Macron: «Nous avons changé le visage de la politique»

Par
Emmanuel Macron et Brigitte Macron, dimanche soir © Reuters Emmanuel Macron et Brigitte Macron, dimanche soir © Reuters

Emmanuel Macron est en tête du premier tour. Pour ses soutiens, c’est comme s'il avait déjà gagné la présidentielle. Il appelle au « rassemblement » des « patriotes » le 7 mai face au Front national, premier jalon d'une majorité à construire.

Croquis. 2007-2017, la revanche de François Bayrou

Par
capture-d-ecran-2017-04-24-a-01-01-15

L’Histoire a de la mémoire. Le chamboulement du 23 avril 2017 est le troisième acte d’un mouvement qui s’enclenche en 2007. En attendant le quatrième, l'avènement probable d'Emmanuel Macron est aussi la victoire de François Bayrou, dix ans après.

Macron, le «jeune loup» à l’assaut de l’Elysée

Par
 © Reuters © Reuters

Emmanuel Macron était inconnu des Français il y a trois ans. À 39 ans, il prétend devenir président de la République au terme d’une campagne 2.0, ultra-marketée, dont il est le produit principal. Récit d’une campagne où l’énarque orthodoxe s'est affiché en homme neuf.

A Bercy, Macron se présente comme le seul choix possible

Par
À Bercy, ce 17 avril © Reuters À Bercy, ce 17 avril © Reuters

Le candidat d’En Marche! a tenu le plus grand meeting de sa campagne ce lundi à Bercy. À six jours de l’élection, il martèle un message simple : au contraire des autres candidats, il incarnerait l’« avenir » du pays.

La France insoumise face aux questions qui fâchent

Vidéo dans l'article Vidéo dans l'article

À quatre jours du premier tour de la présidentielle, Mediapart a reçu, ce 19 avril, quatre soutiens de Jean-Luc Mélenchon, membres de La France insoumise. L'Europe, la Russie, la majorité parlementaire, les ressorts de la campagne… au sommaire du débat avec les journalistes de Mediapart.

Le général de Gaulle trône au panthéon de Macron

Par
Charles de Gaulle © DR Charles de Gaulle © DR

Candidat « progressiste » qui veut tout incarner, la gauche et la droite, la modernité comme l’« esprit français », Emmanuel Macron mobilise dans ses discours et entretiens un panthéon hétéroclite de figures politiques et intellectuelles. À commencer par… le général de Gaulle, sa référence favorite.

Croquis: Macron dans sa dernière ligne droite

Par
capture-d-e-cran-2017-04-10-a-07-38-27

Ni gauche ni gauche. À deux semaines du premier tour, Emmanuel Macron, fragilisé dans les sondages, précise ses positions : afin d’enrayer le réflexe légitimiste des électeurs de François Fillon, il se pose comme une alternative à droite. Cela ne lui garantit rien.

Le bras droit de Macron a pris part à l’élection du président vénézuélien

Par
Nicolas Maduro tenant à la main un billet de 100 bolivars, retiré de la circulation. © Reuters Nicolas Maduro tenant à la main un billet de 100 bolivars, retiré de la circulation. © Reuters

Emmanuel Macron critique l’attirance de Jean-Luc Mélenchon pour le Venezuela. Mais en 2013, quand il travaillait chez Havas, Ismaël Emelien, son plus proche conseiller, a fait partie de l'équipe qui pilotait la communication de la campagne présidentielle de Nicolas Maduro, l’actuel président et successeur d’Hugo Chavez.

En Marche! lâche son référent dans le Val-d’Oise, victime d’un méchant buzz

Par
Emmanuel Macron et Mohamed Saou © DR Emmanuel Macron et Mohamed Saou © DR

Il n'a fallu que quelques heures au parti d'Emmanuel Macron pour demander le retrait de Mohamed Saou, son référent départemental dans le Val-d'Oise. Sur la foi d'un seul post Facebook l'accusant d'être « islamisto-servile ».

Macron tente de faire «marcher» les quartiers populaires

Par
Porte-à-porte à Sevran, jeudi 30 mars © Mathieu Magnaudeix Porte-à-porte à Sevran, jeudi 30 mars © Mathieu Magnaudeix
Le candidat d'En Marche ! veut valoriser les « talents » en banlieue. Sa personnalité suscite de l'intérêt. Suffisant pour conjurer l'abstention des quartiers ? Pas sûr.

La famille corse qui murmure à l’oreille de Macron

Par

Macron se rend en Corse ce vendredi. Sur l'île, un de ses amis et soutiens, Pierre Ferracci, PDG du groupe Alpha, a bâti deux grandes villas avec piscine jugées illégales. Il comparaîtra devant la cour d’appel de Bastia le 24 mai.

Macron, pochette-surprise présidentielle

Par
À l'université de Lille, le 14 mars © Reuters À l'université de Lille, le 14 mars © Reuters

Quasi-inconnu de 39 ans, Emmanuel Macron aspire à devenir président de la République, persuadé de sa bonne étoile. Quelle serait sa pratique du pouvoir ? Il théorise une présidence moderne et efficace… mais jongle aussi avec l’imagerie du monarque républicain. Quant à sa majorité, elle reste à trouver.

