Dossier Dossier: les Roms en France

Invasion, délinquance, mendicité, saleté? Tout dire sur les Roms

France

Ils arriveraient en masse pour profiter des aides sociales, vivraient sous la coupe de mafias, pilleraient les campagnes : les préjugés à l'encontre des Roms sont légion. Passage en revue des accusations et des contre-vérités qu’elles recèlent.

Le rapport à charge d'Amnesty contre la politique d'expulsion des Roms

Discriminations

L'ONG Amnesty International dévoile, ce mercredi 25 septembre, un rapport sur les « expulsions forcées de Roms en France », réalisé entre juin et juillet 2013 dans les agglomérations lilloise et lyonnaise. Le document vise le laxisme d'Etat et plus spécifiquement le ministre de l'intérieur, Manuel Valls. 

Quand droite et gauche s’entendent pour expulser les Roms

France

Une trentaine de familles ont construit un village à l'intérieur d'une usine désaffectée à Villebon-sur-Yvette, dans l'Essonne. Sous la pression des maires de cette ville et de Palaiseau, le propriétaire a engagé une procédure d'expulsion. Des voisins approuvent, d'autres se sont constitués en collectif pour emmener les enfants à l'école.

Roms: la haine déferle et Valls souffle sur les braises

France

À six mois des élections municipales, le défouloir anti-Rom est ouvert. Les élus de tous bords multiplient les propos haineux. Loin de calmer les choses, le ministre de l'intérieur répète à l'envi que cette population a « vocation » à retourner en Roumanie et que seule une minorité souhaite s'intégrer en France.

Rejeter les Roms permet de « faire exister les frontières »

Discriminations

L'anthropologue Michel Agier décrypte la responsabilité des élites dans le processus de « ségrégation » des Roms. Les propos haineux, de Jean-Marie Le Pen à Christian Estrosi, traduisent la volonté de responsables politiques de désigner cette population pour la mettre définitivement à l'écart de la société et des droits.  

Regards de Roms

Ces photos sont extraites d'un livre La Place Ris-Orangis (éd. Éditions illimitées). Elles ont été prises dans un lieu qui n'existe plus. Il a été évacué le 3 avril. Elles ont été prises par les Roms qui y vivaient alors, avec des appareils prêtés par Le Bal/La Fabrique du Regard. L'atelier était coordonné par Aude Tincelin et Jean-François Joly dans le cadre d'un projet au long cours baptisé PEROU pour Pôle d’exploration des ressources urbaines. Ces photos racontent le quotidien de ce bidonville, la vie sur le terrain, les soirées dans les cabanes, les trajets dans la ville, mais surtout, ainsi que l'analyse Carine Fouteau dans ce billet, « pour une fois, l’objectif est inversé ». Pour une fois, « ce sont eux qui cadrent, posent, décident de sourire ou pas, qui déclenchent ».

Les abus contre les Roms se poursuivent à l'approche des municipales

France

Dans trois rapports distincts, le Défenseur des droits, le collectif d'associations Romeurope et la Commission européenne s'inquiètent du traitement infligé aux Roms, victimes de discriminations. Le climat se dégrade à l'approche des municipales, les maires ayant tendance à multiplier les démantèlements de campements.

Les Roms rescapés de l’incendie de Lyon en souffrance

France

À Lyon, les Roms rescapés de l'incendie qui a détruit il y a dix jours leur ancien squat sont encore sous le choc du drame qui a coûté la vie à trois personnes. Ils sont temporairement hébergés dans un gymnase. Les intervenants associatifs évoquent des conditions de vie éprouvantes. Un bébé a vu le jour.

La plupart des rescapés roms de l’incendie de Lyon à la rue

France

Le gymnase dans lequel ils étaient temporairement hébergés a fermé ses portes. Quelques familles vont bénéficier d'un dispositif d'insertion. Une bougie serait à l'origine de l'incendie.

«Les Roms sont comme nous, ils ont besoin de lumière»

Discriminations

Alors que les incendies de campements de Roms se multiplient depuis plusieurs semaines en France, jusque-là sans faire de victimes, celui qui a eu lieu à Lyon dans la nuit du 12 au 13 mai a été meurtrier. Au moins trois personnes, deux femmes et un enfant âgé d’une douzaine d’années, sont décédées après qu’une usine désaffectée dans laquelle elles vivaient avec 200 à 300 autres personnes a pris feu. L'électricité avait récemment été coupée, obligeant les personnes à s'éclairer à la bougie.

Des peines de trois à quinze ans requises contre le «clan» Hamidovic

France

« Toute ma vie, j’ai été l’esclave de plein de monde », c’est par cette citation que s’est ouvert, ce lundi 15 avril, le réquisitoire prononcé au tribunal correctionnel de Paris à l’encontre des vingt-deux membres présumés d’un réseau obligeant des jeunes filles, principalement mineures, à voler dans le métro parisien.

Le chef du «clan» Hamidovic condamné à 7 ans de prison

France

À une exception près, les membres du réseau Hamidovic ont été condamnés, ce mercredi, pour avoir contraint des jeunes filles à voler dans le métro parisien. Poursuivi pour « traite des êtres humains », le chef écope de sept ans d'emprisonnement. Les peines sont deux fois moins lourdes que celles requises par le parquet.

«Les évacuations de camps cassent les processus d’intégration des Roms»

Libertés publiques

Désigné il y a sept mois par le premier ministre pour aider les Roms à s'intégrer, le préfet Alain Régnier dénonce, dans un entretien à Mediapart, le racisme ordinaire qui se développe à l'encontre de cette population et la « schizophrénie » des pouvoirs publics.

Expulsions et incendies de camps de Roms se multiplient

France

Après Moulin-Galant, Ris-Orangis : les expulsions de campements de Roms se multiplient, en Essonne mais pas seulement, comme Manuel Valls l'avait annoncé. Les familles se retrouvent à errer, d'un département à l'autre. Les incendies aussi se succèdent dans des circonstances le plus souvent non élucidées. 

Les chefs des petites voleuses du métro parisien en procès

France

Vingt-deux prévenus comparaissent devant le tribunal correctionnel de Paris pour avoir forcé des mineurs à voler dans le métro parisien. Deux ans d'enquête ont abouti à ce procès hors-norme qui met en cause le « clan » Hamidovic. 

Roms: le bidonville de Moulin-Galant expulsé

France

Le bidonville de Moulin-Galant, en Essonne, a été expulsé ce matin par les forces de l'ordre, à la suite de l'arrêté municipal pris par la maire socialiste de la commune de Villabé. Entre 300 et 400 personnes, dont une cinquantaine d'enfants, vivaient sur ce terrain depuis cinq ans. Ils se retrouvent sans solution durable de relogement.