Dossier: Turquie, après le coup d’Etat raté

Dossier: Turquie, après le coup d’Etat raté

Après avoir déjoué la tentative de coup d’État du 15 juillet 2016, le président Erdogan effectue des purges dans l’armée, la justice, l’enseignement… et accroît encore plus son pouvoir. Retrouvez dans ce dossier nos articles sur le coup d’État, ainsi que nos reportages et enquêtes sur ses suites.

«Mon fils a sous-estimé l’état politique de la Turquie d’aujourd’hui»

Par Stéphanie Fontenoy

Serein dans l’inquiétude. Loïc Bureau, le père du journaliste emprisonné en Turquie, évoque la passion de son fils pour le métier de reporter. Selon ses informations, Loup Bureau « a un traitement plutôt privilégié par rapport à un simple détenu de droit commun ».

Loup Bureau, un nouveau journaliste arrêté en Turquie

Par Stéphanie Fontenoy

Loup Bureau a été arrêté fin juillet à la frontière entre la Turquie et l’Irak. Son cas est particulièrement préoccupant. Le journaliste fait l’objet d’accusations qui relèvent de la loi anti-terroriste turque.

 

Asli Erdogan: «L’injustice causée par ce procès est irréversible»

Par Stéphanie Fontenoy
Istanbul, le 28 juillet 2017. Asli Erdogan, dans la foule qui attend la décision des juges dans le procès «Cumhuriyet». © Stéphanie Fontenoy Istanbul, le 28 juillet 2017. Asli Erdogan, dans la foule qui attend la décision des juges dans le procès «Cumhuriyet». © Stéphanie Fontenoy

Devant le palais de justice d’Istanbul, dans la foule attendant la décision des juges, la romancière turque Asli Erdogan a lu une lettre adressée à l’un des 17 accusés, Turhan Günay, par sa fille.

Ouverture du procès de «Cumhuriyet» à Istanbul: leçon de journalisme au tribunal

Par
« Cumhuriyet ne se taira pas » © Nicolas Cheviron « Cumhuriyet ne se taira pas » © Nicolas Cheviron

Le procès de 17 journalistes et dirigeants du quotidien d’opposition Cumhuriyet, accusés d’avoir soutenu à travers leurs articles plusieurs organisations armées interdites, a débuté lundi 24 juillet à Istanbul. Dès la première audience, les prévenus ont sérieusement entamé la crédibilité des arguments du parquet dans cette affaire emblématique des attaques contre la liberté de la presse en Turquie.

Ahmet Sik au procès de «Cumhuriyet»: «Le gang que vous cherchez dirige le pays»

Par
Ahmet Sik lors de sa déposition au procès du quotidien «Cumhuriyet», le 26 juillet 2017. © Zeynep Özatalay Ahmet Sik lors de sa déposition au procès du quotidien «Cumhuriyet», le 26 juillet 2017. © Zeynep Özatalay

Au troisième jour du procès intenté à 17 salariés du quotidien d’opposition pour « aide à des organisations terroristes », le journaliste d’investigation Ahmet Sik a fait sensation en convoquant le gouvernement turc et le président Erdogan à la barre.

Procès de «Cumhuriyet»: les accusés ridiculisent leurs accusateurs

Par
 © Stéphanie Fontenoy © Stéphanie Fontenoy

En cinq jours d’audience, les 17 journalistes et cadres du quotidien d’opposition turc Cumhuriyet ont démontré avec maestria l’ineptie de l'acte d’accusation élevant la critique contre le gouvernement au rang de crime. La cour a libéré sept des onze accusés détenus. Prochaine audience au 11 septembre.

Un an après, le putsch manqué en Turquie conserve ses zones d’ombre

Par
Foule attaquant un tank le 15 juillet 2016 à Ankara © Reuters Foule attaquant un tank le 15 juillet 2016 à Ankara © Reuters

Alors que la Turquie s’apprête à commémorer le premier anniversaire de la tentative manquée de coup d’État du 15 juillet 2016, de nombreuses zones d’ombre subsistent concernant cette nuit tragique qui a fait entrer le pays dans une ère de répression et de déni des droits fondamentaux. Interrogés par Mediapart, quatre spécialistes font le point sur l’enquête et ses insuffisances.