Le Luxembourg, paradis fiscal préféré de proches de Macron

Par et
A l'Assemblée nationale, le 8 mars 2017 A l'Assemblée nationale, le 8 mars 2017

Le programme d’Emmanuel Macron est assez taiseux en matière de lutte contre les paradis fiscaux. Est-ce parce qu’il connaît trop bien la « grammaire des affaires » ? Plusieurs de ses proches – membres de la campagne, conseillers ou soutiens – ont eu, en qualité de dirigeant d’entreprise ou pour leur propre compte, des activités transitant par le Luxembourg, paradis fiscal au cœur de l’Europe.

Emmanuel Macron, le candidat de la finance

Par Osons causer
vignette-oc-home


Au-delà de son passage au sein de la banque Rothschild et de ses soutiens milliardaires, l’itinéraire d’Emmanuel Macron pendant le quinquennat Hollande, comme secrétaire général adjoint de l’Élysée puis comme ministre de l’économie, révèle son ostensible positionnement du côté de la finance.

Assurance-chômage, retraites: Macron «en marche arrière»

Par
eco-cc-07-illustr1

Le candidat de En marche ! veut refondre notre système de protection sociale en nationalisant l’assurance-chômage et en réformant notre système de retraites. Décryptage de ses deux mesures phares avec les Économistes atterrés.

A Berlin, Macron affirme être l’homme des réformes structurelles

Par
Emmanuel Macron devant la Chancellerie à Berlin, le 16 mars 2017 © Reuters Emmanuel Macron devant la Chancellerie à Berlin, le 16 mars 2017 © Reuters

Le candidat à la présidentielle a rencontré la chancelière allemande Angela Merkel à Berlin, puis discuté avec son vice-chancelier social-démocrate et le philosophe Jürgen Habermas de l’avenir de l’Europe. Il promet un « New Deal franco-allemand » pour l’Europe. « C’est le candidat du mainstream » européen, juge-t-on sur sa gauche.

Mélenchon, Hamon, Macron: trois nuances de vert

Par
ecologie2017

L’élection présidentielle ne compte pas de candidat estampillé EELV. L’écologie n’en est pas moins représentée. Jean-Luc Mélenchon veut la planifier, et en a fait un pan très important de son programme. Benoît Hamon y est venu récemment, mais y voit un des moyens de rendre le « futur désirable ». Emmanuel Macron en a mis un peu dans son programme, dans la continuité de l’actuel quinquennat.

Le libéralisme furtif d’Emmanuel Macron

Par
 © Reuters © Reuters

Libéral, le programme présidentiel d’Emmanuel Macron ? Ce jugement catégorique, en passe de faire la quasi-uninamité chez les rivaux du candidat d’En Marche !, en dit plus sur l’état idéologique du pays que sur les propositions elles-mêmes. Parti pris. 

Programme Macron: un copier-coller des recommandations européennes

Par
capture-d-e-cran-2017-03-13-a-23-08-51

Finances publiques, retraites, chômage, droit du travail et même grands projets comme le développement numérique, toutes les réformes structurelles que le Conseil européen demande à la France depuis plusieurs années se retrouvent dans le programme d’Emmanuel Macron. Mot pour mot.

 

Emmanuel Macron veut réécrire la régulation financière

Par
Emmanuel Macron débat à la CMPE, lundi 6 mars © Bactiactu Emmanuel Macron débat à la CMPE, lundi 6 mars © Bactiactu

Se rangeant aux côtés des banques et des assurances, le candidat d’En Marche juge que les règles prudentielles sont trop contraignantes. Il souhaite à l’avenir que ce soit les ministres des finances et non les régulateurs qui les déterminent. Un premier pas pour effacer toutes les leçons de la crise financière.

Emmanuel Macron embarrassé par ses millions

E. Macron à Londres devant le 10 Downing Street, résidence de la première ministre Theresa May qui l'a reçu le 21 février © Reuters E. Macron à Londres devant le 10 Downing Street, résidence de la première ministre Theresa May qui l'a reçu le 21 février © Reuters

Faute de subventions publiques, Emmanuel Macron a besoin de dons pour financer sa campagne, collectés via Internet mais aussi lors d'événements privés. Chez ses adversaires, le lien de l'ancien banquier avec l’argent et les milieux d'affaires interroge. Ils le dépeignent en candidat du « capitalisme financier ». Son entourage s’offusque.

Qui est vraiment Macron?

Par Osons Causer
 © Mediapart © Mediapart

Alors que François Fillon s'écroule, Emmanuel Macron a encore le vent en poupe. Décryptage du parcours et de l’ascension fulgurante du candidat à la présidentielle, qui rappelle qu’on peut être à la fois en dehors des partis et au cœur du pouvoir.

