Culture et idées

Restitutions de patrimoine africain : repolitiser le débat, rendre visibles les objets oubliés

Afrique(s)

Dans un contexte de débats nourris autour de la restitution des biens spoliés durant la colonisation, la dernière livraison de la revue « Politique africaine » éclaire quelques angles morts des discussions autour de ce patrimoine, parfois oublié, souvent dépolitisé.

Regarder en face son passé colonial : quelques leçons venues de Belgique

Europe

Le Parlement belge a entamé voilà deux ans un travail historique d’ampleur sur son passé colonial. Il s’ajoute à des initiatives locales sur la décolonisation de l’espace public et à une loi sur la restitution des biens spoliés. Y a-t-il des leçons à en tirer pour la France ?

Sophie Zaïkowska, l’alimentation aux fondements de la pensée révolutionnaire

Des idées oubliées pour rénover la gauche (7/8) — Analyse

Exilée lituanienne et féministe anarchiste à l’origine des premières communautés libertaires en France, Sophie Zaïkowska (1874-1939) a aussi été une pionnière du végétarisme qui, selon elle, libère l’humain de l’exploitation des travailleurs et des animaux. Sa pensée radicale réinsuffle du communisme autour de la question alimentaire.

Dans le vertige de l’entre-langues

Livres — Chronique

Trois recueils bilingues de poésie, de Maya Angelou, Audre Lorde et Kae Tempest, montrent que la traduction poétique ne se place pas nécessairement dans des cases rigides ; si impossible soit-elle, cette tâche est indispensable. 

« La Nuit du 12 » : un film juste sur le fait d’être tuée parce que femme

Arts — Chronique

« La Nuit du 12 » s’impose comme l’un des succès de l’été dans les salles. Il interroge avec subtilité le travail d’une brigade de police judiciaire d’hommes enquêtant sur un féminicide irrésolu. Un scénario très juste sur les biais misogynes de certains policiers et les violences sexistes.

Repenser l’écologie pour enrayer l’« écofascisme »

Au détour des livres 2022 (13/13) — Chronique

Dans « Écofascismes », Antoine Dubiau alerte sur le risque d’émergence d’une extrême droite qui intégrerait l’écologie à son projet politique. Il invite à mieux définir les bases de la pensée écologiste pour rendre inopérante la « possibilité de l’écofascisme ».

La Russie selon les Werth : pris en étau par la guerre froide

La Russie selon les Werth (3/5) — Entretien

Alexander Werth doit quitter l’URSS en 1948. Pas assez fiable pour le Kremlin, trop philosoviétique pour ses employeurs britanniques. Il vit de sa plume en France, écrivant des livres en anglais sur le monde contemporain. En 1969, il met fin à ses jours.

Un retour sur l’affaire Rushdie

Libertés publiques — Analyse

Alors que Salman Rushdie a été grièvement blessé vendredi 12 août, nous republions l’analyse de Christian Salmon mise en ligne en 2019 à l’occasion des trente ans de l’affaire Rushdie, lorsque l’ayatollah Khomeiny condamna à mort l’écrivain coupable d’avoir écrit un roman qu’il jugeait blasphématoire. Ce fut l’acte inaugural d’une affaire planétaire, sous laquelle le roman a été enseveli.

Dionys Mascolo, une éthique de la résistance intellectuelle

Des idées oubliées pour rénover la gauche (6/8) — Analyse

En réconciliant pensée et action, Marx et Bakounine, révolution et amitié, le philosophe communiste a conçu une théorie de l’insoumission que l’on redécouvre opportunément, à l’heure de la contestation néoconservatrice des savoirs critiques. 

Villes en déclin : à Cleveland, une radiographie de l’abandon

Au détour des livres 2022 (12/13) — Chronique

Dans une riche enquête sur la ville de Cleveland, les politistes Max Rousseau et Vincent Béal explorent les mécanismes du déclin urbain et de la défection de l’État. Par l’agriculture urbaine et leurs tactiques de survie, les populations tentent d’y façonner de nouveaux communs, enserrés dans le carcan du capitalisme.

La Russie selon les Werth : correspondant de guerre à Moscou

La Russie selon les Werth (2/5) — Entretien

Deuxième épisode de notre série vidéo en cinq volets : Nicolas Werth évoque les années de correspondant de guerre en URSS de son père, le journaliste britannique né en Russie Alexander Werth, envoyé dès 1941 à Moscou pour la BBC et quelques journaux.

Avec le psychiatre catalan Tosquelles, pour « penser avec les pieds »

Au détour des livres 2022 (11/13)

Catalaniste, marxiste et républicain, Francesc Tosquelles a réinventé la psychiatrie, depuis la ligne de front de la guerre civile espagnole ou plus tard, sur les hauteurs d’un village de Lozère. Des essais et expositions donnent accès à sa pensée.

Rudolf Meidner, ou la douce euthanasie du pouvoir capitaliste

Des idées oubliées pour rénover la gauche (5/8) — Analyse

Dans les années 1970, l’économiste suédois a élaboré un projet de fonds salariaux collectifs qui aurait pu aboutir à une socialisation lente du secteur privé. Le principe, à la fois réformiste et radical, a été mis en échec mais circule à nouveau à gauche.

Aneth, la petite sorcière qui donne confiance aux enfants

Au détour des livres 2022 (10/13) — Chronique

Dans « Aneth, apprentie sorcière », l’autrice et illustratrice Élodie Shanta propose aux plus jeunes lectrices et lecteurs de suivre les folles expériences d’une petite écolière pas comme les autres. Une occasion, avant la rentrée, de donner confiance à celles et ceux qui en manqueraient.

Comment les inédits de Louis-Ferdinand Céline ont été « préservés »

Livres — Entretien

Il y a un an, le critique de théâtre Jean-Pierre Thibaudat confirmait dans un billet de blog de Mediapart avoir été le destinataire de textes disparus de l’écrivain antisémite Louis-Ferdinand Céline. Aujourd’hui, toujours dans le Club de Mediapart, il revient sur cette histoire et le secret qui l’entourait encore. « Le temps est venu de dévoiler les choses pour permettre un apaisement général », estime-t-il, révélant que les documents lui avaient été remis par la famille du résistant Yvon Morandat, qui les avait conservés.

Sous les tapis des tisseuses, l’écho de la domination coloniale

Mémoire harkie en Languedoc (1/3) — Reportage

En 1964, une soixantaine de familles de harkis ont été parquées dans une cité à l’écart de Lodève pour faire tourner ce qui allait devenir l’annexe de la manufacture de la Savonnerie de Paris, et raviver la tradition textile locale. Mais côté coulisses, l’Algérie française y a joué quelques prolongations.