Un an après le putsch raté, Erdogan veut «arracher les têtes des traîtres»

Par
La foule rassemblée pour le premier anniversaire du coup d'État raté © N.C. La foule rassemblée pour le premier anniversaire du coup d'État raté © N.C.

La Turquie a commémoré l’échec de la tentative sanglante de coup d’État, qui a coûté la vie à 250 personnes. À l’entrée du pont du Bosphore, un haut lieu de la résistance civile contre les putschistes, le président Erdogan a prononcé un discours revanchard et accusateur devant une foule moins survoltée que son « Reis ».

Les nouveaux parias de la Turquie

Par
Des universitaires manifestent à l'université d'Ankara, en février 2017 © Reuters Des universitaires manifestent à l'université d'Ankara, en février 2017 © Reuters

Depuis un an, la machine répressive turque mise en marche après le putsch manqué du 15 juillet 2016 ne cesse de produire de nouveaux proscrits à la culpabilité souvent douteuse. Rencontre en cinq récits avec cette nouvelle Turquie des réprouvés dont la vie a été brisée par l’arbitraire.

Turquie: le pouvoir a-t-il laissé faire la tentative de putsch?

Par
Des partisans d'Erdogan sont assis sur un tank à Ankara, afin de défendre le gouvernement. © Tumay Berkin/Reuters Des partisans d'Erdogan sont assis sur un tank à Ankara, afin de défendre le gouvernement. © Tumay Berkin/Reuters

Depuis le 22 mai, les protagonistes de la tentative de coup d’État de juillet 2016 sont jugés à Ankara. Loin de produire l’effet cathartique attendu, les audiences font surgir de nouvelles interrogations sur les zones d’ombre de cette affaire. À commencer par le manque de réactivité des autorités : elles étaient prévenues du projet de putsch plusieurs heures avant son déclenchement.

A la tête de l’AKP, Erdogan maintient la ligne répressive

Par

Le président turc a fait son retour officiel à la tête du parti islamo-conservateur qui l’a porté au pouvoir en 2003. Première expression concrète du système adopté par référendum en avril, cette intronisation va lui permettre de faire le ménage dans son parti avant des rendez-vous électoraux cruciaux en 2019.

La super-présidence voulue par Erdogan s’impose d’une courte tête en Turquie

Par
Des partisans du oui fêtent la victoire, dimanche 16 avril à Istanbul. © Reuters Des partisans du oui fêtent la victoire, dimanche 16 avril à Istanbul. © Reuters

La Turquie a fait un pas de plus vers l’autocratie en adoptant dimanche, par référendum, une réforme constitutionnelle qui confère d’immenses pouvoirs à son président, Recep Tayyip Erdogan. Cette victoire, étriquée et contestée, traduit cependant une perte de confiance de l’électorat envers l’homme fort du pays, qui pourrait le pousser à durcir sa politique répressive.

Référendum en Turquie: «Le projet de Constitution ouvre la voie à une dictature»

Par

La Turquie s’apprête à voter dimanche sur une réforme de la Constitution qui octroiera au président Erdogan des pouvoirs considérables. Hüsnü Öndül, figure historique de l’Association des droits de l’homme (IHD), et Selahattin Esmer, vice-président, dénoncent un projet qui fera sortir le pays du club des démocraties.

Référendum en Turquie: la campagne «post-vérité» d’Erdogan face aux «terroristes»

Par
Lors d'un meeting de Erdogan, dans le quartier de Gaziosmanpasa à Istanbul, le 26 mars 2017. © NC Lors d'un meeting de Erdogan, dans le quartier de Gaziosmanpasa à Istanbul, le 26 mars 2017. © NC

À une semaine du référendum qui doit lui octroyer d’immenses pouvoirs, le président turc Recep Tayyip Erdogan a mis tous les moyens de l’État au service de la campagne du « oui », face à des partisans du « non » ostracisés et réprimés. Une partialité qui n’empêche pas le Reis de se présenter en défenseur de la démocratie et en victime des complots de « terroristes » et de puissances étrangères hostiles.