Emmanuel Macron détaille un programme d'«alternance» libérale

Par
capture-d-e-cran-2017-03-02-a-22-44-23

Le fondateur d’En Marche ! a exposé son programme : un agenda libéral assorti de « protections ». « Efficacité », « pragmatisme » et « évaluation » : tels semblent être les piliers du macronisme, qui prétend dépasser les clivages politiques habituels.

Macron, tel César dans sa start-up

Par
Emmanuel Macron devant le logo d'un mouvement qui porte ses initiales © Reuters Emmanuel Macron devant le logo d'un mouvement qui porte ses initiales © Reuters

Dans un régime à bout de souffle, la candidature Macron présente une double originalité. Elle tient d’abord au type de parti qu’il a créé, sorte de firme dévouée à sa seule personne. Elle réside ensuite dans la tentation césariste de son positionnement, en opposition proclamée à un système dont il doit pourtant prévenir l'implosion. 

La «Macron-économie», «révolution» ou miroir aux alouettes?

Par
debat-40-illustr3

« Révolution » ! promet Emmanuel Macron. « Bricolage libéral » et « miroir aux alouettes », répond Frédéric Farah, coauteur avec Thomas Porcher d’une Introduction inquiète à la « Macron-économie ». Les deux économistes commentent pour Mediapart les premières propositions du candidat à la présidentielle.

Macron, au risque du grand tournis

Par
 © Reuters © Reuters


À 60 jours de la présidentielle, le marasme à droite laisse à Emmanuel Macron un boulevard pour instiller l'idée qu'il pourrait constituer un recours contre Marine Le Pen. Il compte « réconcilier » le pays en adressant des signes tous azimuts. Au risque de donner le tournis. 

Les ratés au démarrage des «cars Macron»

Par
La compagnie allemande Flixbus détient 50% du marché français. © Reuters La compagnie allemande Flixbus détient 50% du marché français. © Reuters


Dix-huit mois après leur lancement, les cars longue distance créés par la loi Macron ont transporté plus de 5 millions de passagers. Mais ce chiffre cache mal la réalité d’un secteur peu créateur d’emplois et peu rentable.

Dans les rouages de la «Macron Company»

Par
Tracts au « QG » d'En Marche. Emmanuel Macron est le patron et le produit. © Reuters Tracts au « QG » d'En Marche. Emmanuel Macron est le patron et le produit. © Reuters

Emmanuel Macron réunit des milliers de supporteurs à Lyon ce samedi 4 février. En quelques mois, l'ancien banquier d'affaires et ministre de l'économie a bâti un parti-entreprise dont il est à la fois le patron et la « tête de gondole ». La « Macron Company » utilise le web, le marketing et les théories du management pour constituer un monopole dans un marché politique en crise.

Macron l'hypnotiseur

Par
Meeting d'Emmanuel Macron à Lyon, samedi 4 février © Reuters Meeting d'Emmanuel Macron à Lyon, samedi 4 février © Reuters

Quel est son projet ? Quel président serait-il ? À 77 jours de la présidentielle, ces questions restent ouvertes. À Lyon, samedi 4 février, dans un discours « patchwork », l'insaisissable fondateur d'En Marche ! a une nouvelle fois appelé au « rassemblement » autour de sa candidature.

Emmanuel Macron face à la rédaction de Mediapart

Vidéo accessible dans l'article Vidéo accessible dans l'article

Notre émission en direct et en accès libre devient hebdomadaire, chaque mercredi de 20 h à 22 h 30. Premier invité, ce 2 novembre 2016 : l'ancien ministre de l'économie, Emmanuel Macron. Avec son mouvement En Marche !, il construit pas à pas sa candidature et donne des sueurs froides à l'Élysée.

Emmanuel Macron, le projet d'une vision

Par Usul et Thibault Jeandemange
vignette-usul

Certains parlent à son propos d'ovni ou feignent de ne pas comprendre ce dont il est le nom. L'avènement de Macron est-il le symptôme d'une dépolitisation progressive du monde politique ou d'une transformation idéologique radicale ? 

Et si Macron n'était que l'hologramme de Giscard?

Par
Valéry Giscard d'Estaing, juin 1968 Valéry Giscard d'Estaing, juin 1968

Après la primaire, Macron face au «piège» des ralliements

Par
19 janvier.  Emmanuel Macron présente la stratégie d'En Marche pour les législatives depuis son Q.G. de campagne. © Reuters 19 janvier. Emmanuel Macron présente la stratégie d'En Marche pour les législatives depuis son Q.G. de campagne. © Reuters

Après la primaire, le candidat d’En Marche risque de voir des soutiens arriver du PS. Au risque de passer pour une machine à recycler les éléphants socialistes. Difficile à assumer dans un mouvement qui prône le « renouvellement » et fustige le « système ».

Les nouveaux convertis du «macronisme»

Par
18 octobre 2016 : séance selfies à l'issue d'un meeting d'Emmanuel Macron à Montpellier (Hérault) © Reuters 18 octobre 2016 : séance selfies à l'issue d'un meeting d'Emmanuel Macron à Montpellier (Hérault) © Reuters

Ovni de la campagne présidentielle, Emmanuel Macron n'a pas encore présenté son programme mais compte déjà de nombreux supporteurs. Jeunes ou plus âgés, pour la plupart jamais engagés en politique, ils remplissent les salles où il se produit, apprécient sa « nouveauté », son envie de « dépasser les clivages », sa promesse vague de « libérer les énergies ». De Strasbourg à Lille, de Nevers au Mans, enquête sur les nouveaux convertis du « macronisme ».

