 2007. A cause de placements à court terme, les marchés des céréales sont devenus plus imprévisibles que jamais. Lire aussi le témoignage d'un éleveur français, dont les revenus ont été presque divisés par deux l'an dernier.

La France veut faire oublier la baisse de son aide au développement

Économie

pas de chapo, encadré.

Face aux crises alimentaires, qui propose quoi ?

International

Toute cette semaine, Mediapart vous propose une série d'enquêtes sur les nouvelles crises alimentaires qui touchent la planète. «New Deal alimentaire», «tsunami silencieux»... La communauté internationale, depuis plus d'un mois, rivalise de formules chocs, souvent alarmistes, pour convaincre de son entière mobilisation. Pour autant, de fortes dissensions existent. Faut-il ouvrir davantage les frontières ? Agir contre les spéculateurs ? Freiner la production d'agro-carburants ? Premier volet: l'inventaire des propositions en débat et un entretien avec Philippe Chalmin.

Andrzej Wajda : «Montrer le massacre» (The Guardian)

Culture-Idées — Lien

Le nouveau maire de Rome veut déménager le musée de l'Ara Pacis (AFP)

Culture-Idées — Lien

Tous ses billets de blogs

Les journalistes de Mediapart utilisent aussi leurs blogs, et participent en leurs noms à cet espace de débats, en y confiant coulisses d’enquêtes ou de reportage, doutes ou réactions personnelles à l’actualité.

Ludovic Lamant
Journaliste à Mediapart

49 Billets

6 Éditions

«La Nation et ses fictions», à Beaubourg

Billet de blog

La 13e édition du festival multidisciplinaire Hors Pistes, qui s’ouvre ce vendredi à Paris, s’attache aux manières de « dire la nation » à distance du discours national identitaire.

Débat sur l’Espagne vendredi à Paris

Billet de blog

Quentin Ravelli est l’auteur d’un diptyque remarqué sur la crise espagnole : d’un côté, « Bricks », film qui vient de sortir en salle, et de l’autre, un livre, « Les briques rouges », publié aux éditions Amsterdam.

Aux Halles de Schaerbeek, le fond de l’air va rougir

Billet de blog

A Bruxelles, « L’assemblée d’avril » organise durant onze jours un « campement artistique et citoyen » en réaction aux crises des démocraties européennes.

En Espagne, les « mairies indignées » en bataille contre la « dette illégitime »

Billet de blog

Leur conférence de presse est passée inaperçue, tandis que les médias n’avaient d’yeux que pour les cérémonies romaines de la fin de semaine. Mais les conseillers municipaux espagnols, passés par le Parlement européen mi-mars, s’emploient, eux aussi, à défendre une certaine conception, plus sociale, de l’Europe. Ils en appellent à la désobéissance.

«Une lettre de protestation et de solidarité» au cinéma portugais

Billet de blog

Ils sont plus de 500 à dire leur inquiétude. Des réalisateurs, techniciens, programmateurs de festivals et critiques ont adressé une lettre ouverte au gouvernement socialiste d’Antonio Costa, pour l’inciter à annuler une réforme du financement qui menace la diversité du cinéma portugais.