Turquie: révélations sur la traque mondiale des gülénistes

Par
Fethullah Gülen, 75 ans, dirige sa puissante confrérie depuis les Etats-Unis. © Reuters Fethullah Gülen, 75 ans, dirige sa puissante confrérie depuis les Etats-Unis. © Reuters

Des dizaines de rapports confidentiels, révélés par Mediapart et ses partenaires du réseau de médias européens EIC, démontrent que les responsables religieux et les diplomates turcs ont espionné dans le monde entier les sympathisants supposés de la confrérie Gülen, accusée par le président Erdogan d'avoir fomenté le coup d'État manqué de juillet 2016. Au moins trente-huit pays sont concernés, dont la moitié des États de l'Union européenne.

Référendum en Turquie: des fissures apparaissent dans le parti d'Erdogan

Par
Place Taksim, pour le oui. © reuters Place Taksim, pour le oui. © reuters

Sondages en demi-teinte, opinions critiques d’anciens compagnons de route relayées par la presse… Des craquements se font entendre dans le parti de Recep Tayyip Erdogan avant le référendum du 16 avril, qui doit élargir ses pouvoirs présidentiels déjà considérables. Mais l’apparition d’une véritable opposition interne n’est pas pour aujourd’hui.

Anciens proches d’Erdogan, dix hommes en disgrâce

Par

Si les retournements d’alliance et les trahisons sont des lieux communs de la politique, rarement un dirigeant aura autant fait le vide autour de lui que l’actuel président turc, Recep Tayyip Erdogan. Retour sur l’ascension du maître de la Turquie en dix « cadavres ».

Erdogan joue la carte de la tension avec l’Europe

Par
Des manifestants en faveur du président turc rassemblés devant le consulat turc à Rotterdam, aux Pays-Bas, le 11 mars 2017. © Reuters Des manifestants en faveur du président turc rassemblés devant le consulat turc à Rotterdam, aux Pays-Bas, le 11 mars 2017. © Reuters

Depuis le refus par les Pays-Bas, samedi 11 mars, de laisser des ministres turcs faire campagne sur leur territoire, politiciens et médias turcs tirent à boulets rouges sur l’Europe. Une politique de la tension délibérée, mise en œuvre pour permettre au président Recep Tayyip Erdogan de mobiliser ses troupes avant le référendum qui doit lui donner les pleins pouvoirs le 16 avril.

Asli Erdogan: «Les institutions de la démocratie turque vont totalement s’effondrer»

Par

Arrêtée à l’été 2016 sur des accusations de sédition terroriste, l’écrivain et journaliste turque Asli Erdogan est devenue le symbole des milliers de victimes des purges menées par Ankara. Relâchée fin décembre, après 133 jours de détention, elle revient sur les conditions de son emprisonnement et une liberté au goût amer.

La Turquie se dirige vers «le règne d’un seul homme»

Par

Les députés turcs ont entamé les débats sur un projet de réforme constitutionnelle qui étend considérablement les pouvoirs du président, tout en réduisant la capacité de contrôle du parlement et des juges. Le texte, taillé sur mesure pour Erdogan, donne des sueurs froides aux plus grands juristes du pays.

Turquie: le pouvoir renforce son black-out sur les médias kurdes

Par

En fermant une quarantaine de médias kurdes, Ankara a instauré un sévère blocus sur l’information en provenance du Kurdistan turc. Pour les journalistes encore en activité dans la région, couvrir un événement est devenu un parcours du combattant. À Diyarbakir, trois d’entre eux relatent leur quotidien.

Diyarbakir, une ville en état de choc

Par
Une femme pleure après une explosion à Diyarbakir © Reuters Une femme pleure après une explosion à Diyarbakir © Reuters

Neuf mois après la fin des combats qui ont ravagé son centre historique, Diyarbakir, la métropole du Kurdistan turc, est encore en état de choc. Dans une ville quadrillée par les véhicules blindés et placée sous tutelle administrative, la peur domine mais la réorganisation du mouvement kurde a commencé.