Laurence Haïm, CAC 40, société civile, Gérard Collomb: l'univers hétéroclite d'Emmanuel Macron

Par

Depuis son lancement en avril, son mouvement En Marche ! met en scène les ralliements à l’ancien ministre de l’économie. Plongée dans la galaxie Macron, où de vieux élus côtoient de jeunes entrepreneurs.

Au jour 1 de sa «révolution démocratique», Macron s’affiche avec les guérinistes

Par

À peine candidat à la présidentielle, Emmanuel Macron, champion du renouveau en politique, a choisi de s’afficher avec des proches de l’ancien tout-puissant patron du département des Bouches-du-Rhône, Jean-Noël Guérini, plusieurs fois mis en examen.

Macron et ses donateurs: et voilà le débat sur la transparence!

Par

Le socialiste Benoît Hamon appelle Emmanuel Macron à publier la liste de ses donateurs. Ce que la loi française ne prévoit pas. Interrogés par Mediapart, deux trésoriers (PS et Modem) jugent opportun de la changer.

Macron candidat, l’audace et le péril

Par

Emmanuel Macron a annoncé ce mercredi à Bobigny (Seine-Saint-Denis) sa candidature à l’élection présidentielle. Une façon de s’émanciper définitivement de François Hollande et de proposer une « alternative crédible » aux centristes qui s’apprêtent à voter dimanche à la primaire de la droite. Cette décision est audacieuse, pour un ancien ministre qui n’a jamais été élu et entend recomposer le paysage politique à partir de rien. Elle est aussi tactique, et donc périlleuse, dans un contexte politique incertain où tout semble possible.

Après la candidature Macron, Hollande perd un peu plus pied

François Hollande, Manuel Valls et Emmanuel Macron lorsque ce dernier était encore ministre. © Reuters François Hollande, Manuel Valls et Emmanuel Macron lorsque ce dernier était encore ministre. © Reuters

L’Élysée minimise l’événement, Matignon joue sur le manque d’expérience de l’ancien ministre, tout comme les autres candidats, le PS est « embêté », les députés sont dépités.

Macron, le réformateur orthodoxe

Par
Emmanuel Macron, le 11 octobre au Mans © Reuters Emmanuel Macron, le 11 octobre au Mans © Reuters

Le possible candidat à la présidentielle prône le « ni droite ni gauche » et entend bousculer le « système ». Mais sans Sixième République, sans changer la loi, sans s’affranchir des traités européens. S'il refuse encore de livrer son programme, il a esquissé mardi 11 octobre, en meeting au Mans, un big-bang libéral.

Emmanuel Macron, la politique par les algorithmes

Par
12 juillet 2016. Emmanuel Macron lance son mouvement à la Mutualité. 12 juillet 2016. Emmanuel Macron lance son mouvement à la Mutualité.
Emmanuel Macron présente ce mardi son « diagnostic » de la France, résultat d’un sondage grandeur nature dont les résultats ont été traités au moyen d'algorithmes utilisés en marketing. Inédite en politique, la démarche pose question.

Emmanuel Macron joue le centre, pour mieux occuper le vide

Par
12 juillet 2016. Emmanuel Macron lance son mouvement à la Mutualité © Reuters 12 juillet 2016. Emmanuel Macron lance son mouvement à la Mutualité © Reuters

L’ancien ministre de l’économie est à Lyon ce week-end pour parler d’Europe. Candidat possible à la présidentielle, il tente de structurer son mouvement En Marche ! avant une grande offensive médiatique début octobre. Son pari : devenir au fil des mois incontournable au centre d'un paysage politique dévasté.

Macron rattrapé par son bilan à Bercy

Par

Alstom à Belfort, mais aussi Ecopla en Isère… L’ancien ministre de l’économie, qui a lancé son mouvement en vue de la présidentielle et aimerait parler d’autre chose que d’économie, est pour l’instant contraint de rendre des comptes sur son action à Bercy.

Autoroutes: Bercy se bat pour éviter toute transparence

Par

Le ministère de l’économie et des finances se pourvoit en cassation auprès du conseil d’État, dans l’espoir de ne pas avoir à transmettre à Raymond Avrillier l’accord signé entre l’État et les sociétés autoroutières en avril 2015. Mais qu’a donc à cacher Bercy pour s’opposer avec tant de constance à toutes les demandes de communication de ce document, au moment où il annonce un énième programme autoroutier?

Après sa démission, Macron occupe le terrain médiatique

Par

Après avoir démissionné du gouvernement, Emmanuel Macron n’en finit pas de donner des interviews. Ce dimanche, il était présent dans le Journal du Dimanche et invité du grand débat de la toute nouvelle Franceinfo TV… pour continuer d’entretenir le flou sur son éventuelle candidature présidentielle.

L'épisode Macron prend Valls à contre-pied

Par

Champagne le mardi et colère le mercredi. La communication contradictoire du premier ministre après la démission de celui de l'économie souligne son embarras. Ce départ annoncé ne piège pas seulement François Hollande. Il souligne surtout la solitude de Manuel Valls, et l’impasse de son projet politique.

Aéroport de Toulouse: un caillou dans la chaussure de Macron

Par

Le tribunal dira mardi s'il confirme des ordonnances prises en juillet, permettant aux opposants à la privatisation de l'aéroport de Blagnac de connaître le pacte secret d'actionnaires, passé par l'État avec des investisseurs chinois. En jeu : la confirmation judiciaire du mensonge d’Emmanuel Macron.

«Encore un instant, Monsieur le bourreau!»

Par

La mise sur orbite présidentielle d'Emmanuel Macron, après Arnaud Montebourg et Benoît Hamon, porte un coup sans doute fatal à celui qui l'a fabriqué, François Hollande. Elle illustre aussi la fin d'un système politique à bout de souffle, celui de la Ve République. Ses acteurs épuisés, Hollande et Sarkozy en tête, croient encore pouvoir se sauver. Ils ont un pied sur l'échafaud.

Macron démissionne, avec 2017 dans le viseur

Par

Deux ans après avoir remplacé Arnaud Montebourg, lui aussi candidat contre François Hollande, le ministre de l'économie démissionne à son tour de Bercy. Et il ne cache pas ses intentions pour la présidentielle en prononçant l'oraison funèbre du chef de l'État.

Que reste-t-il de la loi Macron?

Par

La loi « sur l’activité et la croissance », portée par Emmanuel Macron et adoptée l'été dernier après des centaines d'heures de discussion, était censée faire date. Les réformes finalement adoptées, qui seront complétées dans le cadre de la contestée loi El Khomri, sont mineures.

Emmanuel Macron, le candidat de l’oligarchie

Par

Emmanuel Macron a finalement décidé de lancer, mardi soir à la Mutualité, sa campagne pour la présidentielle mais sans quitter le gouvernement. Alors que l'oligarchie de Bercy a imprimé sa marque sur les politiques de gauche et de droite, au point qu'elles sont devenues identiques, elle franchit un pas de plus et propulse l'un des siens comme candidat.

Emmanuel Macron, le petit «camarade Tabou»

Par

Macron relégitime la vieille figure de l’extrême droite Philippe de Villiers. Macron réitère qu’il « n’est pas socialiste ». Macron accumule les couvertures de Paris Match. Macron ou l’éloge de la transgression… Cette petite agitation politicienne souligne un peu plus la faiblesse d’un pouvoir finissant.

Yannick Bolloré en marche avec Emmanuel Macron

Par

Les indices de la proximité entre Emmanuel Macron et le patronat s'accumulent. A son meeting, le 12 juillet, il n'y avait pas seulement Renaud Dutreil, l'ancien ministre des PME de Chirac et dirigeant du groupe LVMH, mais aussi Yannick Bolloré, que son père, Vincent, a installé à la présidence d'Havas.

Emmanuel Macron invente le populisme version CAC 40

Par
 © Reuters © Reuters

Pour son premier meeting, mardi soir à la « Mutu » à Paris, Emmanuel Macron n'a rien dit de précis sur son possible départ du gouvernement ou sa candidature à l'élection présidentielle. Mais, empruntant une terminologie proche du Medef, il est entré en campagne, en proposant de « dépasser les clivages » gauche-droite et de « libérer le pays ».

Hollande rappelle à Macron la règle pour rester au gouvernement

Par
"Dans un gouvernement, il n'y a pas de démarche personnelle, encore moins de démarche présidentielle", a déclaré jeudi François Hollande à propos du ministre de l'Economie, Emmanuel Macron.

Manuel Valls sonne la charge contre Emmanuel Macron

Par
Manuel Valls a ouvertement déclaré la guerre à Emmanuel Macron mercredi, au lendemain du meeting parisien du ministre de l'Economie, en l'accusant de "céder aux sirènes du populisme" et de dénigrer un "système" dont il est le "produit".

Autoroutes: le tribunal administratif rappelle Macron à l’ordre

Par

Saisi par le militant écologiste Raymond Avrillier après le refus persistant d’Emmanuel Macron de lui transmettre les nouveaux contrats de concession, le tribunal administratif a enjoint au ministre de transmettre tous les documents dans les trois mois. 

Aéroport de Toulouse: Macron rattrapé par son mensonge

Par

Les investisseurs chinois qui gèrent depuis un an l'aéroport de Toulouse-Blagnac veulent siphonner la trésorerie de l'entreprise pour se servir un dividende exceptionnel. Emmanuel Macron, qui avait juré qu'il ne s'agissait pas d'une privatisation, se retrouve piégé par son mensonge.

