Programme du FN (15). Ecologie et agriculture: l’approche nationaliste

Par

C'est un parfait exercice de triangulation : Marine Le Pen reprend les mots des écologistes et certaines de leurs propositions pour les mettre au service de son « projet national » et de fermeture des frontières. Comme si elle avait oublié que le nuage de Tchernobyl ne s'était pas arrêté aux postes de douane français…

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Étendre un cordon sanitaire autour de la France pour la protéger de la pollution venue d’ailleurs… Le programme du Front national pour « une France durable » est hanté par l’idée de construire des murs étanches entre le territoire national et l’extérieur, forcément toxique, menaçant et vorace. Interdire l’importation et la vente de produits « provenant de l’étranger » qui ne respectent pas les normes « imposées » aux producteurs français ; obliger à un étiquetage « clair et loyal » sur l’origine des produits et denrées commercialisés en France ; imposer la traçabilité « totale » de l’origine géographique et du lieu de transformation des produits alimentaires sur leur étiquette et garantir la transparence de l’information des consommateurs ; refuser les traités de libre-échange (notamment Tafta et Ceta) ; se libérer des « contraintes européennes ».