Turquie: le régime se transforme méthodiquement en dictature

Par
12 décembre. Le président Erdogan assiste à des funérailles de victimes de l'attentat d'Istanbul, en compagnie de son ancien premier ministre et de son gendre, par ailleurs ministre de l'énergie © Reuters 12 décembre. Le président Erdogan assiste à des funérailles de victimes de l'attentat d'Istanbul, en compagnie de son ancien premier ministre et de son gendre, par ailleurs ministre de l'énergie © Reuters

Depuis la tentative ratée de coup d’État du 15 juillet, la Turquie vit au rythme des purges, des arrestations, de l’arbitraire. La lutte contre le terrorisme justifie tous les abus. Le pays de Recep Tayyip Erdogan est en train de se transformer en dictature. Récits de la répression quotidienne.

Pour la FIDH, l’Europe a les moyens de faire pression sur Erdogan

Par

Dans un entretien à Mediapart, le nouveau président de la Fédération internationale des droits de l’homme estime qu’il faut lever l’accord UE-Turquie sur les réfugiés et abroger l'état d’urgence en France.

Turquie: «Jamais la peur n’a été aussi présente et aussi efficace»

Par
Manifestation, le 31 octobre 2016, à Istanbul, en faveur du journal “Cumhuriyet”. © Reuters Manifestation, le 31 octobre 2016, à Istanbul, en faveur du journal “Cumhuriyet”. © Reuters

Face à la répression qui a suivi la tentative manquée de coup d’État du 15 juillet dernier, la société turque apparaît plus divisée que jamais. Rencontre avec les admis et les exclus de la nouvelle Turquie du président Erdogan.

Turquie: la liquidation du parti pro-kurde, avant le parti unique

Par

La justice turque a enclenché la liquidation du parti pro-kurde, le HDP, qui a annoncé dimanche qu’il cessait toute activité au Parlement. Ankara opte pour une stratégie du pire, censée permettre au président Erdogan de s’imposer comme le maître absolu du pays.

En Turquie, plus aucune dissidence n’est tolérée

Par

Trois jours ont suffi pour donner aux Turcs le sentiment d’entrer dans une nouvelle phase de leur histoire. Mise au pas des universités, arrestation des dirigeants du quotidien Cumhuriyet, les autorités d’Ankara ont confirmé que les voix dissidentes ne seraient plus tolérées.

Purges et mesures d’exception déstabilisent l’appareil d’Etat turc

Par
La mairie de Diyarbakir sous surveillance, dimanche 11 septembre, après la destitution du maire. © REUTERS/Sertac Kayar La mairie de Diyarbakir sous surveillance, dimanche 11 septembre, après la destitution du maire. © REUTERS/Sertac Kayar
La lutte contre les complices supposés de la tentative de putsch du 15 juillet a profondément déstabilisé l’appareil d’État turc. Les purges ont saigné à blanc certains corps de la fonction publique et font régner l’angoisse parmi les fonctionnaires des écoles, casernes, prisons et tribunaux. Les mesures d’exception décrétées par le gouvernement ont un peu plus éloigné la Turquie des garde-fous de l’État de droit.

La Turquie est devenue la championne d’Europe de l’emprisonnement

Par

L’envolée des statistiques carcérales – près de 200 000 places de prison – n’a pas attendu la tentative de putsch de juillet et la répression d’Ankara. Ce pays a fait le choix, non dénué d’arrière-pensées économiques, du « tout-prison ».

Turquie: le pouvoir intensifie les purges et frappe à l'aveugle

Par

Cinquante jours après l’échec sanglant d’une tentative de coup d’État contre le gouvernement turc, les craintes des défenseurs des droits de l’homme se confirment. La répression contre les conspirateurs supposés est brutale, régie par l’arbitraire et mise à profit pour régler des comptes.

«Avec Erdogan, le risque est que la Turquie devienne une nouvelle Syrie»

Par
Faysal Sariyildiz. © (FB) Faysal Sariyildiz. © (FB)

Faysal Sariyildiz est un député kurde du HDP, ce parti pro-kurde qui représente aussi de nombreuses minorités ainsi que des forces de gauche et des écologistes. Il est aujourd'hui en Europe, menacé d'arrestation en Turquie. Il dénonce la «démocratie suspendue», la répression féroce menée par le régime Erdogan depuis le coup d’État raté du 15 juillet et la fuite en avant dans la guerre.

La crise turque relance la bataille du gaz en Europe

Par
Erdogan et Poutine, à Saint-Pétersbourg, le 9 août 2016 © Reuters / Sergei Karpukhin Erdogan et Poutine, à Saint-Pétersbourg, le 9 août 2016 © Reuters / Sergei Karpukhin

Le coup d’État raté à Ankara n’a pas seulement seulement fragilisé l’accord sur les migrants conclu avec Bruxelles. Il bouscule aussi les projets énergétiques de l’UE, qui mise sur la construction d’un gazoduc géant, de la Caspienne à l’Italie, pour freiner sa dépendance à la Russie. Le rapprochement Moscou-Ankara pourrait tout compliquer.

L’appareil d’Etat turc est «paralysé», estime le chercheur Hamit Bozarslan

Par

L’État turc est en train de se désagréger. C’est du moins la thèse d’Hamit Bozarslan, directeur de recherche à l’Ehess et auteur de nombreux ouvrages sur la Turquie et le Moyen-Orient. Entretien, quelques jours après l’attentat de Gaziantep qui a fait 51 morts.

Pourquoi Erdogan rencontre Poutine

Par

Joueur hors pair au pragmatisme éprouvé, Erdogan se rend ce mardi en Russie pour brandir la menace d'une nouvelle donne diplomatique. Jusqu'à envisager une sortie de l'Otan et un alignement sur Moscou aux côtés du régime d'Assad ? Ce n'est pas le sens de l'Histoire ni des intérêts turcs.

Erdogan convoque l’union nationale pour édifier sa «nouvelle Turquie»

Par Raphaël Boukandoura

Le “meeting pour la démocratie” a réuni près d’un million de personnes dimanche à Istanbul, à l’appel du président turc Recep Tayyip Erdogan. Trois semaines après la tentative de putsch du 15 juillet, l’électorat nationaliste semble siphonné au profit de l’AKP. Les laïques, la gauche et les Kurdes sont nettement moins enthousiastes. Reportage sur les rives du Bosphore.

L’Allemagne se raidit face à la Turquie

Par

Suppression du droit à la double nationalité pour les Turcs vivant en Allemagne ou encore expulsion de centaines d’imams payés par Ankara pour prêcher dans les mosquées allemandes. Depuis la réunion de quelque 20 000 fans pro-Erdogan à Cologne, le 31 juillet, le monde politique allemand hausse le ton face à la Turquie.

Après le putsch avorté, l’assise d’Erdogan largement consolidée

Par
Sur la place principale d'Eyüp, quelques jours après la tentative de coup d'État. © Amélie Poinssot Sur la place principale d'Eyüp, quelques jours après la tentative de coup d'État. © Amélie Poinssot

Depuis le coup d’État raté du 15 juillet dernier, l’AKP au pouvoir en Turquie mobilise ses troupes. Des rassemblements se tiennent chaque soir sur les places des grandes villes. Et le parti semble parler d’une seule voix derrière Recep Tayyip Erdogan. Reportage dans un pays en voie de poutinisation.

Quitter la Turquie: «Oui, mais comment?»

Par Stéphanie Fontenoy

Désespérés par la profonde crise que traverse la Turquie, de nombreux artistes et intellectuels pensent à plier bagage. Mais, pour beaucoup, quitter le pays reste un rêve inaccessible tant l'obtention d'un visa est difficile.

En Turquie, le mouvement güleniste, démantelé, trouve bien peu de défenseurs

Par

Le gouvernement turc est engagé dans une « chasse aux sorcières » depuis la tentative de putsch. Des dizaines de milliers de personnes sont arrêtées pour un lien supposé avec la mouvance güleniste, suspectée d'être à l'origine du coup.

En Turquie, la gauche pro-kurde dénonce un «coup d’Etat civil»

Par
Figen Yüksekdağ, la coprésidente du HDP. © Amélie Poinssot Figen Yüksekdağ, la coprésidente du HDP. © Amélie Poinssot

Dans une Turquie de plus en plus autoritaire, où le conflit qui oppose l'État à la rébellion kurde a repris l'année dernière, le parti de gauche pro-kurde HDP tente de faire entendre sa voix. Entretien avec Figen Yüksekdağ, la coprésidente du parti.