Marie-José Mondzain: «Nous sommes en pleine confiscation prédatrice du langage»

Par

La philosophe Marie-José Mondzain, à partir du rapt par Emmanuel Macron du mot « saxifrage », analyse comment le libéralisme économique siphonne le vocabulaire et anesthésie l'action politique en délégitimant la « radicalité ».

Macron rattrapé par son ISF

Par
Emmanuel Macron, le 3 mai 2016 © Reuters Emmanuel Macron, le 3 mai 2016 © Reuters

Jusqu’ici, Emmanuel Macron estimait ne pas être redevable de l’ISF. Mais d'après nos informations, les vérifications fiscales déclenchées après sa nomination au gouvernement viennent de déboucher sur une réévaluation du patrimoine de son couple. À l’issue de plus d’un an et demi de discussions avec le fisc, ayant notamment porté sur la demeure de son épouse au Touquet, le ministre a dû admettre qu’il devait payer l’ISF et même déposer une déclaration rectificative pour 2013 et 2014.

Cambadélis craint un destin à la «Brutus» pour Macron

« Emmanuel Macron s'imaginait en Sully [conseiller d'Henri IV – ndlr], il ne faudrait pas qu'il finisse en Brutus, comme certains l'y poussent », affirme le premier secrétaire du PS, songeant au sénateur romain qui a donné le dernier coup de poignard à Jules César.

Emmanuel Macron pris à partie lors d'une visite d'usine

Le ministre de l'économie a eu un échange musclé lundi avec des syndicalistes opposés au projet de réforme du Code du travail, lors d'une visite d'entreprise.

MediaPorte: «Macron, une pub pour Panama Pampers»

Par Didier Porte
Vidéo accessible dans le corps de l'article. Vidéo accessible dans le corps de l'article.

Cette semaine, Didier Porte examine de très près comment les médias se sont emparés du mouvement « En Marche ! » créé par le ministre Emmanuel Macron. Conclusion : « Il m'énerve, ah, il m'énerve trop. »

Présidentielle: Macron prêt à déclarer sa candidature

Par

Selon des informations de Mediapart, Emmanuel Macron s'apprête à déclarer sa candidature à l'élection présidentielle de 2017. Cela pourrait intervenir vers le 10 juin. François Hollande serait dans la confidence, mais ne s'inquiéterait pas de cette annonce qui risque de constituer pour lui un coup de grâce. Manuel Valls ne parvient plus à masquer sa colère, même en public.

Au secours, Jeanne d’Arc revient!

Par

On croyait en avoir soupé de Jeanne d’Arc, anschlussée par le clan Le Pen qui se la dispute désormais. Or voici qu’Emmanuel Macron va à Orléans et que Philippe de Villiers en rajoute une couche kitsch !

Macron-Ghosn: des paroles et pas d'actes?

Par

Emmanuel Macron est monté au créneau ce mardi pour dénoncer le salaire monumental de Carlos Ghosn. Il a promis de « légiférer » si le patron de Renault n’entendait pas le désaccord des actionnaires. Le problème est que sa menace n’est pas la première du genre. En 2008, Nicolas Sarkozy avait lancé la même. Sans effet…

Macron ministre relaie les intérêts des majors du BTP

Par

Au détour de la loi Sapin 2, censée lutter contre la corruption et l’évasion fiscale, Emmanuel Macron a introduit discrètement la ratification de l’ordonnance sur la réforme du code des marchés publics. Officiellement, il s’agit de mettre les textes français en accord avec la directive européenne et de favoriser l’accès des PME à la commande publique. Dans les faits, le gouvernement déroule un tapis rouge à Vinci, Bouygues, Eiffage et quelques autres. 

Le patronat héberge discrètement Emmanuel Macron

Par
Emmanuel Macron à l'université d'été 2015 du Medef. © Reuters Emmanuel Macron à l'université d'été 2015 du Medef. © Reuters

En annonçant la création de son mouvement « En marche », le ministre de l'économie a omis de préciser que l'adresse légale de son association était le domicile privé du directeur de l'un des principaux clubs patronaux. Emmanuel Macron conteste notre récit et nie le moindre lien avec l'Institut Montaigne.

Emmanuel Macron lance son mouvement politique «ni à droite ni à gauche»

Emmanuel Macron a lancé officiellement, mercredi 6 avril, son mouvement politique avec l'intention proclamée de travailler avec des gens de gauche comme de droite pour faire sauter les « blocages » de la société française.

Sur l'emploi, Hollande fait du Macron

Par
François Hollande devant le CESE, le 18 janvier 2015. © Reuters François Hollande devant le CESE, le 18 janvier 2015. © Reuters

François Hollande a précisé devant les acteurs du monde économique et social son plan pour l'emploi. Alors que les annonces de début janvier sur la formation et l'apprentissage paraissaient plutôt consensuelles, le président a remis sur la table le plafonnement des indemnités prud'homales et la pérennisation du CICE, deux sujets explosifs à gauche.

MediaPorte : « Tout est bon dans le Macron »

Par Didier Porte
Vidéo dans l'article Vidéo dans l'article

« Il a la classe, le jeune Macron », reconnaît aujourd'hui Didier Porte. Et en plus, il s'intéresse « à la défiscalisation des actions gratuites ».

