Dans le Jura, «si la fonderie MBF ferme, ce sera un drame»

L’entreprise, qui produit des pièces pour des moteurs Renault ou Peugeot, est en redressement judiciaire. Son sort sera scellé le 11 mai. Depuis des mois, c’est toute la fonderie automobile française qui souffre. Reportage vidéo.

Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

" Si ça ferme ce sera un drame ", à Saint-Claude, la fonderie MBF est suspendue à la justice © Mediapart

Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous