Yann Philippin

Diplômé de l'IEP de Grenoble et du Centre de formation des journalistes (CFJ) de Paris, j'ai démarré ma carrière en 2000 comme journaliste économique, d'abord spécialisé dans les technologies, puis les entreprises. J'ai travaillé pour le magazine Futur(e)s, comme indépendant, à l'agence Reuters, au Journal du Dimanche, puis à Libération, aux services économie puis investigation. J'ai couvert de nombreux secteurs de l'économie française (aéronautique, automobile, santé, industrie, transports...) et enquêté sur des affaires économiques (Airbus, crash du vol Rio Paris d'Air France, Mediator, accident SNCF de Brétigny, fortune belge de Bernard Arnault, affaire Qatar-Veolia...) puis politico-financières (Tapie, Dassault). Je suis le co-auteur du livre Dassault Système (Robert Laffont), avec ma consoeur de France Inter Sara Ghibaudo.

J'ai rejoint Mediapart au services enquêtes en mars 2015. Spécialisé dans les affaires financières, de fraude fiscale et de corruption, je travaille notamment sur les "leaks", ces fuites de données massives qui ont nourri les enquêtes Football Leaks ou Malta Files, publiées par Mediapart avec ses partenaires du réseau European Investigative Collaborations (EIC).

Consulter ici ma déclaration d'intérêts.

Voir ses activités dans le club

Ses Derniers articles

  • L'homme de main de Serge Dassault renvoyé aux assises

    Par

    Agent d'influence n°1 du sénateur UMP et ex-maire de Corbeil-Essonnes, Younès Bounouara sera jugé pour avoir tiré sur un homme qui venait de piéger Serge Dassault au sujet des achats de voix présumés lors d'élections. Retour sur le parcours de cet enfant des Tarterêts, qui résume le système Dassault.

  • Kazakhgate: les hommes de Sarkozy, l'oligarque et la valise de billets

    Par

    Virements offshore, remise de cash de 5 millions d'euros dans un hôtel suisse: la justice a mis au jour des versements douteux en marge de la vente d'hélicoptères au Kazakhstan en 2011, sous la présidence Sarkozy, sur fond de soupçons de trafic d'influence. Révélations sur une affaire d'État, où l'on croise des oligarques, des hommes de l'Élysée, et des intermédiaires spécialisés dans le business avec l'Afrique.

  • La bonne fortune du consultant Antoine Arnault

    Par
    Antoine Arnault et son père, Bernard © Reuters Antoine Arnault et son père, Bernard © Reuters

    Le fils de Bernard Arnault est gâté par son papa. En plus de son job à 750 000 euros par an de patron de la PME Berluti, l’une des griffes de LVMH, Antoine Arnault a décroché deux contrats de conseil à 560 000 euros par an avec le géant du luxe.

  • Les cagnottes pleines de conflits d'intérêts des grands patrons

    Par
    Bernard Arnault (LVMH), en novembre 2007 © Reuters Bernard Arnault (LVMH), en novembre 2007 © Reuters

    Bernard Arnault, Vincent Bolloré, François Pinault, Arnaud Lagardère, Jean-Charles Naouri... Tous ces patrons de grandes entreprises familiales facturent des honoraires de « conseil » aux groupes qu'ils contrôlent, en plus de leurs rémunérations ordinaires. Mediapart a enquêté sur cette pratique problématique, qui permet à certains dirigeants de s'attribuer de petits bonus en toute discrétion.

  • Entre les affaires Tapie et Bettencourt, les secrets de l'affaire Vasarely

    Par
    Le centre architectonique d'Aix-en-Provence, dessiné par Vasarely, abrite le siège de la fondation créée par l'artiste en 1971. © D.R. Le centre architectonique d'Aix-en-Provence, dessiné par Vasarely, abrite le siège de la fondation créée par l'artiste en 1971. © D.R.

    La fondation du maître de l’art optique a été vidée de la quasi-totalité de ses œuvres suite à un arbitrage annulé pour fraude par la justice. Pourtant, l’enquête pénale ne s’intéresse guère aux bénéficiaires présumés de cette lucrative opération.

  • L'affaire Dassault gagne un pré à vaches dans le désert malien

    Par

    Mis en examen pour « complicité d’achats de votes », le directeur de la jeunesse de Corbeil-Essonnes a touché 400 000 euros au Liban. Il s’agit selon lui du produit de la vente d’un terrain désertique au Mali avec des vaches et des chevaux, en zone d’activité djihadiste.

  • Qatar-Veolia: Henri Proglio perquisitionné

    Par
    Henri Proglio a été le patron de Veolia puis d'EDF. Il doit être investi président non exécutif de Thales le 13 mai. Henri Proglio a été le patron de Veolia puis d'EDF. Il doit être investi président non exécutif de Thales le 13 mai.

    L’ex-patron de Veolia Environnement, son ami Yazid Sabeg et le siège parisien du géant de l’eau et des déchets ont été visés par des perquisitions, dans l’affaire des commissions occultes de 182 millions d’euros versées par le Qatar en 2010.

  • Corbeil : un pilier du clan Dassault mis en examen

    Par

    Machiré Gassama, proche de Serge Dassault et du maire de Corbeil-Essonnes Jean-Pierre Bechter, a été mis en examen pour « complicité d’achats de votes » et « blanchiment ». Directeur de la jeunesse et des sports de la ville, il apparaît déjà dans plusieurs procédures judiciaires en lien avec le « système Dassault ».