Mérite des fonctionnaires, le dernier rush d’Emmanuel Macron

Par

Dans la série “Macron bouscule les tabous”, le ministre de l’économie « pense qu’il faut accroître la part de mérite, dans la rémunération de la fonction publique, car c'est une manière de la moderniser ». Pourquoi pas ? Le problème, c’est que cette innovation n’est qu’un vieux serpent de mer.

La morgue de Macron contre la fonction publique

Par

Peu après qu'Emmanuel Macron eut préconisé une remise en cause du statut de la fonction publique, François Hollande a fait comprendre qu'il n'y était pas favorable. Transgression, dénégation, régression : voici pourtant le nouveau jeu de rôle d'un pouvoir socialiste qui organise un recul social généralisé et amène le pays vers le naufrage. Parti pris.

Droit du travail: une réforme à contresens

Par
Manuel Valls, Myriam El Khomri, nouvelle ministre du travail et Jean-Denis Combrexelle lors de la présentation du rapport. © (dr) Manuel Valls, Myriam El Khomri, nouvelle ministre du travail et Jean-Denis Combrexelle lors de la présentation du rapport. © (dr)

Jean-Denis Combrexelle a rendu mercredi son rapport sur la réforme du code du travail, prélude officiel à une loi pour 2016. Au programme, une révision de bout en bout du droit du travail, et une place centrale donnée à l'accord d'entreprise. Sa capacité à agir sur le chômage est largement contestée. 

Macron trébuche sur la baisse des tarifs des notaires

Par

En revenant sur la baisse de tarifs des professions réglementées, Emmanuel Macron a abandonné une partie de son projet de loi, déjà défendue par son prédécesseur Arnaud Montebourg. Le ministre de l'économie a jugé qu'il s'était trompé. Le nouveau mécanisme qu'il propose reste relativement abscons.

Le Conseil constitutionnel rétrécit la loi Macron

Encadrement des indemnités de licenciement par les prud’hommes, réforme des chambres de commerce et d'industrie, assouplissement de la publicité des boissons alcoolisées : le Conseil constitutionnel a invalidé une vingtaine de dispositions de la « loi Macron » sur la croissance et l’activité.

Aéroport de Toulouse : le deuxième mensonge de Macron

Par

Emmanuel Macron assure que la disparition de l'oligarque chinois Mike Poon, soupçonné de corruption, est un non-événement. Mais en fait, le ministre ne dit pas la vérité : la privatisation n'est pas finalisée et pourrait être annulée.

Emmanuel Macron entendu dans l'enquête sur la Cité du cinéma

Par

D'après nos informations, le ministre de l'économie, ancien de la banque Rothschild, a été entendu à Bercy dans le cadre d'une enquête préliminaire sur les coulisses du projet du réalisateur Luc Besson à Saint-Denis.

D'un PS à l'autre, Macron écartèle les socialistes

Emmanuel Macron à Léognan, le 27 août 2015 © M.M Emmanuel Macron à Léognan, le 27 août 2015 © M.M

Rentrée atomisée au PS. Tandis que le parti ouvre ce vendredi son université d’été à La Rochelle, les frondeurs et l’aile droite ont auparavant organisé des rendez-vous distincts. Ils défendent des lignes désormais irréconciliables. Et Cambadélis se borne au milieu à parler avenir stratégique. Reportage.

Les lois Macron et Rebsamen taillent à la hache dans le droit du travail

Par

La loi Macron, légèrement censurée par le Conseil consitutionnel, est publiée ce vendredi 7 août dans le Journal officiel. Avec la loi Rebsamen, ces deux textes sont porteurs de changements majeurs, notamment sur le travail et l'emploi. Passage en revue de ce qui change.

L'enfouissement de déchets radioactifs à Bure revient en catimini dans la loi Macron

Un amendement de la droite a été accepté par le gouvernement et ajouté au texte qui a été adopté sans vote ce jeudi à l'Assemblée.

La loi Macron plafonne un peu plus les indemnités pour licenciement abusif

Par

La mise en place d'un barème pour les indemnités obtenues aux prud'hommes par les salariés abusivement licenciés avait fait une entrée timide dans la loi Macron, première version. Le texte qui sort de l'assemblée après l'usage du 49-3 par Manuel Valls va beaucoup plus loin. 

La loi Macron remet au goût du jour le conflit d'intérêts

Par

La loi Macron veut donner la possibilité aux experts-comptables d'avoir des activités de conseil juridique, au risque de créer des situations structurelles de conflit d’intérêts. Les leçons d’Enron ont été oubliées.

Macron abandonne son projet sur le «secret des affaires»

Par

L'amendement sur le « secret des affaires » n'aura pas tenu une semaine. Face la mobilisation des journalistes, à l'origine notamment d'une pétition ayant recueilli plus de 13 000 signatures, François Hollande  s'est rallié à  la position d'Emmanuel Macron , favorable au retrait du texte.