Nedim Gürsel: «En quoi les démocrates devraient-ils choisir entre deux imams?»

Par

L'écrivain turc Nedim Gürsel, exilé à Paris depuis le coup d'État de 1971, revient sur le putsch manqué du 15 juillet et sur les conséquences démocratiquement désastreuses qui s'ensuivent sous nos yeux.

En Turquie, la société civile face au risque de la répression

Par
Sur la place Taksim, des partisans du gouvernement se rassemblent tous les soirs © AP Sur la place Taksim, des partisans du gouvernement se rassemblent tous les soirs © AP

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a prononcé mercredi soir l'état d'urgence pour trois mois dans son pays. Une mesure de plus, après les purges sans précédent qui se succèdent dans la fonction publique depuis la tentative de putsch, vendredi dernier. À Istanbul, chez les militants et universitaires, l'inquiétude domine.

Gülen, l’ennemi utile d’Erdogan

Par
Fethullah Gülen chez lui en Pennsylvanie aux Etats-Unis, le 16 juillet 2016. © Reuters Fethullah Gülen chez lui en Pennsylvanie aux Etats-Unis, le 16 juillet 2016. © Reuters

Après avoir écarté l’armée grâce aux grands procès démarrés en 2007 et menés par des magistrats proches de… la confrérie güléniste, Erdogan s’est inventé un autre ennemi, son ancien allié Fethullah Gülen et ses partisans, pour notamment contrer les investigations de décembre 2013 qui ont menacé directement son avenir politique.

Coup d’Etat avorté: les journalistes turcs au bord du gouffre

Par

Reporters sans frontières (RSF) condamne fermement les attaques perpétrées contre des médias et journalistes lors de la tentative de coup d’État militaire en Turquie, dans la nuit du 15 au 16 juillet 2016, tout en craignant que la reprise en main par le pouvoir ne se fasse au détriment des libertés publiques.

Turquie: Erdogan purge l’appareil d’Etat

Par Stéphanie Fontenoy

Après le coup d’État avorté, le président Erdogan veut mettre la société au pas. Une purge immédiate et radicale a commencé dans l’armée, la justice, la police et la bureaucratie. Des milliers de militaires, un tiers des juges et des procureurs, 30 préfets, 46 sous-préfets, 8 000 agents de police ont été limogés, interrogés, placés en garde à vue.

«Le coup d'Etat en Turquie n'était pas contrôlé dès le début»

Par

Le chercheur Jean-François Pérouse a vécu depuis Istanbul la tentative de coup d'État, et la pression qui a suivi. Il ne tient pas pour autant à « diaboliser » les « forces sociales » au sein de l’AKP, le parti du président turc, qui ne verseront pas si facilement, pense-t-il, dans la propagande en faveur d’un État autocratique.

Les Européens inquiets d’un nouveau tour de vis autoritaire en Turquie

Par

Les dirigeants européens n'ont pas tardé à condamner la tentative de coup d’État en Turquie. Ankara est un partenaire clé pour l’Union européenne, dans les dossiers migratoire, énergétique ou sécuritaire. Mais tous mettent en garde Erdogan contre un nouveau durcissement du régime, alors que les purges ont déjà commencé, dans l'armée et la justice.

L’armée, les coups d’Etat et le «nouveau sultan» de Turquie

Par
Erdogan, au lendemain de la tentative de coup d'Etat. © Reuters Erdogan, au lendemain de la tentative de coup d'Etat. © Reuters

Après des années d'affrontements, l'armée turque et le pouvoir d'Erdogan semblaient être arrivés à un « modus vivendi ».

Turquie: Erdogan survit à une tentative de putsch

Par
Des partisans d'Erdogan sont assis sur un tank à Ankara, afin de défendre le gouvernement. © Tumay Berkin/Reuters Des partisans d'Erdogan sont assis sur un tank à Ankara, afin de défendre le gouvernement. © Tumay Berkin/Reuters

Après une nuit de violences et d'incertitude, et plus de 194 morts, le gouvernement turc a repris le contrôle du pouvoir aux militaires putschistes qui ont tenté de le renverser. 

Tous les articles