Loi Macron : le sparadrap revient à l'Assemblée

Par
Emmanuel Macron à l'Assemblée, le 26 janvier 2015 © REUTERS Emmanuel Macron à l'Assemblée, le 26 janvier 2015 © REUTERS

La loi contestée que le gouvernement a fait voter en février en utilisant le 49-3 revient à l’Assemblée. Ses dispositions les plus critiquées, à commencer par le travail du dimanche, pourraient animer les débats du congrès socialiste, ce week-end à Poitiers. Macron, lui, ne sera pas là : il n'a pas sa carte du PS.

Loi Macron : des députés UMP et UDI dénoncent un « gâchis »

Par

Une petite poignée de députés de l'opposition, satisfaits du travail « constructif » effectué sur la loi Macron, s'apprêtaient à voter le texte. C'est finalement une motion de censure qu'ils vont approuver ce jeudi. Las des éternelles « postures droite/gauche », ils déplorent le retour brutal de la « politique politicienne ».

Avec la loi Macron, la mise en pièces du droit du travail se poursuit

Par et

La dernière semaine de débats sur la loi Macron va porter sur le droit du travail. Alors que le débat sur le travail du dimanche risque d’accaparer les députés, les derniers articles introduisent des changements sur le code du travail qui menacent plusieurs acquis sociaux.

Privatiser les cars : la fausse bonne idée de Macron

Par

Portée par sa vision libérale de l’économie, la loi Macron veut ouvrir le transport en car à la concurrence. Au risque d’accentuer la rivalité entre la route et le rail et d'aggraver la polarisation sociale dans les transports.

Dans la foulée de l'ANI, la loi Macron veut faciliter les licenciements collectifs

Par Pierre-Yves Bulteau et Mathilde Goanec

Un article du projet de loi Macron est passé inaperçu. Il concerne les licenciements collectifs et vise à assouplir encore les procédures issues de l’Accord national interprofessionnel. Ce dernier devait favoriser la négociation entre patrons et salariés au sein de l'entreprise. Un premier bilan fait apparaître que son application se fait au bénéfice des employeurs.

Emmanuel Macron, le renard et le poulailler

Par

« C’est un échec », vient de reconnaître Emmanuel Macron, le ministre de l’économie, à propos du pacte de responsabilité, et cette phrase est singulière. Elle veut dire que le cœur même de la politique de François Hollande, son fameux « cap », serait en fait une voie de garage.

Loi Macron : le grand fourre-tout censé amadouer Bruxelles

Par

Jusqu’au dernier moment, le projet de loi sur « la croissance et l’activité » a changé. Des socialistes dénoncent un texte « sans aucune cohérence ». Face à la colère montante de la majorité, Manuel Valls a appuyé son ministre lors de la présentation du texte. Un texte censé convaincre la commission européenne de la volonté de réforme de la France. Revue des mesures phares.

Macron et les chômeurs : comme un air de Grenoble

Par

À sa manière, Emmanuel Macron vient de prononcer un discours de Grenoble. Il a promis d’en finir avec un ennemi public protégé par un « tabou ». Nicolas Sarkozy avait désigné les étrangers, sous la figure du Rom. Macron s’est attaqué aux chômeurs, au nom des déficits.

MediaPorte : « T'inquiète pas Manu (Macron) »

Par
Vidéo dans l'article Vidéo dans l'article

Didier Porte a regardé l'interview du ministre des finances par Claire Chazal, sur TF1, et a été séduit par ses appels à la liberté.

Privatisation de l'aéroport de Toulouse : Emmanuel Macron a menti

Par

Annonçant la cession à des investisseurs chinois de l'aéroport de Toulouse, Emmanuel Macron a assuré « qu’il ne s’agit pas d’une privatisation ». Or Mediapart révèle les clauses secrètes du pacte d'actionnaires qui établissent strictement le contraire. C'est le coup d'envoi d'une rafale de privatisations qui touchent aux infrastructures.

Macron et les «illettrées» : «Mais on leur apprend quoi dans les grandes écoles ?»

Par

Les propos du ministre de l'économie Emmanuel Macron au sujet des ouvrières « illettrées » de l'abattoir breton Gad ont suscité un tel tollé que celui-ci a dû s'excuser. « À force d'avoir des gens qui ont toujours été dans des hautes sphères et n'ont jamais côtoyé la majorité des Français, j'ai l'impression qu'ils sont coupés du monde », lance la députée PS du Finistère Chantal Guittet.

Emmanuel Macron: la gauche classique est une «étoile morte»

Par

Le nouveau ministre de l’économie, ancien conseiller de Hollande, est un ardent défenseur d’une rénovation profonde des théories de la gauche. «L’idéologie de gauche classique ne permet pas de penser le réel tel qu’il est», estime-t-il. Verbatim d'un entretien réalisé il y a un an.

Emmanuel Macron, symbole de la dérive libérale de l'exécutif

Par et

Arnaud Montebourg remplacé par Emmanuel Macron au ministère de l'économie, de l'industrie et du numérique: c'est le grand symbole du remaniement.